Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 06:00

On utilise le terme de purin (ou extrait végétal fermenté) pour désigner les produits issus de la macération, de l'infusion, ou de la décoction de certains végétaux. Ces purins peuvent servir, selon leur stade de maturation et le végétal utilisé, d'insecticides, de fongicides, d'engrais, ou d'activateurs de compost.

(source: Wikipedia)

 

Comme la plupart des traitements bio, les purins doivent être utilisés le plus souvent en préventif. Ils agissent en stimulant les défenses naturelles des plantes qui deviennent plus résistantes aux attaques des insectes et champignons parasites. Les purins sont donc recommandés lors de tout "stress" de la plante (transplantation, taille, changement brutal de climat,...).

Leur fabrication doit être réalisée lorsque la température est comprise entre 15 et 25°C.

(source: Jardinjal)

 

Je t'invite à lire cet article très bien fait, qui donne des conseils généraux de préparation, de contrôle de la fermentation, et de conditionnement.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4b/Ortie_blanche_06.jpg

Quelques grands principes à respecter:


- Généralement, 1kg de feuilles fraîches maximum pour 10 litres d'eau;

- Utiliser de l'eau de pluie (si possible);

- Utiliser un récipient en plastique (une grande poubelle, par exemple);

- Un purin végétal ne s'emploie que s'il est dilué.

 

Le purin le plus connu est le purin d'ortie: lutte contre les pucerons et parasites, et excellent engrais.

 

Mais il existe aussi:


- le purin de fougères: lutte contre les pucerons, limaces, cochenilles, et en traitement hivernal.

- le purin d'absinthe: lutte contre les fourmis, pucerons, chenilles, mollusques au printemps.

- le purin de genêt: lutte contre les chenilles et les papillons.

- le purin de lavande: lutte contre les pucerons, les fourmis. Très efficace sur les rosiers.

- le purin de prêle: lutte contre les limaces, fongicide. 

- le purin de valériane: tonique pour les végétaux, fait fleurir les plantes à fleurs et les rosiers. A éviter sur les salades, oignons, et carottes.

 

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 06:00

http://www.unitheque.com/UploadFile/CouvertureL/9782360980758-agenda-jardinier-2013_g.jpg

L'agenda 2013 du jardinier bio, avec son calendrier lunaire


 Edition Terre Vivante, 12€

158 pages

21 x 16 cm

EAN: 9782360980758

 

 

Résumé:


Un agenda donnant astuces et remèdes bio pour préserver son jardin des risques de maladies et des invasions de ravageurs. Des solutions et traitement naturels pour toute l'année, des conseils pour effectuer les travaux du jardin en accord avec la lune.

 

 

C'est une vraie mine d'or!

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 06:00

Un grand merci à Chantal, fidèle lectrice de ce blog, qui m'a envoyé cette astuce!

 

Pour sauver des radis un peu flétris, oubliés dans le fond du frigo, elle les fait cuire comme des carottes ou des navets, et c'est délicieux!

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/14/Radis.JPG

 

 

Ingrédients:

- des radis flétris

- du beurre frais

- un petit oignon émincé

- des carottes en rondelles (facultatif)

- sel, poivre, thym

- eau

 

 

 

Etapes:

1) Commence par nettoyer soigneusement les radis, et émincer le petit oignon.

2) Dans un peu de beurre frais, fais revenir l'oignon.

3) Ajoute les radis, et les carottes, ainsi qu'un peu d'eau pour que ça n'attache pas.

4) Assaisonne avec du sel, du poivre, un peu de thym. Laisse cuire 15 à 20 minutes.

Repost 0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 06:00

Difficulté: facile

Temps de macération avant emploi: 1 mois

 

Pour réaliser ce macérat, tu auras besoin:

- d'un économe

- d'un pot en verre hermétique de 500 ml (préalablement nettoyé à l'alcool à 70°) pour la macération

- d'un pot en verre hermétique de 500 ml (préalablement nettoyé à l'alcool à 70°) pour la conservation

 

Ingrédients:

- 3 mandarines (environ 7 cm de diamètre)

- huile d'olive

 

http://img407.imageshack.us/img407/8093/macerationmandarinecomb.jpg

 

Etapes:

1) Commence par peler les zestes de mandarine avec l'économe, en veillant absolument à ne pas trancher dans la chair. Le jus ne doit surtout pas couler. Si possible, fais sécher toute une nuit les peaux et les mandarines pelées (cette étape n'est pas indispensable).

