Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 20:04

Si tu as la réponse, je suis preneuse!!

 

 

J'ai pourtant essayé d'être créative, en me disant que ma petite fleur ne pourrait résister à l'attrait de la souris verte qu'elle aime tant...

 

Tout ça pour m'apercevoir qu'elle ne mange finalement que les pâtes et le jambon. Ô désespoir!

 

M.à J. du 21/12: Elle a adoré des madeleines salées carottes-cumin. Je tiens peut-être une piste!...

Les cours d'arts plastiques n'ont pas servi à grand chose, visiblement...
Les cours d'arts plastiques n'ont pas servi à grand chose, visiblement...

Les cours d'arts plastiques n'ont pas servi à grand chose, visiblement...

Repost 0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 19:16

(Il n'existe pas de "petits-français" alors... même pas peur de représailles!!)

 

Puisque ça faisait longtemps, voilà donc mon expérimentation du lundi soir. J'avais envie de faire des mini-gâteaux, j'avais des petits-suisses périmés dans mon frigo (pas grave, puisqu'on peut les consommer bien plus longtemps que la date, la preuve...) dont je ne savais pas quoi faire... Bref, je me suis dit que si on faisait du gâteau au yaourt, ça devrait être encore meilleur avec les petits-suisses qui sont plus gras et moins acides.

 

 

Bonus: cette recette est sans gluten, car j'ai utilisé le Mix C de la marque Schär disponible à La Vie Claire, mais la recette doit être aussi bonne avec de la farine de blé.

 

 

Voilà donc la recette pour une douzaine de mini-gâteaux (la quantité finale dépend évidemment de la taille des moules)!

 

 

Ingrédients:

- 2 petits-suisses de 60gr (garde 1 pot qui te sert de mesure pour la suite)

- 4 pots de farine "Mix-C" ou farine de blé

- 4 pots de sucre roux (ou 2 pots de Purevia, 2x moins calorique...)

- 2 pots (=120 gr) de beurre 1/2 sel fondu

- 3 œufs entiers

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1/2 sachet de levure chimique

Facultatif: des morceaux de chocolat à cuire (1 par petit moule)

 

 

Etapes:

0) Mets le four à préchauffer à 175°C (~Th. 6).

1) Dans un saladier, tu commences par battre au fouet électrique les œufs et les 2 sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse et épaississe.

2) Ajoute les petits-suisses, et mélange à nouveau.

3) Puis la farine et la levure.

4) Et enfin, le beurre fondu.

4bis) Laisse reposer la préparation environ 30 minutes.

5) A l'aide d'une grande cuillère, dispose de la pâte dans chacun des petits moules (remplir aux 3/4 environ), puis enfonce pas trop profondément 1 carré de chocolat au milieu, et enfourne à 175°C pour environ 30 minutes. Lorsque les gâteaux sont colorés, ils sont cuits!

6) Laisse refroidir sur une grille à pâtisserie avant de déguster.

 

 

Remarques / variantes:

- L'étape 4bis (repos de la pâte) est facultative, mais j'aime bien car la pâte commence à monter à froid, et ça lui donne une consistance de mousse sympa à manipuler pour la mise en moule.

- L'étape de refroidissement est cruciale pour ne pas se brûler avec le chocolat fondu.

- Tu peux aussi faire cette recette en remplaçant les petits-suisses par 1 yaourt de 125gr (ça donne du coup 2 pots de farine, 2 pots de sucre et 1 pot de beurre fondu).

- Au lieu du chocolat, tu peux garnir avec d'autres choses plus ou moins diététiques: pâte à tartiner noisette, beurre de cacahuète, 1 bout de fruit, 1 fruit sec (amande, noisette)...

J'en avais 13, il en manque 2... Cherchez les coupables!!

J'en avais 13, il en manque 2... Cherchez les coupables!!

