Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:39

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b7/Milia_big.png/600px-Milia_big.png

C'est bizarre, tous ces petits boutons qui apparaissent un beau jour sur le museau de ton tout-petit. Enfin plus que bizarre, il faut bien le dire, c'est vraiment moche! Moi qui pensais avoir encore 12-13 ans devant moi avant la première crise d'ado, j'ai été bien surprise! 

 

Il semblerait que l'acné du nourrisson (ou grains de millium) soit dûe à l'imprégnation hormonale pendant la grossesse, et ça peut durer 2-3 mois. C'est absolument sans gravité, mais vraiment pas esthétique...

 

 

 

Je sais pas toi, mais moi, quand je vois un bouton, c'est plus fort que moi, il faut que je l'éclate! Or c'est absolument ce qu'il ne faut pas faire, et surtout pas avec un bébé! au risque que ton petit se retrouve couvert de micro-cicatrices. Alors que faire? 

 

Sur les conseils avisés de Chéri, j'ai tartiné ma fille avec du lait maternel. Comme j'extrayais un peu de lait avant le début de chaque tétée (pour que la puce ait à téter moins fort pour faire venir le lait, et par la-même soulager mes crevasses), au lieu de le jeter, je m'en suis servi comme d'une lotion, 2-3 fois par jour, un jour sur deux. En alternance, je lui nettoyais le visage avec un coton doux et de l'eau thermale. Et bien sans résoudre totalement le problème, ça a quand même grandement amélioré la situation boutonesque de ma petite fleur.

 

Et puis finalement, suivant mon instinct, j'ai commencé à lui nettoyer la figure 2 à 3 fois par jour avec un coton et de l'eau de fleur d'oranger en spray. Surtout pas de l'alimentaire (sucrée), hein, mais un distillat acheté en boutique bio. Ca a simplement été spectaculaire, et ce du jour au lendemain. Ca fait 10 jours maintenant, et elle a retrouvé sa peau de pêche; exit la peau de crocodile et les pelures de petits boutons séchés. Ma pédiatre a confirmé que j'avais eu une très bonne idée.

 

Voici ce qui est indiqué pour l'utilisation de ce produit:

[visage] Rééquilibre et régénère tous types de peaux. Apaise et adoucit même les peaux sèches et délicates.

[corps] En bain relaxant & régénérant, enveloppe le corps d'une fraîche douceur. Calme les bébés pour une meilleure nuit.

[Parfum d'ambiance]  En spray, parfum doux et relaxant pour apaiser l'atomsphère et rafraîchir le textile de maison.

[Parfum gourmet] Aromatise délicatement les boissons, crêpes, salades de fruits...

 

Un produit multi-usages, vraiment top! Alors une fois n'est pas coutume, je te donne la référence du produit: c'est la Brume de Fleur d'Oranger BiO.k.

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 12:17

Me revoilà, un mois après avoir mis au monde ma jolie petite fleur... Comme attendu, j'ai de nouvelles astuces à partager!

 

On m'avait dit "Tu verras, l'allaitement, c'est parfois difficile à mettre en place. C'est douloureux, la montée de lait, les engorgements, les crevasses,..." Et pour avoir vu de mes yeux, des bouts de seins sérieusement amochés, et des mères en pleurs au moment de la tétée, je peux dire que oui, j'avais bien conscience des possibles difficultés que j'aurai.

 

Il se trouve que j'ai eu de la chance, puisque je n'ai eu "que" des crevasses, et pendant "seulement" 10 jours.

 

Alors la première chose à savoir, c'est qu'une crevasse, ce n'est pas un trou, non non! Ca ressemble plutôt à une croûte qui se forme sur le téton. Le problème d'une croûte, c'est que quand ça ramollit, ça s'arrache. Quand ça frotte sur le tissu, ça s'arrache. Et quand bébé tète...!!

