Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 14:36

CSC_0597.JPGBonjour bonjour, et bonne année!

 

Pour fêter l'entrée en 2013, et une fin du monde qui n'a évidemment pas eu lieu, je te propose aujourd'hui une recette simplissime de tarte au citron. J'ai découvert cette recette sur les paquets de biscuits Thé de Lu, sur lesquels une jeune bloggeuse, Noémie, fait partager ses recettes à partir desdits biscuits.

 

N'aimant pas moi-même la tarte au citron, je l'ai surtout faite la première fois avec ma soeur, et pour mon beau-frère qui en est fou; et puis j'avoue qu'après l'avoir goûtée, j'ai révisé mon jugement! A tel point que j'en ai refait une hier, et que je me suis à nouveau régalée...

 

Voici donc la recette de Noémie, mais adaptée à ma façon (à l'origine, c'est une recette de "TarThélettes au citron", que j'ai légèrement modifiée à mon goût).

 

Pour préparer cette recette, il te faut:

- 1 saladier

- 1 fouet

- 1 batteur électrique

- 1 robot mixeur (facultatif, mais bien pratique)

- 1 zesteur (ou une râpe à fromage)

- 1 presse-agrumes (facultatif, mais bien pratique aussi)

- 1 petit moule à tarte (24 cm de diam. grand max!)

- du papier de cuisson

- des mains propres, puisque tu vas littéralement mettre la main à la pâte...

 

Temps de préparation: environ 45 minutes (mais je suis lente, alors c'est pas forcément une bonne indication!)

Temps de cuisson: en deux temps, 15 + 10 minutes.

 

Ingrédients: (pour 6-8 personnes)

Pour la pâte à tarte:

- 24 biscuits Thé de Lu (paquets en carton orange; à ne pas confondre avec les Thé Brun, au paquet bleu et argent)

- 50 gr de beurre demi-sel mou

- 50 gr de farine

- 50 gr de sucre roux en poudre

- 1 oeuf entier

- de l'eau

 

Pour la crème au citron:

- 3 oeufs entiers

- 110 gr de sucre

- 40 gr de beurre demi-sel fondu

- 3 citrons bio et non traités (tu auras besoin du jus des 3, mais du zeste d'un seul)

- 1,5 c. à c. de Maïzena diluée dans un peu d'eau froide.

 

Pour la décoration:

- 1 carreau de chocolat

- 1 c. à s. d'eau

 

Etapes:

1) Pour être tranquille après, commence par préparer tes citrons: lave-les, prélève le zeste de l'un d'eux à l'aide d'un zesteur ou d'une râpe à fromage, puis presse-les pour en prélever le jus (si tu n'as pas de presse-agrumes, tu peux simplement utiliser une fourchette, mais alors attention aux pépins).

 

2) Tu prépares d'abord la pâte à tarte. A l'aide d'un robot mixeur, réduits les biscuits en poudre fine, et mélange-les dans un saladier à la farine et au sucre en poudre.

 

3) Ajoute ensuite à ce mélange sec le beurre mou coupé en petits dés, l'oeuf entier, et mélange avec les doigts pour obtenir une pâte sableuse. Ajoute un peu d'eau au fur et à mesure pour lier la pâte, et en faire une jolie boule, que tu vas mettre au frigo pendant 30 mn.

 

4) Maintenant, la crème au citron. Dans un saladier, mélange au batteur électrique les oeufs et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse, épaississe et devienne mousseux.

 

5) Ajoute le jus de citron, et le zeste, ainsi que le beurre fondu et la Maïzena diluée.

 

6) Si la demi-heure de repos de la pâte ne s'est pas encore écoulée, mets ton four à préchauffer à 180°C, et fais la vaisselle! Ce sera ça de gagné après... Si la demi-heure s'est écoulée, mets quand même ton four à préchauffer, garnis ton moule de papier de cuisson, et étale ta pâte dedans. Je te suggère encore une fois d'y aller avec les doigts, avec la méthode dite "du puzzle"  Pique avec une fourchette pour éviter que ça boursoufle trop, et enfourne 15 mn à 180°C.

 

7) Pendant ce temps, verse ta préparation au citron dans une casserole, et fais chauffer à feu moyen, en touillant sans cesse au fouet à main, jusqu'à ce que le mélange prenne vraiment une consistance de crème.

 

8) Sors le plat du four, et garnis ton fond de tarte avec la crème au citron. Enfourne à nouveau pour 10 minutes à 180°C.

