Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 10:42

gingembre legume

 

 

 

 

Ingrédients: (pour 6 à 8 verrines)

 

- 300 gr d'abricots au sirop égouttés

- 1 c. à c. de gingembre en poudre

- 7 feuilles de gélatine alimentaire

- 50 gr de sucre roux en poudre

- 20 cl de crème fraîche liquide

- 6 tranches environ de pain d'épices

 

 

 

 

Etapes: 

 

1) Tu commences par égoutter les abricots, puis tu les mixes avec le sucre en poudre, et le gingembre. Ca donne une espèce de soupe d'abricots assez liquide.

 

2) Tu mets la moitité du coulis d'abricots-gingembre à chauffer à feu doux.

 

3) Pendant ce temps-là, tu fais ramollir la gélatine pendant 5 minutes dans de l'eau froide. Puis tu l'incorpores dans le coulis chaud.

 

4) Hors du feu, du rajoutes le reste du coulis, et tu mélanges bien. Laisse ensuite refroidir le tout.

 

5) Tu tailles maintenant le pain d'épices en petits dés, que tu disposes dans le fond des verrines.

 

6) Tu montes la crème en chantilly (ou au moins tu essaies de la rendre plus mousseuse que liquide), et tu l'incorpores délicatement au coulis d'abricots froid.

 

7) Tu garnis ensuite tes verrines avec la mousse obtenue, et tu mets au frigo pendant au moins 2 heures avant de servir.

 

 

Remarques:

 

- Dans la recette originale, il n'y a qu'une c. à c. de gingembre en poudre, mais il y a 20 gr de gingembre confit râpé en plus. Moi je n'aime pas trop le gingembre confit, donc je n'ai mis que de la poudre.

- J'ai décoré mes verrines avec de fines lamelles de pain d'épices croustillant, et des lamelles d'abricots.

- Si tu fais cette recette en été, c'est à mon avis bien meilleur avec des fruits frais. Parce que pour dire la vérité, là, si tu ne sais pas qu'il y a des abricots dedans, tu ne peux pas le deviner. Ca a plus goût de gingembre et pain d'épices que d'abricots.

- Ca n'a pas du tout non plus de couleur orange (la faute à la crème fraîche). Je te suggère donc de rajouter quelques gouttes de colorant pour accentuer la chose. Estéthiquement, c'est plus joli.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 14:17

Cette préparation est meilleure si elle reste 24h au réfrigérateur avant d'être mise en moules.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c9/Mini_canneles_bordelais_zoom.jpg

 

 

Ingrédients (pour 10 cannelés):

- 25 cl de lait

- 70 g de farine

- 30 de beurre fondu

- 1 sachet de sucre vanillé

- 110 g de sucre

- 2 oeufs: 1 entier et 1 jaune

- 3 c. à soupe de rhum

- 2 gousses de vanille

 

 

 

Etapes:

1) Fais bouillir dans une casserole le lait, le sucre vanillé, les gousses de vanille fendues en deux (sens de la longueur), le rhum et le beurre.

2) Dans une jatte, tu fouettes les oeufs, auxquels tu rajoutes ensuite la farine et le sucre. Tu fouettes bien pour évider les grumeaux.

3) Tu retires les gousses de vanille du lait chaud en les grattant avec la pointe d'un couteau pour en extraire toutes les petites graines, et tu ajoutes ce mélange chaud au mélange oeufs+farine+sucre.

4) Tu laisses reposer cette préparation 24h au réfrigérateur.

5) Préchauffe le four à 250°C, graisse les moules, mélange bien la préparation, et rempli les moules au 3/4.

6) La cuisson s'effectue en deux temps: d'abord 10 minutes à 250°C, puis 50 minutes à 180°C.

 

Remarques / conseils:

- Si tu n'as pas de gousses de vanille, tu peux remplacer par 1 c. à café d'extrait naturel de vanille.

- Les cannelés sont meilleurs si on ne les mange pas à la sortie du four. Les laisser reposer permet à la pâte de prendre son élasticité, ils seront plus digestes, et tu ne te brûleras pas la langue!

- Plutôt qu'au rhum, tu peux aromatiser tes cannelés à la fleur d'oranger!