 

Pour te faire une idée de la puissance de succion d'un bébé (qui met toute son énergie à ça, il faut bien le dire), je te suggère de faire un tour à la ferme, et de donner ta main - que dis-je - ton avant-bras! à téter à un jeune veau. Rapporte ça à la taille d'un bébé, et l'idée sera assez juste. Bref, je m'égare... Tout ça pour dire que quand un bébé tète un sein crevassé, il faut s'accrocher pour ne pas chialer.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/She-wolf_suckles_Romulus_and_Remus.jpg

 

Sur la liste de la maternité, il était inscrit "un tube de crème à la lanoline pure". Il paraît que ça sauve l'allaitement de pas mal de mamans. Pour ma part, j'ai mis scrupuleusement cette crème, en y plaçant beaucoup d'espoir, mais ça ne m'a pas aidée du tout. Ca macérait plus qu'autre chose, et mes tétons ne cicatrisaient pas du tout!

 

Alors j'ai tout arrêté, et voilà ce que j'ai fait: je suis restée le plus possible les seins à l'air pour que ça sèche, et quand je devais absolument m'habiller, alors je faisais des pansement avec mon lait (je reviendrai plus tard sur tous les bienfaits du lait maternel. Si tu voulais un produit miraculeux, le voilà!!). 

 

Explication:

1) Découpe un carré (environ 4x4) dans une compresse (en coton non-tissé de préférence), puis fais une incision depuis le milieu d'un côté jusqu'au centre du carré.

2) Découpe un carré plus grand (6x6) dans du film alimentaire (c'est toi qui joue le rôle du rôti, cette fois!)

3) Imbibe généreusement la compresse avec ton lait (attention à ne pas tirer sur le téton déjà abîmé, mais à bien stimuler toute l'aréole! le lait sort tout seul).

4) L'incision dans la compresse permet d'enrober correctement tout le téton.

5) Couvre le tout avec le film alimentaire, et hop, dans le soutif!

 

C'est pas glamour pour deux sous, mais c'est redoutablement efficace, en alternance avec les seins à l'air. Après avoir commencé ce traitement, en trois jours c'était fini. Et pourtant, j'en avais de belles!!

 

 

IMPORTANT:


Avoir des crevasses est symptômatique de deux choses:

 

1) une mauvaise position du bébé au sein: il doit avoir la tête dans l'alignement de son corps = ne doit pas avoir à tourner la tête pour téter. Et il doit être ventre contre ventre avec sa maman, tout le corps soutenu (y compris les pieds).

 

2) un bébé qui reste trop longtemps au sein = qui "tétouille" au lieu de boire (on n'entend plus la déglutition, et le mouvement de bouche n'est plus aussi ample). Pour le retirer du sein, ne tire surtout pas, sinon le téton vient avec! En revanche, glisse ton petit doigt dans sa bouche, à côté du téton, pour annuler l'effet ventouse et retirer le sein en douceur.

Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 15:48

Il est maintenant temps pour moi de vous dire non pas "adieu", mais "à très bientôt"! 

 

Car voyez-vous, j'ai un enfant à mettre au monde, et je risque fort d'être assez occupée ces prochaines semaines. C'est que je ne sais pas comment ça marche, ces petites choses! 

 

Alors le temps de lire et comprendre le mode d'emploi, d'oublier la signification des mots "grasses-matinées", je me mets entre parenthèses quelques semaines, et je reviendrai certainement avec de nouveaux types de publication 

 

Baleinification-in-progress.jpg

 

Merci encore infiniment de votre fidélité, de vos encouragements, de vos contributions... 

 

A très vite!!!

Repost 0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 13:07

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/30/Chocolate_spread.png

 

 

 

La pâte à tartiner, on est d'accord, c'est trop bon... à condition de ne pas regarder ce qui la compose! Majoritairement de l'huile (de palme) et du sucre, et bizarrement, très peu de chocolat et de noisettes...

 

Alors voilà de quoi remédier au problème: la faire soi-même! C'est ultra simple, ultra gourmand, et c'est trop la classe de dire "ouais, c'est moi qui l'ait fait..." 

 

 

 

Ingrédients: (pour un pot de 700gr environ)

C'est pas une recette pour les p'tits joueurs! Bien qu'une fois posé sur la table, le pot ne fait pas long feu  Si malgré tout ça te fait peur, tu peux facilement diviser les quantités par 2.

