Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 13:00
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.
Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.

Tuto en images de la création, étape par étape, de la balle de préhension Montessori.

Voilà ma dernière réalisation pour ma petite fleur qui grandit et s'éveille!

 

Je dis donc un très grand merci à Adeline (du blog Alternatives Montessori) qui a gentiment mis en ligne un tutoriel très clair pour réaliser cette balle de préhension, inspirée de la méthode Maria Montessori.

 

J'ai trouvé ça très facile à réaliser, mais en revanche, c'est très long, car les coutures sont petites, et il y en a beaucoup! Et en plus, comme c'est un objet qui sera entre les mains d'un bébé, il faut absolument renforcer toutes les coutures, pour éviter une éventuelle rupture et fuite de bourrage...

 

Matériel nécessaire:

- 1 compas ou un grand bol pour servir de gabarit (moi j'ai utilisé le couvercle d'une boîte de lait maternisé :-) )

- du tissu solide uni

- du tissu solide à motif

- de la bourre à doudou (ouate)

- des ciseaux

- un fer à repasser

- une machine à coudre

- du fil, une aiguille, et un dé à coudre

- un entonnoir et une baguette chinoise (facultatif, mais bien pratique)

 

Le découpage:

 

1) A l'aide du gabarit, dessine plusieurs cercles dans les tissus: tu as besoin de 6 ronds de tissu uni, et 3 ronds de tissu à motif.

 

2) Plie tous les ronds de tissu en 4, et avec le fer à repasser, marque les plis.

 

3) En t'aidant des plis marqués, découpe tous les cercles en 4.Tu obtiens alors 24 quarts de cercles de tissu uni, et 12 quarts de cercles de tissu à motif.

 

4) Prends maintenant les quarts de cercles à motif. Replie la base arrondie , et marque le pli au fer à repasser. Tissu replié, découpe le long de l'arrondi pour obtenir une forme ovoïde aux bouts pointus, un peu comme une feuille d'arbre.

 

La couture:

 

5) Tu dois coudre 12 petits "sacs" composés pour chacun d'1 "feuille" à motif, et de 2 quarts de cercles unis.

Couds endroit contre endroit (joli côté contre joli côté), n'oublie pas de soigner les coutures des coins, et de doubler chaque couture.

Laisse une ouverture dans le bas du sac pour pouvoir le retourner comme une chaussette et le remplir de bourre à doudou.

 

6) Une fois les 12 petits sacs cousus, remplis-les de bourre à doudou à l'aide d'un petit entonnoir et d'une baguette (c'est plus facile), puis ferme l'ouverture du bas par une couture solide à la machine à coudre.

 

L'assemblage.

 

7) Commence par coudre ensemble trois coussinets. D'abord par les pointes, puis par le coeur. Une fois cousu, ça fait comme une fleur à trois pétales ou une petite alcôve à trois côtés.

Répète l'opération avec les 9 coussinets restants. Tu obtiens alors 4 "fleurs".

8) Tu dois maintenant assembler ces 4 fleurs. Mon conseil: commence par coudre solidement le coeur, et termine par les pointes, en utilisant un fil de la même couleur que ton tissu, pour que ça soit invisible.

 

Voilà, la balle est terminée! Ca valait le coup d'y passer quelques heures ;-)

Repost 0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 06:00

J'ai mis 4 ans à m'y mettre, 4 ans de promesses (oui, Chéri a une patience d'ange...), 4 ans à me décider à me lancer, et grâce à Sannierra et à sa super machine, voilà qui est fait! La première chemise "maison" de Chéri! 

Je n'ai pas utilisé de patron "papier". J'ai en fait démonté la chemise préférée de mon homme (il l'aimait tellement qu'elle était usée jusqu'à la corde!), j'ai repassé les pièces, et avec Sannierra, on a tout découpé patiemment, puis cousu, en se creusant la tête pour l'ordre de couture! (note pour plus tard: prendre des photos pendant le démontage du vêtement, pour savoir comment le remonter après...)

 

http://img96.imageshack.us/img96/5197/dsc0485sk.jpg

 

Voilà ce que ça donne:

1) Préparer la ligne de boutonnière = plier le tissu en 3, et faire une piqûre (point droit) à droite et à gauche pour fixer le tout, et ce sur les deux pans du devant.

2) Coudre le pli du dos.

3) Assembler le plastron du dos (haut du dos + épaules) + sa doublure au dos.

4) Assembler les  pans du devant aux épaules.

5) Assembler les manches mais sans la couture latérale (dessous de bras, et le long du corps).