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 13:46

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 2 c. à café d'huile

- 1 filet mignon de porc (600 g)Columbo-de-porc.jpg

- 2 oignons

- 1 gousse d'ail

- 15 cl de bouillon de légumes

- 1 capsule de safran

- 1 piment oiseau entier (facultatif)

- 1 c. à soupe de columbo

- 250 g de tomates

- 4 grosses pommes de terre

- de la coriandre fraîche

- sel, poivre

 

 

Etapes:

 

0) - Plonge les tomates 30 secondes dans l'eau bouillante pour pouvoir les peler. Laisse les refroidir avant de les peler.

    - Pèle les patates et coupe-les en petits morceaux.

    - Quand les tomates ont un peu refroidi, tu les pèles, tu coupes la chair en quartiers, et tu les réserves.

    - Coupe le filet mignon en morceaux grossiers, et réserve-le.

    - Hache l'ail et les oignons, et réserve-les.

    - Fais chauffer le bouillon de légumes, et ajoute le safran à infuser.

 

1) Fais chauffer l'huile dans une sauteuse profonde, et fais rapidement dorer les morceaux de filet mignon. Quand ils sont dorés, tu essuies la cocotte avec une feuille de Sopalin, et tu remets la viande.

 

2) Ajoute l'ail et les oignons hachés, et sale à ton goût.

 

3) Quand l'ail et les oignons sont dorés, arrose le tout avec le bouillon de légumes, puis ajoute le piment haché et le columbo.

 

4) Ajoute ensuite les tomates pelées coupées en quartiers. Tu couvres la cocotte (et non pas tu couves ) et tu laisses cuire 2 à 5 minutes.

 

5) Tu rajoutes enfin les petits morceaux de patates, et tu laisses cuire 20 minutes.

 

6) Pour servir, tu enlèves le piment, écrases les patates à la fourchette pour en faire une purée, et tu parsèmes le tout de coriandre fraîche ciselée.

 

 

Remarques:

- Si tu n'as pas trop le temps, tu peux utiliser des tomates pelées concassées en boîte à la place des tomates fraîches.

 

- Le piment oiseau n'est pas indispensable si tu n'aimes pas quand ça pique fort. Personnellement, j'utilise des paillettes de piment d'Espelette en moulin, comme ça je dose juste comme j'aime.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 13:27

Voici un autre recette de pain d'épices, très parfumé et moelleux. Comme ça tu pourras comparer avec la première!

Idéal pour les après-midi d'hiver, les dimanches entre amis autour d'un jeu de société, une tasse de thé, et idéalement un feu de bois et un chat

http://papy-cuisine.fr/wp-content/uploads/2010/03/Badiane2.jpg

 

Ingrédients:

- 250 de miel liquide

- 10 cl de lait chaud

- 100 de beurre fondu

- 200 g de farine

- 1/2 sachet de levure chimique

- 50 g de sucre brun en poudre

- 1 oeuf entier

- 1 pincée de sel

- des épices (cannelle, anis, coriandre, cardamome, poivre, gingembre)

 

Etapes:

 

0) Tu beurres un moule à cake et tu préchauffes le four à 180°C.

 

1) Tu délayes le miel dans le lait.

 

2) Tu ajoutes le beurre fondu, puis petit à petit la farine (pour éviter les grumeaux).

 

3) Puis tu rajoutes la levure, le sucre, l'oeuf entier et le sel, sans cesser de remuer.

 

4) En dernier lieu, tu rajoutes les épices.

 

5) Tu enfournes le tout pendant 30 à 35 minutes à 180-200°C.

 

 

Remarque:


- J'ai utilisé un mélange d'épices allemand traditionnel, donc je ne peux dire en quelles proportions il faut mettre tel ou tel parfum. Mais bon, chacun fait selon ses goûts! Personnellement, j'ai rajouté à ce mélange de la muscade et du piment.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:25

Le Kesari est une spécialité indienne, de gâteau de semoule à la cardamome, léger et rafraîchissant!

Cette recette n'est pas compliquée, à condition de suivre scrupuleusement les étapes, de tout avoir à portée de main, d'être bien coordonné,et... d'avoir les bras musclés!