- 200 gr de ton chocolat préféré

- 1 boîte de lait concentré sucré (400 gr environ)

- 100 gr de poudre de noisettes / amandes / noix / praliné / etc... grillée ou pas.

 

 

Matériel nécessaire pour réaliser cette recette:

- 1 casserole

- 1 spatule

- 1 langue-de-chat, pour n'en pas perdre une miette!

- 1 pot hermétique en verre type pot à confiture, ou conserve

 

 

Etapes:

1) Dans une casserole, fais fondre le chocolat avec le lait concentré.

2) Dans le mélange fondu, ajoute la poudre de noisettes (ou autre).

3) Goûte ton mélange, et au besoin, rajoute du sucre (en fonction du chocolat choisi et de ton goût).

4) Verse ta préparation dans un pot hermétique.

 

 

Conseils / remarques:

- C'est tellement simple à faire, il vaut mieux préparer au fur et mesure les quantités dont on a besoin, ceci pour des raisons de conservation.

- Conservation: le lait concentré doit se conserver au frais après ouverture. Mais le chocolat noir fige plus vite au frigo que le chocolat au lait ou le praliné. A toi de voir, donc, en fonction de la quantité préparée, et surtout de la vitesse à laquelle elle est mangée.

- C'est particulièrement bon avec le chocolat de la vache violette aux amandes grillées ;-)

Repost 0
Publié par Cathy - dans Gourmandises
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 08:30

Voilà un plat tout simple à faire, mais toujours aussi délicieux, et qui peut être servi en accompagnement ou en plat principal (dans ce cas augmenter un peu les doses).

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:

- d'une grande sauteuse (les aubergines sont très volumineuses avant cuisson!)

- d'une casseroleGratin-aubergines.JPG

- d'un plat à gratin

- d'un couteau affûté

- d'un économe

- d'une planche à découper

 

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 4/5 belles aubergines

- 6 tranches de jambon

- 2 petites (ou 1 grosse) boîtes de tomates pelées en dés 

- 2 boules de mozzarella

- 1 gousse d'ail

- du fromage râpé

- huile d'olive

- Herbes de Provence, sel, poivre

 

Etapes:

1) Commence par peler les aubergines et coupe-les en gros dés (environ 3x3cm). Mets-les rapidement dans une grande sauteuse avant qu'elles aient le temps de noircir, arrose d'huile d'olive, et laisse mijoter à couvert et à feu doux pendant 20-25 minutes en remuant régulièrement. Elles doivent fondre tranquillement, et réduire de volume. Au besoin, tu peux rajouter de l'huile d'olive. N'oublie pas d'assaisonner avec sel et poivre.

2) Pendant ce temps, tu éminces la gousse d'ail finement, en n'oubliant pas de retirer le germe (qui est responsable de la mauvaise digestion de l'ail). Puis, dans une casserole, tu mets le contenu des boîtes de tomates (non égoutées) avec l'ail, 2 c. à s. d'huile d'olive, les herbes de Provence, et tu laisses mijoter le tout tranquillement pour que ça réduise et que ça épaississe un peu.

3) Tu mets ton four à préchauffer à 220°C.

4) Tu coupes la mozzarrella en fines tranches, que tu recoupes ensuite encore en deux, et tu réserves.

5) Tu coupes les tranches de jambon en petits carrés, et tu réserves.

6) Une fois que les aubergines sont cuites, tu peux procéder au "montage" du gratin (c'est le layering de l'aubergine ): une couche d'aubergines, une couche de jambon, une couche de sauce tomate, une couche de mozzarella, et ainsi de suite jusqu'à épuisement des stocks. Tu termines en saupoudrant du fromage râpé sur toute la surface du gratin.

7) Tu enfournes pour 10 minutes sous le grill du four, en surveillant quand même. Quand c'est doré, c'est prêt!

 

 

Remarques / variantes:

- Il est très facile d'en faire une version végétarienne en supprimant simplement le jambon.

- On peut ne pas mettre de mozzarella (elle est là pour donner du fondant plus que du goût), ou la remplacer par du chèvre.