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 07:00

Bon, je suis bien embêtée... On les a mangés trop vite, et je n'ai pas de photo! Je vais être obligée d'en refaire... :-D

C'était une première. Je n'avais jamais fait ça, l'idée ne m'avait même jamais traversé l'esprit! Et puis je ne sais pas pourquoi, l'autre soir, ça m'a pris comme une envie de... bah de faire des chaussons ^^

J'ai pris ce qu'il y avait dans le frigo, et le résultat était au-delà de mes espérances!

 

Ingrédients: (pour 2 personnes)

 

- 1 pâte feuilletée pur beurre (c'est meilleur)

- 100 gr de lardons

- 8 tranches de bacon

- 1 portion de crème Roquefort

- de la crème fraîche (la quantité dépend de ta gourmandise, mais sache que plus il y en a, plus c'est dur d'épaissir la sauce)

- des champignons émincés (frais ou surgelés)

- 1 c. à s. de fécule de maïs (facultatif, mais bien pratique)

- origan, poivre

- 2 oeufs entiers (facultatif)

 

 

Etapes:

 

0) Mets ton four à préchauffer à 210°C (Th. 7)

1) Tu coupes les tranches de bacon en fines lamelles, et tu éminces les champignons (moi j'ai fait avec des surgelés, ça marche aussi).

2) Dans une casserole, tu mets à cuire les lardons et le bacon.  Dès qu'ils ont réduit et commencent à dorer, tu rajoutes la crème Roquefort, la crème fraîche et les champignons émincés, et tu laisses mijoter tout ça jusqu'à ce que la sauce réduise et épaississe.

2 bis) Si tu veux rajouter de la fécule de maïs, c'est maintenant: tu la délayes d'abord dans un peu d'eau froide avant de l'ajouter à ta préparation.

3) Assaisonne avec le poivre et l'origan (pas de sel: les lardons et le bacon en fournissent suffisamment!).

4) Tu sors la pâte feuilletée du frigo, et tu la coupes en 2. Tu obtiens 2 demi cercles, que tu vas placer immédiatement sur une feuille de papier de cuisson et sur une plaque de four.  Sur une moitié de chacun des 1/2 cercles, dépose la moitié de ta préparation, fais-y un puits le plus profond possible, et casse ton oeuf dedans. Referme alors ton chausson, en scellant les bords avec un peu d'eau, voire en recouvrant le bord supérieur avec le bord inférieur pour une meilleure étanchéité.

5) Enfourne pour 20-25 minutes à 210°C dans la partie basse du four (un peu plus longtemps si tu n'as pas de chaleur tournante), en surveillant tout de même, car chaque four est différent.

 

 

Remarques / Conseils:

 

- A déguster avec une salade verte bien assaisonnée.

- Recette à décliner avec la garniture de ton choix! Tout convient, tant que ce n'est pas trop liquide, sinon c'est dur de sceller les chaussons...

- En fait c'est le principe de la calzone (ou des ampanadas), sauf que ce n'est pas une pâte à pizza, et qu'on a coupé le cercle en deux. Mais rien ne t'empêche d'utiliser de la pâte à pizza, de faire des chaussons plus grands ou plus petits.  La taille que je propose ici est idéale pour s'en faire un plat principal. Plus petit, c'est bien pour une entrée.

- Pour avoir un chausson brillant et doré, tu peux, juste avant de le mettre à cuire, le badigeonner avec un jaune d'oeuf allongé à l'eau. Moi je ne l'ai pas fait, et j'ai trouvé que le chausson avait du coup une consistance plus tendre et plus agréable à manger. Mais encore une fois, c'est une question de goût!

Repost 0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 07:00

Si comme moi tu es révolté(e) par la marge de dingue que se font les boulangers sur les galettes des rois, cette recette est pour toi. Parce que les galettes à 30€ (avec la bouteille de cidre offerte, histoire de dire qu'on ne nous vole pas trop), c'est juste sur-exagéré! Quand on sait ce que coûtent les ingrédients... Bref!