 

Ingrédients:kesari.jpg

- 6 c. à soupe de Ghî (=beurre clarifié) 

- 1 mesure (200 g) de semoule de blé dur moyenne

- 2 mesures d'eau bouillante

- 250 g de sucre en poudre 

- 1 c. à café de cardamome*

- 8 pistils de safran

- 1 c. à soupe de lait chaud

- 1 pincée de sel

- colorant alimentaire orange (en fait jaune + rouge)

 

 

Etapes:

 

0)Tu commences par beurrer un moule rectangulaire profond et assez grand (20 x 25 cm c'est bien).

 

1) La cardamome n'étant pas souvent commercialisée en poudre (pour mieux conserver les arômes), il faut que tu ouvres les cosses pour en sortir les petites graines noires, et tu les réduis en poudre dans un mixeur. Tu réserves.

 

2) Tu fais bouillir l'eau, puis tu y ajoutes 36 gouttes de colorant jaune, et 12 gouttes de colorant rouge. Tu réserves.

 

3) Tu fais chauffer le lait, et tu y ajoutes les pistils de safran à infuser. Tu réserves.

 

4) Dans une grande casserole profonde, tu fais revenir la semoule dans 2 c. à soupe de Ghî jusqu'à ce que la semoule commence à cuire (blanchisse), puis à feu doux, tu rajoutes petit à petit l'eau colorée sans cesser de touiller la semoule.

 

5) Lorsque la semoule se détache de la casserole, tu y ajoutes le sucre en poudre, le mélange lait+safran, et la cardamome, sans cesser de touiller. Ne t'étonne pas: la semoule qui était devenue très compacte se reliquéfie instentanément. Tu dois de nouveau touiller jusqu'à ce qu'elle redevienne compacte.

 

5) Lorsque la semoule se détache à nouveau de la casserole, tu y ajoutes le reste du Ghî (4 c. à soupe). Il te faut maintenant touiller jusqu'à ce que le beurre soit complètement absorbé par la semoule (au début, franchement, on se dit que c'est pas gagné!) et que la semoule se détache complètement de la casserole.

 

6) Tu verses ta préparation dans ton moule beurré, et tu étales et tasses bien le tout avec le dos d'une cuillère à soupe enduite de Ghî (sinon ça colle).

 

7) Servir froid coupé en petits losanges.

 

 

Remarques / conseils:

 

- Attention à la semoule que tu choisis: la semoule indiquée dans cette recette n'est pas de la semoule à couscous! Elle est bien plus fine (presque de la poudre) et est spéciale pour les desserts.

 

- Utilise plutôt une casserole avec un revêtement anti-adhésif et une cuiller en bois. C'est bien plus confortable pour cette préparation.

 

- Le Kesari peut se servir froid coupé en losanges (et éventuellement décoré d'une demi noix de cajou), mais aussi en coupelle individuelle (type crème brûlée) et tiède.

 

- Si tu as raté cette recette, que ta préparation est trop liquide, impossible à découper, ce n'est pas grave: tu la rebaptise "Sodji" et tu la sers dans un bol avec une cuillère. Ce sera bon quand même ^^

 

 

* Info aliment:


cardamomeEn Asie du Sud, la cardamome verte est largement utilisée pour traiter les infections dans les dents et les gencives, pour prévenir et traiter les problèmes de gorge, la congestion des poumons, la tuberculose pulmonaire et l'inflammation des paupières. La cardamome peut être utilisée pour calmer les douleurs d'estomac après un repas trop lourd (vertus anti-acide) et pour faciliter la digestion en général. Elle permet également de neutraliser les mauvaises odeurs bucales (notamment l'ail) quand on en croque après le repas. Elle aurait également des vertus stimulantes.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:29

Alors cette recette... comment te dire.... Si tu aimes les épinards, c'est le top du top!! Je ne les cuisine plus que comme ça

 

Ingrédients:http://p2.storage.canalblog.com/23/25/1073928/82204799_o.jpg

- 1 kg d'épinards frais

- 25 cl de crème fraîche

- 200 g de panir (fromage indien)

- 1 c. à soupe de Ghî (beurre indien)

- 2 c. à café de coriandre en poudre

- 1/2 c. à café de curcuma

- 2 grosses pincées d'Asafoetidia

- 1/2 c. à café de sucre

- 1 c. à café de sel

- 2 c. à soupe d'eau

 

Etapes:

1) Tu nettoies les épinards frais, tu les égouttes, et tu les haches en menus morceaux.

