Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 12:17

Me revoilà, un mois après avoir mis au monde ma jolie petite fleur... Comme attendu, j'ai de nouvelles astuces à partager!

 

On m'avait dit "Tu verras, l'allaitement, c'est parfois difficile à mettre en place. C'est douloureux, la montée de lait, les engorgements, les crevasses,..." Et pour avoir vu de mes yeux, des bouts de seins sérieusement amochés, et des mères en pleurs au moment de la tétée, je peux dire que oui, j'avais bien conscience des possibles difficultés que j'aurai.

 

Il se trouve que j'ai eu de la chance, puisque je n'ai eu "que" des crevasses, et pendant "seulement" 10 jours.

 

Alors la première chose à savoir, c'est qu'une crevasse, ce n'est pas un trou, non non! Ca ressemble plutôt à une croûte qui se forme sur le téton. Le problème d'une croûte, c'est que quand ça ramollit, ça s'arrache. Quand ça frotte sur le tissu, ça s'arrache. Et quand bébé tète...!!

 

Pour te faire une idée de la puissance de succion d'un bébé (qui met toute son énergie à ça, il faut bien le dire), je te suggère de faire un tour à la ferme, et de donner ta main - que dis-je - ton avant-bras! à téter à un jeune veau. Rapporte ça à la taille d'un bébé, et l'idée sera assez juste. Bref, je m'égare... Tout ça pour dire que quand un bébé tète un sein crevassé, il faut s'accrocher pour ne pas chialer.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/She-wolf_suckles_Romulus_and_Remus.jpg

 

Sur la liste de la maternité, il était inscrit "un tube de crème à la lanoline pure". Il paraît que ça sauve l'allaitement de pas mal de mamans. Pour ma part, j'ai mis scrupuleusement cette crème, en y plaçant beaucoup d'espoir, mais ça ne m'a pas aidée du tout. Ca macérait plus qu'autre chose, et mes tétons ne cicatrisaient pas du tout!

 

Alors j'ai tout arrêté, et voilà ce que j'ai fait: je suis restée le plus possible les seins à l'air pour que ça sèche, et quand je devais absolument m'habiller, alors je faisais des pansement avec mon lait (je reviendrai plus tard sur tous les bienfaits du lait maternel. Si tu voulais un produit miraculeux, le voilà!!). 

 

Explication:

1) Découpe un carré (environ 4x4) dans une compresse (en coton non-tissé de préférence), puis fais une incision depuis le milieu d'un côté jusqu'au centre du carré.

2) Découpe un carré plus grand (6x6) dans du film alimentaire (c'est toi qui joue le rôle du rôti, cette fois!)

3) Imbibe généreusement la compresse avec ton lait (attention à ne pas tirer sur le téton déjà abîmé, mais à bien stimuler toute l'aréole! le lait sort tout seul).

4) L'incision dans la compresse permet d'enrober correctement tout le téton.

5) Couvre le tout avec le film alimentaire, et hop, dans le soutif!

 

C'est pas glamour pour deux sous, mais c'est redoutablement efficace, en alternance avec les seins à l'air. Après avoir commencé ce traitement, en trois jours c'était fini. Et pourtant, j'en avais de belles!!

 

 

IMPORTANT:


Avoir des crevasses est symptômatique de deux choses:

 

1) une mauvaise position du bébé au sein: il doit avoir la tête dans l'alignement de son corps = ne doit pas avoir à tourner la tête pour téter. Et il doit être ventre contre ventre avec sa maman, tout le corps soutenu (y compris les pieds).

 

2) un bébé qui reste trop longtemps au sein = qui "tétouille" au lieu de boire (on n'entend plus la déglutition, et le mouvement de bouche n'est plus aussi ample). Pour le retirer du sein, ne tire surtout pas, sinon le téton vient avec! En revanche, glisse ton petit doigt dans sa bouche, à côté du téton, pour annuler l'effet ventouse et retirer le sein en douceur.

Repost 0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 08:30

Je t'en conjure, oublie les lingettes, et autres laits et produits de toilette pour bébé bourrés de produits pétrochimiques et absolument anti-écologiques! (et aussi ultra chers!)

 

Pour nettoyer les fesses de bébé, rien de plus naturel qu'un coton avec de l'eau tiède, ou ce bon vieux liniment oléo-calcaire dont tu as sûrement déjà entendu parler. On trouve le liniment en pharmacie et parapharmacie, dans les magasins bios, et autres enseignes spécialisées pour nos tous-petits.

Il faut le dire, un bébé ça coûte un bras. Enfin on se comprend! Qu'il s'agisse des couches, cotons, crèmes, soins divers, tout ça mis bout à bout, ça fait beaucoup! Et dans le lot, je trouve que le liniment du commerce (la solution de facilité, certes) coûte trop cher pour ce que c'est, et c'est pourquoi je t'explique aujourd'hui comment le faire toi-même facilement, rapidement et sans te ruiner. 

Et puisque ça me tient à coeur, c'est également très écolo et efficace. 

 

Il existe évidemment plusieurs méthodes. Je vais t'en donner deux: une très simple, et l'autre un peu plus élaborée.