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin de:

- 1 fouet électrique

- 1 spatule en bois

- 1 saladier

- 1 plaque à pâtisserie 

 

Ingrédients (pour 1 galette de 8 personnes):

- 2 pâtes feuilletées pur beurre (et pas à l'huile de palme, s'il te plaît!). Si tu sais faire, c'est meilleur maison. Moi je ne sais pas faire ^^

- 190 g d'amandes en poudre

- 130 g de beurre (1/3 de beurre salé, 2/3 de beurre doux, à sortir à l'avance pour qu'ils soient très mous)

- 130 g de vergeoise blonde (sucre très fin et parfumé, qui fond très facilement dans les préparations... j'adore!)

- 4 jaunes d'oeuf  + 1 jaune battu aditionné d'un peu d'eau

- 3 c. à s. de crème fleurette (crème liquide à chantilly)

- 1 fève ! (c'est mieux...)

 

Etapes:

 

1) Mets le four à préchauffer à 200°C.

 

2) Avec un batteur électrique (c'est mieux), mélange les 4 jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien blanc et épais.

 

3) Ajoute la poudre d'amande, et mélange cette fois avec une spatule en bois.

 

4) Ajoute le beurre mou coupé en dés, et mélange à nouveau afin que tout soit parfaitement incorporé.

 

5) Pour délier le tout, ajoute enfin la crème, et mélange une dernière fois.

 

3) Etale une pâte feuilletée sur du papier sulfurisé. Mets-y la crème d'amandes, en prenant soin de laisser environ 2 cm au bord pour pouvoir coller l'autre pâte. Et surtout, tu n'oublies pas de mettre la fève. Parce qu'après c'est trop tard

 

4) Avec un pinceau, mouille à l'eau les bords de la galette, puis dépose délicatement ta seconde pâte feuilletée sur la première, et scelle les bords entre eux. 

 

5) Délicatement, et avec la pointe d'un couteau, fais de jolis motifs sur ta pâte (enfin tu essaies), et quand tu es satisfait(e), tu badigeonnes le tout avec le jaune battu (avec un pinceau, ou tes fidèles doigts, toujours aussi pratiques parce que tu les as toujours sur toi... théoriquement ) pour faire une galette bien dorée.

 

6) Enfourne à 200°C pour 40 minutes environ (mais surveille quand même la cuisson; chaque four est différent!).

 

 

Remarque:

- J'ai appris récemment qu'une vraie frangipane est composée d'un tiers de crème pâtissière, et deux tiers de crème d'amandes. La recette que je propose (merci PYP et Audrey!) est donc bien une galette à la crème d'amandes, et non à la frangipane...

- On dit que celui ou celle qui a la fève devra faire la prochaine galette... A bon entendeur! ;-)

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 11:54

Voilà bien un plat de mon enfance que je rêvais de refaire un jour. Je garde un souvenir ému de la brandade que faisait ma mère... Quant à savoir pourquoi j'ai attendu si longtemps pour m'y mettre, mystère... En tout cas, il paraît que j'ai gagné des points d'expérience, alors je partage!

 

 

En vrai, j'ai trouvé la version longue et non censurée de cette recette sur Marmiton. Mais bon, j'ai fait avec les moyens du bord et le peu de temps que j'avais, et le résultat est tout à fait à la hauteur de mes espérances!!

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes)

- 2 sachets de purée (+ de lait et de l'eau, donc)

- 800 gr de morue dessalée (j'ai acheté la mienne chez Pic***, et fait décongeler la veille)

- de l'huile d'olive

- 2 gousses d'ail

- du beurre "d'escargot" (beurre + ail + persil. Existe en rouleau surgelé chez Pic***)

- de la chapelure fine

- sel, poivre

 

 

Etapes:

0) Mets le four à préchauffer à 200°C.

1) Prépare la purée (flocons + lait + eau + sel + poivre).

2) A la main, émiette la morue en prenant soin de sortir les arêtes et la peau. La morue a une chair assez filandreuse, facile à émietter.

3) Emince très finement les deux gousses d'ail.

4) Dans un plat qui passe au four, tu mets d'abord la morue, l'ail, le poivre et l'huile d'olive (généreuse, l'huile d'olive! Plus y en a, meilleur c'est!). Puis tu rajoutes la purée, et tu mélanges bien pour que ça soit relativement homogène. Goûte, et ajuste l'assaisonnement si besoin (normalement, pas besoin de rajouter de sel).