2) Tu coupes le panir en petits cubes.

3) Tu fais frire les épices (coriandre, curcuma, et asafoetidia) dans le Ghî sans les laisser roussir, puis tu rajoutes les épinards hachés, et l'eau (pour éviter que ça attache). Tu laisses réduire en purée pendant une dizaine de minutes.

4) Tu ajoutes la crème, les cubes de panir, le sel et le sucre, et tu laisses cuire à feu très doux jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

 

Remarques / Conseils:

- N'ayant pas trouvé d'épinards frais le jour où j'ai testé cette recette, j'ai remplacé par des épinards hachés surgelés nature. Ca a l'avantage d'être déjà très bien haché et de contenir de l'eau. Par contre pour la quantité, du coup j'ai fait au pif...

- Tu peux remplacer le panir par de la Vache qui Rit, ou bien du St Morêt (c'est certes moins authentique, mais c'est plus facile à trouver, et c'est quand même super bon).

- Tu peux remplacer l'Asafoetidia par de l'ail haché (même remarque que précédemment: moins authentique, mais plus facile à trouver).

- Le Ghî, c'est en fait du beurre clarifié. Tu trouveras la recette ici.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 10:32

L'autre jour, j'ai testé mes premières recettes indiennes. Comme le résultat a été concluant, je partage!

Poulet indien aux noix de cajou et naans fait maison. #homemade #bread #indian #bakery #cooking

 

Ingrédients pour 6 personnes:

- 6 filets de poulet

- 400 ml de lait de coco

- 2 à 4 c. à café de curry (selon le goût)

- 2 c. à soupe de sauce soja

- 2 poignées de noix de cajou grillées (type apéro)

- 1 c. à café de sucre

- 2 grosses pincées de paprika

 

Etapes:

1) Tu commences par concasser les noix de cajou: soit au mixeur, et tu auras de la poudre qui va épaissir la sauce, soit dans un bol avec le fond d'un verre, et tu auras quelque chose de plus grossier avec des morceaux.

2) Tu découpes les filets de poulet en longues et fines lanières.

3) Tu mélanges dans une casserole tous les ingrédients en même temps (poulet, coco, curry, cajou, soja, sucre et paprika) sans matière grasse, et surtout sans sel (la sauce soja étant déjà extrêmement salée). Tu fais cuire le tout à feu doux. Lorsque le poulet est cuit, c'est prêt!

 

Remarques / Conseils:

- Prévoir une sauteuse pas trop grande, mais profonde. Le poulet doit pouvoir baigner entièrement dans sa sauce; de cette façon il ne sèche pas et reste bien tendre.

-  C'est un plat à servir avec du riz, et je conseille également les épinards au fromage (histoire de manger un peu de vert).

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:04

En fouillant bien, j'ai fini par retrouver cette subliiiime recette de paupiettes de veau réalisée il y a une bonne quinzaine d'années maintenant. C'est une recette d'une de mes tantes et qui se fait pour une fois sans barde et sans chair à saucisse.

Et pour dire la vérite, encore plus qu'une sublime recette de paupiettes, c'est une recette qui sublime la paupiette (qui l'eût cru?)

 

La voici en exclusivité, juste pour toi, toi et toi!

 

(prévoir 30 à 40 mn de préparation, et 45 minutes de cuisson)

 

 

paupiettes-de-veau.jpgIngrédients:

 

- 1 fine escalope de veau par paupiette (compter une paupiette par personne)

- 1 tranche de bacon (ou lard) par paupiette

- du Bleu de Bresse ou d'Auvergne (faut être ouvert d'esprit ^^)

- 1 oignon

- 1 verre de vin blanc sec

- 1 verre d'eau

- de la farine blanche

- 1 bouquet garni (thym, laurier, persil)

- poivre

 

- de la ficelle de cuisine

 

 

Etapes:

 

1) Sur ton espace de travail, tu mets une escalope de veau, sur laquelle tu rajoutes une tranche de bacon ou de lard. Tu tartines le tout de fromage (enfin quand je dis tartiner, tu peux aussi mettre des morceaux; de toute façon ça va fondre. Mais il faut qu'il y en ait sur toute la surface, ou presque). Ensuite tu roules le tout, et tu attaches solidement avec de la ficelle de cuisine pour que tout l'intérieur ne se sauve pas et se tienne bien à la cuisson.