- On peut bien évidemment mettre des tomates fraîches, quand c'est la saison, c'est bien meilleur. Dans ce cas, penser à saler la sauce tomate (ce qu'il n'est pas nécessaire dans le cas des boîtes, déjà bien salées...)

- Moi je sers ce plat accompagné simplement d'un peu de riz. Mais c'est aussi très bon en accompagnement d'une viande comme un gigot d'agneau, par exemple.

Repost 0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 08:30

Hmmm... le bon petit plat d'hiver! De ces plats mijotés qui réchauffent le corps et l'âme...

Les avantages:

* c'est super simple à faire

* c'est encore meilleur réchauffé, et re-réchauffé (c'est donc bien de le préparer la veille)

* c'est un "deux en un", c'est à dire qu'avec les restes de ce plat, on peut en faire un autre. Et ça, c'est cool 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fa/Bouillon_de_volaille.jpg

 

 

Ingrédients:

- 1 belle poule entière (attention, pas un poulet!)

- 4 poireaux

- 4-6 carottes

- 4 navets

- 1 bouquet garni (thym, laurier au minimum; éventuellement persil, sariette, sauge, romarin, céleri branche)

- sel, poivre

- facultatif: des baies roses

 

 

 

Etapes:

1) Tu commences par éplucher, laver soigneusement et couper les légumes (poireaux en 4 dans la longueur, puis de longs morceaux; carottes et navets en petits dés).

2) Dans une grande cocotte, tu mets les légumes coupés en morceaux, le bouquet garni, tu couvres d'eau, et tu mets à cuire. Lorsque ça bout, compte 15 minutes.

3) Sors les légumes avec une écumoire, remplace par la poule, et remets les légumes (ça c'est l'astuce pour réussir à tout faire rentrer dans une petite cocotte. Sinon, poule sur légumes, ça passe pas...). Baisse le feu, et laisse mijoter ainsi 2 heures minimum. C'est cuit quand la poule est fondante et qu'elle se dépiaute presque toute seule.

4) Au moment de servir, prépare la sauce blanche, selon le principe de la béchamel, mais en remplaçant le lait par le bouillon de poule, et sans fécule de maïs (donc juste farine + beurre + bouillon).

 

Remarques:

- Tu peux servir ce plat soit avec du riz blanc, soit avec des pommes de terre vapeur, le tout nappé de sauce blanche.

- Le bouillon de cuisson est un véritable bouillon de poule, absolument délicieux. Le gage de qualité, ce sont les "yeux" de gras qui flottent à la surface  Il est très bon à consommer tel quel, ou aditionné de vermicelle (façon "la recette de ma grand-mère de quand j'étais petit!").

- Même quand tout a été mangé, et le bouillon tout bu, il reste encore des os de poulet avec un peu de chair dessus (des os de pattes, la carcasse, la tête, le cou, etc...). Au lieu de jeter tout ça, tu peux les remettre à bouillir dans une casserole d'eau sans assaisonnement, en touillant de temps en temps, et ça te refait un bouillon de poule.
Si tu souhaites le dégraisser, rien de plus simple: tu le filtres à la passoire, et tu places le récipient au frais. Le lendemain, tu n'auras plus qu'à retirer la couche de gras solidifiée à la surface!

Repost 0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 08:30

Cle.jpg

Voilà une astuce que m'a donnée il y a quelques temps un ami, pour choisir un mot de passe ultra sécurisé, difficile à trouver donc, mais pas à retenir, quasi identique pour chaque application, mais pourtant différent...

 

Hmm, ça met du mystère dans ta tête, j'en suis sûre! 

 

Sur le principe, il s'agit de mélanger lettres minuscules, majuscules et chiffres. Je vais te donner un exemple qui sera plus probant que 1000 explications. A toi après de le personnaliser avec des éléments que tu es certain de ne jamais oublier.

 

 

 

1ère étape: la base commune à tous tes mots de passe

Pour les lettres, tu choisis les initiales de ta mère:

Monique (1er prénom => 1ère lettre)

alberte (2e prénom => 2e lettre)

Dupont (Nom de jeune fille => 3e lettre)

morin (Nom d'épouse =>4e lettre)

 

Pour les chiffres, tu choisis l'année de naissance de ton père: 1965

1 (=>1er chiffre)

9 (=>2e chiffre)

6 (=>3e chiffre)

5 (=>4e chiffre)

 

2e étape: la personnalisation

Enfin, tu prends l'initiale du nom du site pour lequel tu as besoin d'un mot de passe:

Overblog => o

Facebook => fb

Gmail => g

etc...