5) Ajoute enfn le beurre d'escargot coupé en tous petits morceaux. La quantité varie selon les goûts. Mélange à nouveau.

6) Passe au four pendant 15 à 20 minutes.

7) Saupoudre généreusement de chapelure, arrose d'huile d'olive, et passe au grill 10 minutes en surveillant. Ca doit dorer comme une croûte de pain qui sort du four...

 

 

Remarques / conseils:

- C'est délicieux accompagné de salade verte, tout simplement. Et éventuellement d'un verre de rouge ;-)

- Gourmands, attention! On a vite fait de se brûler le palais avec la brandade tout juste sortie du four. Il est bon de la laisser un peu reposer à température ambiante pour que le régal soit complet.

- Certaines personne la passent au mixeur, mais moi je préfère quand il y a des morceaux de poisson qui restent.

- Enfin, un dernier conseil avisé: ne pas prévoir ce plat au moment d'un rendez-vous galant, ou si tu as prévu de rouler des pelles après (il faut appeler un chat un chat!). L'ail, c'est bon au goût et pour la santé, mais c'est un vrai tue-l'amour!

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 07:00

Cette recette convient aux personnes allergiques ou intolérantes aux protéines de lait de vache (PLV), puisqu'elle ne contient ni beurre ni lait de vache.

 

J'ajoute que je trouve cette version bien plus savoureuse que la "traditionnelle" à laquelle je suis pourtant attachée... Comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas, et là, vraiment, ça valait le coup d'essayer! Les crêpes sont légères, moelleuses, et très digestes.

 

Ingrédients (pour 15 crêpes environ):                                      http://images.cdn.fotopedia.com/flickr-1417543315-hd.jpg

- 1/2 litre de lait de noisettes

- 200 ml d'eau

- 250 gr de farine

- 1 c. à c. d'extrait de vanille

- 2 c. à s. d'huile de tournesol

- 2 oeufs

 

Etapes:

1) Avec une cuiller en bois, mélange la farine aux deux oeufs entiers, et verse au fur et à mesure le lait de noisettes pour lier le tout.

2) Ajoute ensuite l'extrait de vanille, l'huile et l'eau.

La pâte est prête et ne nécessite pas de repos.

 

Remarques:

- J'ai trouvé que ces crêpes étaient plus difficiles à retourner que les "traditionnelles" car elles deviennent très moelleuses en cuisant. En fait, il faut vraiment qu'elles ne soient pas épaisses, et tout se passe bien. Sinon, elles se déchirent.

- Je les ai dégustées avec simplement du sucre vanillé maison, c'était un régal!

- Comme la pâte n'est pas sucrée, ça doit tout à fait pouvoir se manger avec une garniture salée. Le goût de noisettes qui est fort prononcé "à cru", disparaît totalement lorsque la pâte est cuite. Enfin ça laisse un petit goût, mais on ne peut pas identifier que c'est de la noisette. On peut juste dire que... c'est bon 

Repost 0
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 17:39

Ca faisait longtemps que j'avais envie de faire moi-même ma crème glacée, mais le fait de ne pas avoir de sorbetière m'en a toujours empêché...

Bon, cela dit, je n'en ai toujours pas!  Mais j'ai fait sans, et ça marche quand même!

Cette recette facile est très gourmande, mais n'est pas forcément l'alliée minceur idéal pour cet été. On optera donc pour le maillot 1 pièce plutôt que pour le bikini, histoire de cacher la misère 

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:Creme-glacee-vanille.jpg

- d'un batteur électrique

- de 2 saladiers

- d'une casserole

- de papier de cuisson

- d'une cuiller en bois

- d'une maryse

- d'un ancien bac à glace, ou d'une boîte tup' hermétique

 

Ingrédients: (pour un bac de crème glacée)

- 250 gr de mascarpone

- 200 ml de crème fraîche entière liquide

- 100 ml de lait (= 10 cl)

- 100 gr de sucre blanc

- 3 gousses de vanille

- 1 tasse d'amandes entières non mondées (concassées grossièrement ou non, au choix)

Pour le caramel:

- 1 tasse de sucre blanc

- 1 tasse d'eau 

 

Etapes:

1) Tu commences par caraméliser les amandes:

1a) Dans une casserole, tu mets à chauffer le sucre et l'eau, jusqu'à ébullition.