 

2) Tu farines copieusement tes paupiettes, sur tous les côtés, sans rien oublier!

 

3) Tu coupes ton oignon finement, et tu le mets à dorer doucement dans une sauteuse. Il doit être fondant, et non pas grillé.

 

4) Quand l'oignon est prêt, tu y ajoutes les paupiettes, que tu fais dorer légèrement sur toutes les faces. Puis tu y verses le vin blanc et l'eau, le bouquet garni, tu poivres, et tu couvres.

 

5) Tu laisses mijoter tout ça à feu doux pendant 45 minutes, en remuant la sauce et tournant régulièrement tes paupiettes, pour qu'elles passent entièrement dans la sauce. Le fromage se sauve en bonne partie de la paupiette, mais c'est normal; il vient se fondre délicieusement dans la sauce au vin blanc....

 

 

Remarques / Conseils:

 

- Surtout, ne pas re-saler avant d'avoir goûté! Le bacon est déjà très salé, et à mon humble avis, ça suffit largement...

 

- Prévoir une sauteuse pas trop grande, mais profonde. Les paupiettes doivent pouvoir bien baigner dans leur sauce, si tu veux qu'elles restent tendre. Sinon elles pourraient sécher, et là ça devient juste de la carne à manger. C'est aussi pour ça qu'il faut les tourner régulièrement pendant la cuisson.

 

- Tu peux les servir avec du riz, des tagliatelles ou des pommes terre. Mais dans l'ensemble, ce n'est pas un plat qui se mange avec des légumes. Ca t'étonne?

 

- Si tu es un(e) gourmand(e) et que tu en as prévu plus pour le repas du lendemain, c'est aussi très bon réchauffé. Il te suffira de rallonger la sauce avec de l'eau bouillante (en plus elle a tendance à épaissir beaucoup avec les fromage...)

 

- Au cas où tu te serais posé la question, non, ce n'est pas la peine de rajouter de la crème fraîche dans la sauce 

Repost 0
Publié par Anne-Marie - dans Gourmandises
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 22:20

http://images.francetop.net/uploads/mayonnaise_40242.jpgEn cette période de fêtes où l'on passe son temps à manger (surtout quand on est chez ses parents ou beaux-

parents), j'ai pu apprendre une nouvelle astuce.

Il faut dire que le plateau de fruits de mer c'est bien, la fondue bourguignonne aussi... mais si tout cela n'est pas accompagné d'une bonne mayonnaise maison, ça manque de saveur.

Le problème de la mayonnaise, c'est que c'est quand même bien gras, n'est-ce pas?

 

Voici l'astuce de beau-papa: on y incorpore simplement des blancs montés en neige! Ca permet de ne pas gaspiller un blanc d'oeuf, et ça rend la mayonnaise moussue à souhait, si bonne que je l'ai mangée à la petite cuiller...

...Qui a dit que j'étais gourmande?

 

Si tu débutes en cuisine (eh oui, ça arrive!), et ne sais pas encore comment faire une mayonnaise, voici la recette:

 

Ingrédients:

 

- Moutarde nature

- Sel, poivre

- 1 oeuf (ou 2 selon la quantité de mayonnaise désirée)

- Huiles (tournesol, Isio4, ou mélange de colza et pépins de raisins; c'est plus léger et meilleur pour la santé).

 

 

Etapes:

 

1) Tu sépares le blanc du jaune, et tu réserves le blanc.

 

2) Au fouet à main, tu mélanges la moutarde, le jaune, le sel et le poivre jusqu'à ce que ce soit bien homogène et bien lisse.

 

3) Tu montes ton blanc en neige (au fouet électrique, c'est mieux) et tu le réserves.

 

4) Petit  à petit, tu rajoutes l'huile au mélange moutarde-jaune, sans cesser de fouetter. Plus tu vas mettre d'huile, plus tu auras de mayonnaise. Quand la mayonnaise aura bien pris, tu pourras incorporer délicatement le blanc monté en neige.