6) Assembler le col + sa doublure à la chemise montée (c'est vraiment le plus pénible!)

7) Faire la ligne de couture qui ferme les manches + les côtés.

8) Coudre aux poignets.

9) Réaliser la boutonnière.

10) Fixer les boutons.

 

 

Matériel utilisé:

- des boutons venant du Surplus militaire de Plancoët

- du lin acheté au poids chez Toto Soldes (Pau)

- du fil de la Maison d'Ursule

 

 

Je reste à disposition pour toutes questions!!

D'autres photos sont disponibles sur le Bout des Doigts de Sannierra. Elles ont été prises avant la pose des boutonnières et des boutons.

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 07:00

Si tu fais un peu de couture, tu as sûrement déjà constaté combien les accessoires coûtaient cher. J'entends par "accessoires" les boutons, fermetures-éclair, rubans, boucles, biais, dentelles, etc...

 

Il existe un moyen simple de les avoir à bas prix: la récup'! C'est comme quand on veut un bébé: on en voit partout, et des femmes enceintes partout. Et bien pour la récup', c'est pareil! Quand on en a besoin, on finit par voir partout et sur toute chose les accessoires qu'on pourrait récupérer avant que ça parte à la benne 

 

http://farm1.staticflickr.com/200/500742537_1c8af8560a_o.jpg

 

Il y a plusieurs façons de récupérer:


- CHEZ SOI: sur les vêtements, sacs, objets qui sont abîmés et qui partent à la poubelle: récupérer les boutons (de chemise, de pantalon), les fermetures-éclair (pantalons, sacs à main), les boucles de métal (ceintures, chaussures, manteaux), les anneaux de sac à main, les fermoirs (sacoches, chaussures) etc...

 

- "L'APPEL A UN AMI": Dans la même logique, demande à tes amis, collègues, famille, de te faire des lots de ce dont ils s'apprêtent à se débarasser, afin que tu récupères des accessoires avant que ça parte à la poubelle. Si eux n'ont pas l'oeil, toi tu l'auras. Le petit + sympa (pour les gens avec qui tu t'entends bien): leur fabriquer un petit quelque chose avec un élément de ce qu'ils t'ont donné. Ils se rendront compte qu'on peut donner une deuxième vie aux choses avant de s'en débarasser.

 

- LES SURPLUS MILITAIRES: Ca peut paraître bizarre, mais on y trouve des accessoires bradés d'excellente qualité. Au surplus de Plancoët, j'ai déniché des sachets de boutons pour 1€ le sachet. Ce sont les boutons qui correspondent à tous les uniformes de tous les corps d'armée. Ils sont beaux et très solides. Idem pour les tissus! Bon, là ça coûte un peu plus cher, mais un coton de sac militaire est ultra résistant, par exemple. Et si tu aimes la résille façon camouflage, il y a de quoi faire! 

 

- LES BROCANTES: la saison des brocantes, foires au troc et vide-greniers a recommencé depuis peu. C'est le moment de sortir! Il y a toujours quelqu'un avec un carton de boutons, rubans, dentelles récupérés de la grand-mère, et qui ne savent pas quoi en faire! Un conseil: rends-toi sympathique auprès des vendeurs, parle avec eux, explique ce que tu comptes faire avec leurs objets, comment tu vas leur offrir une seconde vie. En général, c'est comme ça qu'on fait de bonnes affaires...

 

(Véridique: il y 10 jours, foire au troc en bas de chez moi. Je repère une dame qui avait un de ces fameux cartons plein de rubans, fils à broder, etc... tout ça en vrac. Elle me demande ce que je cherche: je lui réponds "boutons et fermetures-éclair". Elle me répond qu'elle ne pensait pas que ça intéresserait quelqu'un, et m'invite à me servir dans le carton. Belle-maman (chineuse hors-pair) demande combien elle vend l'ensemble du carton (on triera plus tard!). "Tout ce que vous voulez pour 1€", me répond la dame (c'est le prix d'un seul beau bouton neuf...). Une fois à la maison, je dépiaute mon trésor: des centaines de boutons anciens, en écaille, en corne, brodés ou peints à la main, des rubans de coton brodés de grande qualité, mais aussi des aiguilles à tricoter, des crochets... Ca vaut une petite fortune! et j'ai eu le tout pour... 1€.)

 

Sur les brocantes, ça vaut le coup aussi de regarder les vêtements, sacs à main, chaussures, même s'il ne te plaisent pas. Il faut simplement apprendre à les regarder autrement, et repérer un tissu, un motif que tu pourras réutiliser; un sac moche vendu 50 cts te permettra de réutiliser les boucles de métal et fermoirs qui valent à eux seuls plusieurs dizaines d'euros...