1b) Lorsque ça bout, tu rajoutes les amandes à feu vif, puis tu remues patiemment jusqu'à ce que l'eau s'évapore, et que ça colore.

1c) Lorsque ça devient difficile à touiller et que les amandes sont bien enrobées, tu baisses le feu pour que ça se reliquéfie un peu.

1d) Tu verses alors les amandes sur une plaque recouverte de papier de cuisson, en veillant à les séparer des unes des autres, autant que possible.

1e) Réserve-les au frigo.

 

2) Pendant que ça refroidit tranquillement, tu coupes les gousses de vanille en deux dans leur longueur, et avec le dos d'un couteau, tu en extrais tous les grains. (Pour savoir quoi faire des gousses vides, c'est par ici!)

 

3) Dans un saladier, tu fouettes le mascarpone avec le batteur électrique jusqu'à obtenir une crème homogène. 

 

4) Tout en fouettant, rajoute alors les grains de vanille, puis le lait petit à petit, et enfin les amandes caramélisées.

 

5) Dans un autre saladier, fouette au batteur la crème fraîche, et lorsqu'elle commence à épaissir, rajoute le sucre petit à petit, sans cesser de fouetter. Une fois la crème bien ferme, rajoute-la au mélange mascarpone.

 

6) Verse ta préparation dans le bac à glace (ou la boîte tup') et mets au congélateur. Si comme moi, tu ne possèdes pas de sorbetière, touille ta préparation une fois toutes les heures pour qu'elle glace de façon homogène. Tu peux la déguster environ 3 heures après.

 

 

Remarques / Variantes:

- Ne pas faire la même erreur que moi la première fois, en utilisant de la crème fraîche épaisse: elle est acide, contrairement à la crème liquide, bien plus douce.

- On peut mettre n'importe quels fruits secs caramélisés à la place des amandes, en suivant la même méthode: noix de pécan, noix, noisettes... Tant que ça croustille! Une seule règle à respecter: on met le même volume de fruits, d'eau et de sucre pour les caraméliser.

- Moi j'ai mis 3 gousses de vanille, parce que j'aime quand c'est fort en goût. Mais on peut évidemment en mettre moins.

- Cette glace est d'apparence blanche à points noirs. Je rappelle juste au passage que la vanille, c'est noir, pas jaune. La vanille jaune est une invention pour qu'on l'identifie mieux dans la restauration. Après, libre à toi de rajouter du colorant si ça te chante, mais bon...

- Pour la dégustation, 2 possibilités: soit tu la joues Bridget Jones en mode déprime du samedi soir, et tu l'attaques direct à la grande cuiller. Soit tu trempes rapidement le bac dans de l'eau chaude, et tu démoules pour pouvoir la couper en tranches, façon gateau glacé.

- Idée gourmande: à servir avec une tasse de café, accompagnée d'une tranche de gâteau au chocolat, ou d'un cookie maison...

Repost 0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 14:12

Les jours fériés pluvieux, quoi de mieux pour s'occuper que de faire de bons biscuits, à déguster avec une tasse de thé, et autour d'un petit jeu en famille?

 

Cookies2.jpgC'est mon programme du jour, en tout cas. Alors pour changer des mes habituels biscuits aux épices, je me suis lancée dans des cookies pour la première fois (mieux vaut tard que jamais), avec une recette ultra simple et rapide. Et délicieuse, qui plus est...

 

Ingrédients (pour environ 30 gros cookies - ou 45 petits):

- 250 gr de beurre demi sel

- 350 gr de farine

- 250 gr de sucre (50% sucre blanc, 50% sucre roux)

- 2 oeufs

- 300 gr de pépites de chocolat

- 1 c. à c. de levure chimique

 

Etapes:

1) Si tu choisis de faire toi-même tes pépites de chocolat, commence par là. Puis mets le four à préchauffer à 180°C. Sinon passe direct à l'étape 2.