 

3e étape: la création du mot de passe en lui-même

Et pour finir, tu mélanges tout ça pour en faire un joli mot de passe!

 

Pour notre exemple, ça donne:

Mot de passe Facebook:

M1a9D6m5fb

Mot de passe Gmail:

M1a9D6m5g

Mot de passe Overblog:

M1a9D6m5o

 

Etc, etc... Voilà! Ca demande une petite gymnastique au début, et mentale, et de frappe au clavier (c'est sûr que c'est un peu plus pénible à taper que "pupuce"!), mais il faut ce qu'il faut! Mais je te rassure, on s'habitue très vite, et surtout, on n'oublie plus jamais son mot de passe!


Repost 0
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 08:30

L'astuce du jour, la voici. Elle nous est fournie par ce super blog (Vivre sans huile de palme) dont j'ai déjà parlé je ne sais plus quand :-)

 

L'huile de palme est vicieuse: elle a trouvé plein de moyens pour se cacher dans nos produits, et échapper à notre vigilance pour l'éviter. La liste des noms sous lesquels elle apparaît est interminable. Heureusement, il te suffit (en gros) de retenir 4 mots-clés:

  •       Acidlaur-ique (dodéc-)   -> sodium lauryl sulfate
  •       Acide myrist-ique (tetradeca-…)   -> myristate d’isopropyl
  •       Acidpalmit-ique  (cetyl…)  -> sodium palmate
  •       Acidstéar-ique -> distearamonium hectorite

Le sodium laurate dans le savon d'Alep est une exception: c'est de l'huile de laurier saponifiée.

Il faut de toute façon toujours demander confirmation au fabricant.

 

Pour continuer sur cette lancée, et toujours grâce au travail de fourmi effectué sur le blog Vivre sans Huile de Palme, tu retouveras à télécharger ou imprimer, 2 guides pour savoir Où et Comment trouver la palme, et trouver des Solutions.

Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 08:30
Merci, Scott Culley! Je pense que vous avez simplifié la vie d'un sacré paquet de personnes!!
Thank you, Scott Culley! I think you have simplified the life of a lot of people!
Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 08:30

Oui, bon, j'avoue, c'est un titre un peu racoleur.

 

Nous sommes au lendemain de la Saint-Valentin, et il faut bien avouer qu'hier, après t'être sauvagement jetée sur Chéri, et avoir agrippé ses poils de torse, quelques uns n'ont pas survécu, et se sont échoués sur le joli plaid en patchwork de belle-maman (brrr, faut que j'arrête... ce que je raconte me fait froid dans le dos!). Cette astuce tombe donc à pic pour toi  

 

Non, en fait, j'avais plutôt en tête les poils de chat ou de chien (ou d'un quelqconque animal, finalement), particulièrement tenaces, mais surtout nombreux. Trop nombreux! A croire que c'est de la génération spontanée! On a beau les brosser plusieurs fois par jour, ça n'en finit jamais.

      http://www.mutexil.fr/wp-content/uploads/2011/12/gants-menage.jpg

Alors à moins d'aimer passer la brosse collante sur ses vêtements et tous les tissus de la maison tous les jours, sous peine d'avoir vite une maison dégueulasse, voilà une astuce ultra simple et non coûteuse: Enfiler un bon vieux gant de ménage sec (évidemment) et le passer sur le tissu à nettoyer! Le caoutchouc va naturellement retenir toutes les cochonneries qui traînent. Ca marche pour les poils d'animaux, pour les poils de Chéri, pour tes cheveux aussi.

 

Et si tu as un côté un peu sadique, tu peux même aller jusqu'à caresser ton animal (ou Chéri! gnark gnark) avec ta main gantée. Comme ça, élimination à la source, ça remplace un brossage, tu es tranquille... jusqu'à la prochaine fois!

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?