 

 

Remarques: 

- L'avantage des vide-greniers, c'est qu'il y en a partout! C'est léger pour le porte-monnaie, on recontre des gens sympas, et même si on ne trouve rien on a fait une balade! 

- En tapant dans les moteurs de recherche "Récup" ou "Récupe", tu vas tomber des sites sympas qui prônent cet esprit récup' et recyclage, pour donner une seconde vie aux objets.

- A voir également dans la rubrique "Mes p'tits chouchous" (à droite sur ce blog) le site Donnons.org qui fonctionne en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Québec, Dom-Tom. Ici, tout est gratuit, à condition de se déplacer pour venir chercher les objets chez les gens.

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 16:08

A la demande de Sarah, voilà le patron du tapis de lange nomade.

Vraiment désolée pour la piètre qualité de l'image. Je n'arrive pas à faire mieux. Je sais, c'est un scandale!!

Patron-Tapis-de-Lange.jpg

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 21:57

Et voilà le numéro 2 pour le bébé de la Goulue!

 

tapis-lange-nomade-2.jpg

 

Pour réaliser ce tapis, j'ai utilisé:

- un coton imprimé style Liberty (acheté en coupon au poids à Pau chez Toto Soldes);

- du coton ciré (Maison des Ursules): c'est de la toile de nappe, celle qui se nettoie à l'éponge, mais très souple et fine. "Normalement", il faut utiliser du PUL , mais j'ai pris ce que j'ai trouvé, et ça fonctionne super!

- j'ai fait mon biais moi-même avec un bout du coton imprimé, et un outil à biais en carton fait moi-même également (tuto trouvé chez Petit Citron): largeur du biais pour cette réalisation: 3 cm avant pliage en 2;

- un bout de serviette de toilette (récup);

- du lien élastique (Maison des Ursules);

- des boutons de récup pour la fermeture.

 

Contrairement au tapis de lange #1, celui-ci n'est pas molletonné, car j'ai utilisé de la vraie serviette éponge bien épaisse, et pas du nid d'abeille. Ca suffisait donc pour être confortable.

La serviette de toilette est plus grande que pour le #1, et n'as pas de système de fixation.

Enfin, pour la fermeture (on ne le voit pas sur la photo), j'ai cousu deux boutons l'un au dessus de l'autre. Ceci permet d'avoir une fermeture ajustée à la fois lorsque le tapis ne contient que la serviette, mais aussi lorsqu'on y stocke 1 ou 2 langes de rechange ou un paquet de lingettes.

 

Sur le prochain modèle, je tente de rajouter des poches de rangement sur les côtés! 

 

Voir le patron du tapis de lange nomade

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 18:02

Et voilà ma réalisation du week-end! Un tapis de lange nomade pour le n°1 de Juju.

Quelqu'un a offert ça à ma soeur pour sa fille, et j'ai trouvé l'idée extra, alors j'ai copié 

 

C'est top, parce que ça prend pas de place dans le sac de langes, c'est lavable en machine à 30°C (sauf les serviettes amovibles en coton qui sont lavables à 60°C), et ça permet de toujours changer bébé sur une surface propre. Dans les lieux publics, il y a souvent des tables à langer, mais il n'y a rien à mettre dessus pour protéger...

 

Pour réaliser ce tapis, j'ai utilisé:

- un drap en coton imprimé (récupéré de Babeth);

- du coton ciré (Maison des Ursules): c'est de la toile de nappe, celle qui se nettoie à l'éponge, mais très souple et fine. "Normalement", il faut utiliser du PUL , mais j'ai pris ce que j'ai trouvé, et ça fonctionne super!

- j'ai fait mon biais moi-même avec un bout de drap (récupéré aussi de Babeth), et un outil à biais en carton fait moi-même également (tuto trouvé chez Petit Citron)

- du molleton (Maison des Ursules): 1 épaisseur, seulement sur la partie centrale, pas sur les "ailes";

- du coton "nid d'abeille" beige et chocolat pour les serviettes amovibles (Maison des Ursules);

- du lien élastique (Maison des Ursules);

- des boutons de récup;

- des boutons pression en métal (marché de Trappes).

 

tapis-lange-nomade.jpg

 

Voir le tapis de lange nomade #2

Voir le patron du tapis de lange nomade

Repost 0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 21:40

Réalisée pour un mariage médiéval en 2009, et avec l'aide et les conseils précieux de Nanou, voici mon tout premier ouvrage de couture: la robe médiévale. Ouais, bon, Nanou m'a beaucoup aidée, c'est vrai...