2) Fais fondre le beurre, et mets-le de côté.

3) Dans un saladier, bats les deux oeufs entiers avec la cuiller en bois, et ajoute environ un tiers de la farine. Mélange bien jusqu'à ne plus avoir de grumeaux.

4) Puis, ajoute un peu de beurre fondu pour délayer et la moitié du sucre.

5) Rajoute un tiers de farine, et recommence les étapes 3 et 4 jusqu'à épuisement des ingrédients. Tu obtiens alors sans difficulté une pâte sans grumeaux, bien homogène et souple.

6) Ajoute alors les pépites de chocolat.

7) Sur du papier de cuisson, forme des petites boules de pâte, en veillant à bien les espacer, car elles vont beaucoup s'étaler. Enfourne alors pour une dizaine de minutes, en surveillant.

 

cookies1.jpg

 

Attention: plus les boules sont petites, plus le temps de cuisson est court, et inversement. A toi d'ajuster, si tu souhaites avoir des biscuits croustillants et colorés, ou moelleux et clairs. Moi je préfère quand ils sont gros et moelleux...

 

 

8) A la sortie du four, les biscuits ont tendance à se déformer facilement. Mets-les à refroidir (et durcir) sur une grille à pâtisserie. Pour les conserver, une boîte en métal sera idéale!

 

 

Remarques / Conseils:

- Les étapes peuvent paraître un peu bizarres, mais faire de cette façon permet de tout faire sans fouet, sans pour autant avoir de grumeaux. Je trouve ça bien pratique...

- Pour faire toi-même les pépites de chocolat, attaque la tablette par le coin, avec un couteau bien affûté. Il y aura des copeaux fins et de belles pépites. Pas la peine de faire le tri pour garder les plus gros morceaux; tu mets tout. Et si je puis me permettre, plus les pépites sont grosses, plus la dégustation est jouissive! Mais ça n'est que mon avis 

  Tu peux faire toute la tablette, même si tu n'utilises pas tout tout de suite, et conserver le surplus dans un pot de confiture bien fermé. Comme ça la prochaine fois, tu auras des pépites toutes prêtes!

- A la place du chocolat, tu peux mettre des noix, des noix de pécan, du chocolat blanc, des éclats de noisettes...

- Astuce diététique: J'ai utilisé, pour cette recette, 125 gr de sucre blanc, et seulement 60 gr d'un mélange de sucre roux et Stévia. C'est Chéri qui m'a acheté ça (il soigne ma ligne post-partum!), ça existe en mélange tout fait, et ça permet de réduire de moitié la quantité de sucre, en conservant le pouvoir sucrant, mais avec moitié moins de calories!

Repost 0
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 09:39

Je dois bien l'avouer, les émissions de pâtisserie à la télé m'ont vraiment redonné envie de cuisiner. Et puis elles sont pleines d'astuces de cuisiniers, qui ne tombent pas dans l'oreille d'une sourde 

 

C'est comme ça que j'ai appris comment détailler des suprêmes d'agrumes. On commence par les parer (enlever l'écorce et les parties blanches) pour ensuite prélever chaque morceau sans la peau, sans les pépins: juste la pulpe. On a donc le meilleur du fruit, d'où le nom de "suprême".

 

Et comme je n'aime pas jeter, avant de parer, j'ai prélevé le zeste de mes oranges...

 

Pour réaliser cette recette, tu auras beaoin:Supremes-orange.jpg

- d'un couteau sans dents très affûté

- d'une planche à découper

- d'un petit récipient avec couvercle

- de deux coupelles à dessert

- d'un zesteur ou d'un économe à dents

- d'une petite poêle ou casserole

- de papier de cuisson

 

Ingrédients (pour 2):

- 2 grosses oranges ou 4 petites

- 1/2 c. à c. de cannelle

- 1 c. à c. max. d'eau de fleur d'oranger

- 1 c. à c. de miel liquide

- 1 c. à s. de pignons de pin

- 1 c. à s. de sirop d'agave

 

Etapes:

Facultatif: Si tu souhaites prélever les zestes, commence par bien laver tes fruits, puis bien les sécher. Pour savoir quoi faire d'autant de zestes, va voir cette page.