2) Place les épluchures dans le pot en verre, et par dessus, deux mandarines pelées.

3) Remplis le pot d'huile d'olive jusqu'à 2 cm du bord, en t'assurant que toutes les parties des mandarines soient bien recouvertes d'huile.

4) Ferme le pot, et place-le dans un endroit lumineux (voire partiellement ensoleillé en journée). Laisse reposer 1 mois. Régulièrement, secoue très délicatement le pot afin de faire remonter les bulles d'oxygène.

 

5) Quand la macération est prête (1 mois plus tard, donc), filtre-la (avec un filtre à café plastifié, par exemple) pour retenir les restes de zestes de mandarine, et laisse égoutter.

S'il reste un peu d'eau de mandarine à la surface, filtre à nouveau en ajoutant du gros sel de mer dans le filtre. Le sel étant hydrophile (= avide d'eau), il retiendra ainsi le liquide indésirable.

6) Conserve le macérat dans un récipient hermétique et à l'abri de la lumière pour une meilleure conservation.

 

 

Remarque:

Cette huile n'est pas conseillée pour la consommation alimentaire, car elle est un peu amère; en revanche, elle est idéale pour les soins cosmétiques. Ici, l'huile en cours de macération sera utilisée pour la production d'un savon dont la réalisation sera dévoilée prochainement!

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:00

(Avant toute chose, un grand grand merci à Aurore, qui me permet de compléter ce blog avec ses créations de cosmétiques; c'était juste ce qu'il me manquait!)

 

http://img19.imageshack.us/img19/4742/macrats.jpgL'huile de soin (ou macérat), qu'est-ce que c'est?


L'huile de soin est issue d'une macération d'ingrédient végétal dans une huile végétale.

La macération huileuse: ce sont des plantes qui sont introduites pendant plusieurs semaines dans de l'huile froide, jusqu'à mélanger leurs essences subtiles. Elles sont entreposées au soleil ou près d'une source de chaleur pour enrichir l'huile des propriétés de la plante. Les puristes les laissent également profiter de tous les bienfaits de la lune.

 

Ses intérêts sont multiples:


Les soins du corps: massages, composant pour produits cosmétiques, savons, crèmes, shampoings, baumes, etc.

L'alimentation: huile enrichie pour les salades et assaisonnements, façon alicaments.

 

L'huile de soin est idéale pour les bébés, jeunes enfants et les personnes aux peaux fragiles.

 

 

Comment choisir quelle huile végétale utiliser?

* faible coût: olive, tournesol, colza, éventuellement amande douce ou chanvre;

* propriétés idéales pour peaux grasses: bourrache, noisette;

* propriétés idéales pour peaux sèches: amande douce, onagre, chanvre, lin, olive, tournesol;

* propriétés idéales anti-âge: bourrache, onagre;

* bonne conservation (les huiles s'oxydent plus ou moins rapidement dès ouverture): olive, noisette, éventuellement abricot ou soja. Les autres se conservent mieux au frigo.

 

A noter: L'huile de pépins de raisins (aux propriétés anti-âge grâce à sa vitamine E) est déconseillée car très souvent raffinée. On la trouve en première pression à froid, mais son prix est excessif.

 

Remarques:

- On peut faire un macérat avec à peu près n'importe quel ingrédient, tant que c'est comestible, bio, que l'huile de base est issue d'une première pression à froid, et que l'eau qui compose l'ingrédient ne rentre pas en contact avec l'huile. Tu peux même ajouter plusieurs plantes dans une même huile pour en multiplier les effets (c'est le double effet Kiss-Cool  ^^), mais attention aux mélanges douteux!

-> Quelques idées: mandarine, citron, lavande, coco, menthe, souci, café, vanille, épices, fruits, légumes, plantes sauvages,...

* et par exemple: lavande + citron = apaisant + odorant.

- N'oublie pas que tout ce que tu mets sur ta peau devrait pouvoir se consommer directement en bouche. Voilà qui fait bien réfléchir...