Mais tu pourras aussi bien en trouver d'autres sur le net...

 

1ère version (la plus simple et la plus rapide; celle que j'utilise)

Ingrédients et ustensiles:

- 50% d'huile d'olive (la meilleure: bio, et  1ère pression à froid) 

- 50% d'eau de chaux (environ 5€ le litre en pharmacie => pense à fournir une bouteille, au cas où!)

(tu peux aussi faire un dosage à 60% d'huile d'olive, et 40% d'eau de chaux)

- 1 flacon vide souple (type flacon d'alcool à 70°) à commander en pharmacie, ou un flacon-pompe de bonne contenance (400 ou 500 ml).

 

Il te suffit, pour cette 1ère version, de mixer 3 minutes environ les deux ingrédients pour créer l'émulsion. Lorsque le mélange a blanchi et franchement épaissi, tu peux mettre en flacon.

Il faudra tout de même remélanger avant chaque utilisation, car le mélange n'étant pas stabilisé, l'huile risque de remonter légèrement à la surfaceentre deux utilisations.

 

Facultatif: Au moment de mixer, tu peux rajouter quelques goutes d'Extrait de Pépins de Pamplemousse. C'est un conservateur naturel...

 

2ème version (un peu plus élaborée)

Ingrédients et ustensiles:

- 50% (ou 60%) d'huile d'olive (la meilleure: bio, et  1ère pression à froid) 

- 50% (ou 40%) d'eau de chaux

- de l'extrait de pépins de pamplemousse bio.

   Propriétés: conservateur, antiseptique, antifongique, antiviral, antimicrobien, antiparasitaire

- de la cire d'abeille bio en paillettes (4gr pour 200ml de liniment).

 Propriétés: agent de texture = rend homogène et onctueux, stabilisateur, protège, hydrate, assainit, antimicrobienne.

- 1 flacon vide souple (type flacon d'alcool à 70°) à commander en pharmacie.

 

Etapes:

1) Faire chauffer au bain-marie, d'un côté l'huile d'olive + la cire d'abeille, et de l'autre l'eau de chaux.

2) Quand tout est chaud, mixer le tout pendant 3 minutes, rajouter quelques gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse, remixer.

3) Attendre que ce soit tiède pour conditionner en flacon.

 

Remarques concernant la conservation:

Au sec (mais pas au froid), et à l'abri de la lumière.

 

Remarques concernant le flacon:

* Plusieurs options:

- soit le flacon souple avec bec verseur, type flacon d'alcool à 70°;

- soit le flacon-pompe;

- soit le flacon-pompe "airless", qui fait le vide autour du mélange, et limite ainsi la contamination microbienne. L'inconvénient, c'est que les seuls que j'ai trouvés sur le net ne contiennent jamais plus de 100ml, ce qui est peu...

* Dans tous les cas, autant que possible, choisis un flacon opaque (mais je t'accorde que ça n'est pas forcément évident...).

* Toujours le nettoyer à l'alcool à 70° avant remplissage.

* Mon conseil: avoir toujours 2 flacons. Comme ça, tu peux toujours en préparer un tranquillement avant que l'autre soit complètement terminé, et ainsi ne pas te retrouver à court et devoir faire la préparation en urgence.

 

Remarques concernant l'huile utilisée:

Si tu n'aimes pas que les fesses de bébé sentent l'huile d'olive, tu peux tout à fait utiliser une autre huile: amande douce, sésame ou noyaux d'abricot, par exemple. Attention tout de même avec les huiles extraites de fruits à noyaux, qui peuvent être allergènes. 

 

Remarques concernant l'utilisation du produit:

Pour bébé: il sert pour le change, pour les croûtes de lait, ou tout simplement pour hydrater les peaux sèches à tendance atopique (eczéma). Certains parents en garnissent même la couche propre avant de la refermer.

 

 

 

 !!  INFO  !! 

Pour celles et ceux qui achetaient jusque-là leur liniment en pharmacie, voici une info qui tombe à pic, transmise ce matin par une amie pharmacienne (et qui va dans mon sens, j'en suis ravie!):

 

-Nouvelle année = augmentation des tarifs. C'est à dire que sur le liniment, la TVA qui était jusqu'alors à 7% passe à 20%.

 

-Nouvelle année = nouvelle réglementation sur les produits cosmétiques. On voit donc apparaître sur les nouveaux packaging, dans la ligne "composition" (= ingrédients) tout un tas de petites choses qui n'apparaissaient pas avant.

Tiens, tiens... Qu'est-ce que ça veut dire? Qu'en 2013, il n'y avait que de l'eau de chaux et de l'huile d'olive, et que soudainement, en 2014, les labos ont rajouté plein de conservateurs, stabilisateurs, etc qu'il n'y avait pas avant? Non non, ça veut tout simplement dire qu'avant, ils n'étaient pas obligés de l'inscrire dans la composition... Tout le monde a été dupé: les pharmaciens, et les clients. 

 

Le positif c'est qu'avec ces nouvelles réglementations, on va vers davantage de transparence, m'enfin quand même... On nous a bien pris pour des cons! 

Repost 0