1) Pare tes fruits suivant la technique montrée en vidéo plus haut (lien).

2) Lève les suprêmes suivant la technique montrée en vidéo plus haut (lien). Réserve les morceaux dans le récipient avec couvercle.

3) Ajoute enfin la cannelle, l'eau de fleur d'oranger et le miel, en ajustant les quantités selon le goût. Attention, la fleur d'oranger peut vite masquer le bon goût de l'orange. Il faut avoir la main légère pour que ça reste subtil...

4) Mélange bien le tout, couvre et réserve au frais quelques heures.

5) Hache grossièrement les pignons de pin au couteau.

6) Dans une casserole, verse le sirop d'agave et les pignons hachés, et fais chauffer doucement jusqu'à ce que ça colore un peu, et que les pignons caramélisent. Lorsqu'ils sont colorés, dispose-les sur une feuille de papier de cuisson, et mets-les au frigo.

7) Au moment de servir, dispose les suprêmes et un peu de jus dans chacune des coupelles; brise des petits morceaux de pignons caramélisés et parsème les suprêmes. C'est prêt!

 

 

Remarques:

- J'ai utilisé du sirop d'agave pour caraméliser, mais on peut aussi faire un caramel avec du sucre un filet d'eau.

- Avant de mettre les pignons dans le caramel, on peut aussi les faire légèrement griller à sec pour exhaler leur goût.

- C'est un dessert très léger, estival, qui finit bien un repas copieux, ou en cas de grosse chaleur.

Repost 0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 13:07

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/30/Chocolate_spread.png

 

 

 

La pâte à tartiner, on est d'accord, c'est trop bon... à condition de ne pas regarder ce qui la compose! Majoritairement de l'huile (de palme) et du sucre, et bizarrement, très peu de chocolat et de noisettes...

 

Alors voilà de quoi remédier au problème: la faire soi-même! C'est ultra simple, ultra gourmand, et c'est trop la classe de dire "ouais, c'est moi qui l'ait fait..." 

 

 

 

Ingrédients: (pour un pot de 700gr environ)

C'est pas une recette pour les p'tits joueurs! Bien qu'une fois posé sur la table, le pot ne fait pas long feu  Si malgré tout ça te fait peur, tu peux facilement diviser les quantités par 2.

- 200 gr de ton chocolat préféré

- 1 boîte de lait concentré sucré (400 gr environ)

- 100 gr de poudre de noisettes / amandes / noix / praliné / etc... grillée ou pas.

 

 

Matériel nécessaire pour réaliser cette recette:

- 1 casserole

- 1 spatule

- 1 langue-de-chat, pour n'en pas perdre une miette!

- 1 pot hermétique en verre type pot à confiture, ou conserve

 

 

Etapes:

1) Dans une casserole, fais fondre le chocolat avec le lait concentré.

2) Dans le mélange fondu, ajoute la poudre de noisettes (ou autre).

3) Goûte ton mélange, et au besoin, rajoute du sucre (en fonction du chocolat choisi et de ton goût).

4) Verse ta préparation dans un pot hermétique.

 

 

Conseils / remarques:

- C'est tellement simple à faire, il vaut mieux préparer au fur et mesure les quantités dont on a besoin, ceci pour des raisons de conservation.

- Conservation: le lait concentré doit se conserver au frais après ouverture. Mais le chocolat noir fige plus vite au frigo que le chocolat au lait ou le praliné. A toi de voir, donc, en fonction de la quantité préparée, et surtout de la vitesse à laquelle elle est mangée.

- C'est particulièrement bon avec le chocolat de la vache violette aux amandes grillées ;-)

Repost 0
Publié par Cathy - dans Gourmandises
commenter cet article