- Tu peux également acheter ton huile de soin chez des producteurs qui récoltent et transforment eux-mêmes leurs produits. Tu peux trouver des producteurs près de chez toi en te rendant directement sur le site Nature et Progrès (gage d'un travail respectueux de l'Environnement et de l'Homme)

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 06:00

http://img547.imageshack.us/img547/178/dsc0617n.jpg

 

 

Je ne voulais pas gâcher les restes de tomates non utilisés pour faire les tomates confites, donc je les ai gardés, j'ai rajouté les deux tomates "complètes" pelées, et coupées en petit morceaux. J'ai assaisonné avec du sel aux herbes, un mélange 5 baies, du basilic, de l'origan, et du thym, et j'ai mis à cuire sur feu très très doux.

 

Une fois les morceaux réduits en purée, j'ai mixé le tout. Comme il y avait beaucoup moins de pulpe que de jus, ma sauce était très liquide. J'ai donc épaissi avec un peu de Maïzena.

 

Ca sera parfait pour accompagner un plat de quinoa-boulgour!

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 14:49

Maintenant que j'ai un bon four, je peux me permettre de me lancer dans des cuissons un peu plus "fines". Et comme je n'aime pas rester sur un échec (en l'occurence, une fournée de tomates carbonisées par mon précédent four), j'ai tenté ce week-end de faire des tomates confites à l'huile d'olive.

 

Sur les conseils de Chéri, j'ai donc appelé ma belle-maman pour avoir sa recette. C'est celle-ci que je partage aujourd'hui!

 

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:http://img526.imageshack.us/img526/2083/dsc0608ie.jpg

- d'une plaque de four (ou "lèche-frite")

- de bocaux stérilisés à l'eau bouillante

- du papier de cuisson

 

Ingrédients (pour 2 petits bocaux):

- 5-6 belles tomates rondes et mûres

- sel, poivre

- ail émincé

- aromates (origan, thym, laurier, persil,...)

- sucre en poudre

- de la bonne huile d'olive

 

 

Etapes:

1) Prépare ta lèche-frite: couvre-la de papier de cuisson.

(Facultatif: Tu peux peler les tomates, soit avec un économe à dents, soit en les ébouillantant quelques secondes.)

2) Coupe les tomates en 8* et retire tout le jus et les pépins (garde-les pour une prochaine recette!) 

3) Dispose les morceaux côté arrondi sur la plaque; les morceaux ne doivent pas se toucher. Saupoudre-les de sel, poivre, un peu de sucre (pour corriger l'acidité de la tomate), et les aromates de ton choix. Moi je les ai faites cuire avec de l'origan.

4) Enfourne à 50°-60° pendant 2h30-3h, en surveillant. Tu sais que les tomates sont cuites lorsqu'elles sont rabougries, et qu'aucun jus ne sort quand du les presses légèrement. De fait, certains morceaux devront être sortis avant les autres.

5) Laisse refroidir les morceaux, puis dispose-les dans les pots stérilisés. Rajoute dedans de l'ail, une feuille de laurier, du thym (si tu n'en as pas déjà mis à la cuisson), puis couvre entièrement d'huile d'olive. C'est elle qui permet de conserver les tomates.

 

http://img833.imageshack.us/img833/1261/dsc0612lc.jpg

 

Remarques / Conseils:

* Pour savoir en combien de morceaux couper les tomates, et bien ça dépend de la taille de la tomate. Plus les morceaux sont fins, plus ils sèchent vite (mais plus ils risquent de cramer aussi...)

- Il faut savoir que plus la tomate est petite, plus c'est savoureux. Egalement, plus la tomate est mûre, meilleure ça sera!

- Le thermostat le plus faible de mon four étant 100°C, je n'ai pas pu respecter la recette à la lettre. Du coup j'ai rusé: j'ai mis à 100°C (le minimum, donc), en chaleur tournante, cuisson par le dessus, et la plaque le plus bas possible. Et ça a super bien fonctionné!

- Les tomates réduisent beaucoup au séchage, donc pour faire plein de bocaux, il faut prévoir beaucoup de tomates. Une astuce, en été: pour avoir de belles et bonne tomates pas chères, fais les fins de marchés. Les primeurs jettent beaucoup de légumes un peu abîmés, et bien souvent, préfèrent les brader que les jeter. Ca marche aussi pour les fruits à confiture: on s'en fiche qu'ils soient abîmés! 