 

Dans l'ordre, et de gauche à droite: de devant, de dos, la petite bourse assortie qui s'attache au poignet, et un détail du tissu (infroissable, coloris et texture différents recto-verso: satiné rouge vif / mat rouge foncé; et le meilleur: acheté 2€ le mètre au marché de Trappes. Top!)

Les oeillets et le matériel pour les poser, ainsi que le fil viennent de la Maison d'Ursule.

 

Robe-medievale.jpg

Repost 0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 20:22

Voilà le costume de Jedi fait pour Chéri il y a 3 ans maintenant.

J'ai pioché les indications pour les patrons sur le net (au besoin je peux fournir les liens), cherché beaucoup de photos, images des Star Wars, mais sinon, j'ai fait ça au petit bonheur la chance, en refaisant quand même une fois la ceinture, puis la chemise, car je n'avais prévu les marges d'aisance, et Chéri ne pouvait pas lever les bras... C'était problématique pour les combats de sabre laser: il aurait perdu contre Darth Vader et je me serais fait engueuler 

 

costume-Jedi.jpg

 

D'où vient le matériel utilisé?

- Marché de Trappes (Trappes)

- Toto Soldes (Pau)

- La Maison d'Ursule (Maurepas)

Repost 0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 19:04

Et oui, à 29 ans, je suis encore dans les jupes de ma mère!... et je les recycle, pour en faire des vêtements pour ma petite nièce à naître 

 

C'est mon premier vêtement d'enfant en couture (déjà fait quelques trucs au tricot), et on voit bien que ça n'est pas parfait: les rentrés ne sont pas cachés par la doublure... Allez, c'est pas trop grave: ils seront cachés par le bébé!

 

Mais bon, comme à chaque nouvel ouvrage, je me fixe une difficulté supplémentaire (minimum). Là, j'ai bien compris le principe - et l'intérêt! - du crantage dans les arrondis et les angles, ainsi que l'intéret de bâtir à la main avant de coudre; j'ai utilisé du tissu collant pour la parementure; j'ai cousu une fermeture éclair; et j'ai réussi (à force de patience) à coudre une jolie dentelle pour souligner la poche et le bas de la robe.

 

Robe-trapeze.jpg

 

J'ai déniché ce patron dans l'excellent et indispensable ouvrage "Intemporels pour bébés: modèles et patrons de 0 à 3 ans" (Flammarion), et je l'ai légèrement modifié selon mes capacités, et les fournitures dont je disposais.

 

A savoir:

- j'avais une fermeture éclair, et non pas des boutons (donc ça donne des bretelles fermées, mais un côté ouvert);

- j'avais une jupe en laine de Maman, et non pas une cotonnade légère (ça donne des rentrés difficiles à faire, et pas jolis au final)

- je n'avais pas de biais fleuri, mais des kilomètres de toutes sortes de dentelles (j'ai choisi la plus sobre)

- le liseré n'est pas censé être tout en bas, mais à 5 cm du bas de la robe (mais j'ai choisi d'appliquer la même méthode que pour la poche)

 

Prochain challenge que je me suis fixé: coudre un pantalon et une chemise pour Chéri. Il y a une légère différence de taille... à tel point que mon patron est trop petit. Qu'à cela ne tienne! Je vais devoir apprendre à l'agrandir!  On verra plus tard pour les photos!

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 14:09

Les petits sachets de lavande font toujours plaisir quand on les offre. Ils parfument agréablement nos tiroirs et penderies, et la version "petite balle" est pas mal pour les bébés. La lavande a des propriétés calmantes, et est conseillée en cas de troubles du sommeil.

 

J'ai réalisé ces petits sachets des coupons de tissus achetés en lot à la Maison d'Ursule.

Pour les poissons, je me suis inspirée de la forme de ceux-là, et pour la petite balle, j'ai trouvé le patron chez Petit Citron.

DSC_0588.JPG

Remarques:

- à la place de la lavande, on peut simplement mettre de la bourre de coussin pour en faire des jouets, ou des objets pour mobile.

- dans la petite balle, on peut glisser une boîte d'oeuf Kinder contenant des grains de riz ou de la semoule pour en faire un jouet-hochet.

- je n'en avais pas là, mais on peut aussi faire une attache avec un ruban, ou encore rajouter dans les couture des étiquettes ou divers rubans qui dépassent (puisque les bébés scotchent complètement sur les étiquettes...)

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?