 

 

Astuces:

 

- Le blanc monte mieux si l'oeuf est à température ambiante. Donc si tu mets habituellement tes oeufs au réfrigérateur, pense à les sortir à l'avance. Tu peux aussi y ajouter une pincée de sel.

 

- Tu peux facilement transformer ta mayonnaise en aïoli, en ajoutant à la préparation de l'ail réduit en purée. Ce n'est peut-être pas terrible pour l'haleine... mais c'est super pour les papilles!

 

 

Remarques:

 

- Pour incorporer les blancs, ne jamais utiliser d'ustensile en métal. Ca fait tout rater...

 

- La mayonnaise maison ne se conserve pas bien au réfrigérateur. Il vaut mieux prévoir de tout manger le jour même; donc attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, et à prévoir la juste quantité!

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 21:19

Pour peu que tu n'aies pas eu de lapin domestique dans ta prime enfance, peut-être aimes-tu avoir cette charmante bestiole dans ton assiette, accompagnée d'un bon vin... Alors voici ce que je te propose: une super recette inratable, pour un repas forcément réussi.

 

http://www.canailleblog.com/photos/blogs/lise-marie220090228190354.jpg

Ingrédients: (pour 6 personnes)

 

- 1 lapin en morceaux

- farine blanche

- 2 échalottes ou 1 oignon

- 1 carotte (facultatif)

- beurre ou autre matière grasse

- sel, poivre

 

Sauce:

 

- de l'estragon frais

- moutarde nature

- moutarde à l'ancienne

- 2 grosses c. à s. de crème fraîche épaisse

- eau bouillante (qui déterminera la quantité de sauce)

- 1 c. à s. de Maïzena

 

 

Etapes:

 

1) Tu mets de la farine dans une assiette creuse, et tu y passes soigneusement tous tes morceaux de lapin, afin qu'ils soient bien farinés de partout.

 

2) Tu prépares ta sauce. Dans un bol, tu mélanges la crème fraîche, l'estragon ciselé finement, la moutarde (moi je mets 1,5 c. à c. de chaque moutarde, mais après c'est selon les goûts), le sel et le poivre. A savoir: quand la moutarde est cuite, elle ne pique plus.

 

3) Dans une cocotte profonde, tu fais fondre à feu vif ta matière grasse, et tu saisis les morceaux de lapin sur tous leurs côtés, afin qu'ils commencent à dorer, mais pas à cuire. Quand ils sont saisis, tu les réserves, et tu mets à dorer les échalottes (ou l'oignon).

 

4) Quand les échalottent sont bien dorées, tu baisses le feu, et tu remets tes morceaux de lapin dans la cocotte. Puis tu couvres d'eau bouillante que tu ajoutes petit à petit. Tu vas voir qu'immédiatement, ça va s'épaissir. (C'est la même réaction chimique que pour une béchamel, une mornay, etc, où l'on fait cuire la farine dans le beurre, puis on rajoute du liquide, et ça épaissit direct. D'où l'intérêt de bien fariner la bestiole...). Plus il y aura de liquide, plus il y aura de sauce (et crois moi, c'est mieux quand il y en a beaucoup!). Et pense aussi que la sauce va encore épaissir.

 

5) Enfin, tu rajoutes ton mélange crème-estragon-moutarde, tu touilles un peu pour uniformiser la sauce, et tu laisses mijoter une heure, deux heures, comme tu veux en fait, mais à feu très doux. Plus longtemps ça mijote, plus tendre sera le lapin...

 

 

Astuces:

 

Si ta sauce n'est pas assez épaisse à ton goût (elle doit napper la cuiller), tu peux l'épaissir avec de la Maïzena. Voir la méthode ici.

 

 

Accompagnement:

 

Cette recette s'accompagne très bien de pommes-de-terre vapeur, de riz, ou de tagliatelles. Un bon Bordeaux, et c'est le paradis!

 

 

Remarque:

 

C'est encore meilleur réchauffé... Mais avec le Loup que j'ai à la maison, c'est rare qu'il en reste à réchauffer le lendemain! Au moins ça veut dire qu'il se régale :-)

 

Bon appétit!

Repost 0
Publié par Claire - dans Gourmandises
commenter cet article