 

Repost 0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 06:00

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ec/Scrap_metal.jpg

 

 

Voilà une astuce de Raph et Cathy.

 

Pour redonner de l'éclat au métal sans risquer de l'abîmer et sans acheter des produits corrosifs, tu mets un chiffon sur le bout du doigt, tu le trempes dans un peu d'eau puis dans de la cendre, et tu frottes!

 

Pas besoin d'avoir une cheminée pour en récupérer, celles des cigarettes fait très bien l'affaire. Les non fumeurs ont forcément l'un ou l'autre pote fumeur... il suffit de retirer les mégots du cendrier, et tu peux refaire toute l'argenterie de mémé! 

 

C'est simple, pas cher, et ça marche très bien!

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 06:00

C'est une recette de Babeth, et c'est l'un des meilleurs gâteaux au chocolat que j'aie jamais mangé (avec celui de Lisa)! Et pourtant, je sais de quoi je parle...

 

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:Gateau-au-choco.jpg

- d'une casserole

- d'une terrine

- d'un batteur électrique

- d'un fouet manuel

- d'un tamis / chinois

 

Ingrédients:

- 200 gr de chocolat noir

- 1/2 litre de lait

- 120 gr de beurre mou

- 200 gr de sucre en poudre

- 2 gros oeufs

- 200 gr de farine

- 2 c. à c. de levure

 

Etapes:

1) Tu fais préchauffer le four, Th.5 (~ 150°C).

2) Casse le chocolat en morceaux.

3) Fais bouillir le lait dans une casserole, puis retire-le du feu. Plonges-y les morceaux de chocolat, et mélange avec le fouet à main jusqu'à ce que le chocolat soit totalement fondu.

4) Dans une terrine, tu mélanges au batteur le beurre mou et le sucre en poudre. Ajoute ensuite les oeufs, et bats encore 1 minute.

5) Verse dans la terrine le mélange "lait-chocolat" et fouette à nouveau.

6) Mélange la farine et la levure, puis au dessus de la terrine, tamise doucement tout en mélangeant avec le fouet.

7) Beurre le moule, et verses-y la pâte.

8) Fais cuire environ 30 minutes en contrôlant régulièrement la cuisson avec la pointe d'un couteau.

 

Conseils de Babeth:

- Laisse un peu refroidir avant de démouler. 

- Sers tiède avec de la glace à la vanille ou de la crème anglaise.

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 06:00

http://farm3.staticflickr.com/2572/4187665318_6d51188e9b.jpgMerci ma Zépabu pour le partage de cette recette! Recette qui convient aux végétariens, aux allergiques aux protéines de lait, et aux personnes faisant attention à leur ligne!

 

 

Ingrédients: (pour 2 grands bols de soupe)

- 4 carottes

- 1 boîte de lait de coco (~ 400 ml)

- un peu d'eau

- du curry

 

 

Etapes:

1) Tu coupes les carottes en petits morceaux, et tu les fais cuire dans un peu d'eau. Lorsqu'elles sont tendre, égoutte-les, et garde l'eau de cuisson.

2) Ensuite, tu les mixes hors du feu avec le lait de coco, tu aissaisonnes avec du curry, selon le goût.

3) Enfin, ajuste la consistance en rajoutant plus ou moins d'eau de cuisson des carottes. La quantité d'eau que tu mets détermine la consistance de la soupe. Peu d'eau = velouté; beaucoup d'eau = soupe.

 

 

Remarques / Astuces:

- Tu peux remplacer le curry par un mélange de cumin, gingembre et coriandre en poudre.

- Tu peux ajouter un bouillon cube à l'eau de cuisson. Dans ce cas, ne pas re-saler.

- Pour un potage vraiment épais, rajoute une petite pomme de terre.

- Le lait de coco est très riche en fer et en phosphore, et beaucoup moins calorique que la chair de coco.

- Si tu as mis trop de curry, tu peux adoucir en ajoutant un peu de lait (sauf si la soupe va être mangée par quelqu'un qui y est allergique, évidemment)

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?