 

Remarques / conseils:

- Hier, on l'a mangée après une grosse raclette, et ça nous a bien aidé à digérer!

- Si tu l'aimes très acidulée, tu peux mettre plus de zeste. Moi je l'aime parfumée, mais pas trop acide, donc le zeste d'un citron me suffit (Noémie, elle, met les zestes des 3 citrons!)

- Tu peux décorer ta tarte avec des motifs en chocolat fondu. Ici (voir photo), j'ai piqué l'idée stylisée de Noémie, et reproduit le motif des biscuits Thé en chocolat fondu, à l'aide d'une fourchette.

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 00:39

http://www.les2vaches.com/sites/default/files/le-blog/public/Mangeons_bio/Verrines_betterave.png 

Un grand merci à Agathe pour la découverte, et la recette!

Comme elle le dit elle-même, voici un plat pour femme pressée (et en plus t'épates la galerie...)

 

 

 

Pour préparer cette recette, il te faut:

- des verrines

- un mixeur (dans l'idéal, un blender; sinon un robot-plongeur)

 

Ingrédients (pour 6 verrines environ)

- 2 betteraves cuites (1 seule si elle est grosse)

- 1 yaourt brassé nature

- sel, poivre

- cumin en poudre

 

Ingrédients facultatifs:

- feuilles de coriandre

- gressins

 

 

Etapes:

1) Tu commences par couper les betteraves en petits morceaux.

2) Dans le bol du mixeur, tu mets les betteraves et le yaourt brassé nature. Tu réduits en crème.

3) Sale et poivre à ton goût. Rajoute également environ 1 c. à c. rase de cumin en poudre (le cumin est une épice puissante: mieux vaut en mettre peu au début et en rajouter par la suite, pour ne pas risquer de ne sentir que ça).

4) Dresse ensuite ta crème dans les verrines, en rajoutant éventuellement une feuille de coriandre pour décorer, et ajouter une saveur supplémentaire. Tu peux aussi servir avec des gressins.

Repost 0
Publié par Agathe - dans Gourmandises
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 18:24

DSC_0562.JPGPour un pot (300 g environ):

- 2 beaux poivrons

- 1 gousse d'ail (coupée en longs morceaux grossiers)

- du thym, ou des herbes de provence

- 3 petites feuilles de laurier

- de l'huile d'olive

- du vinaigre de vin

- du sel, du poivre

 

 

 

Etapes:

1) Tu commences par laver les poivrons, puis tu enlèves la queue (en creusant un cône dans le haut du légume). Coupe-les en morceaux (en suivant les boursouflures) et retire tout le blanc ainsi que les pépins.

 

2) Epluche les morceaux de poivrons à l'aide d'un économe, puis coupe-les en fines lamelles.

 

3) Dans une poêle, fais chauffer doucement de l'huile d'olive, et mets tes lamelles de poivron à fondre. Lorsque les lamelles sont molles et ont réduit de volume, elles sont prêtes à mettre en pot.

 

3 bis) Pendant la cuisson des poivrons, tu peux déjà stériliser ton pot et sont couvercle à l'eau bouillante.

 

4) Dans ton pot, tu vas procéder par couches alternées: une couche de poivrons / une couche de: un filet d'huile d'olive, 1 filet de vinaigre (pour la conservation), puis sel + poivre + thym (ou herbes) + feuille de laurier + quelques morceaux d'ail. A nouveau, une couche de poivrons, etc.

Attention: lors de la stérilisation du pot, les légumes vont beaucoup diminuer de volume, donc n'hésite pas à les tasser fortement pour ne pas te retrouver avec un pot à moitié vide... Ceci tout en veillant à respecter le remplissage maximal indiqué sur le pot.

 

Les instructions et principes qui vont suivre sont valables pour toutes les conserves*

 

5) Ferme ton pot en suivant les instructions: pour les Le Parfait avec capsule métallique, bien placer la capsule, et ne pas trop serrer le couvercle. Pour ceux avec un anneau de caoutchouc, ne l'utiliser qu'une fois, bien fermer les crochets métalliques, etc.

 

6) Pour la stérilisation, il existe plusieurs techniques: à l'autocuiseur (=cocotte-minute), dans la cocotte non fermée, dans un stérilisateur, au four... Personnellement, je le fait à l'autocuiseur, car c'est ce que j'ai chez moi, et en plus, le temps de stérilisation est réduit quand c'est fait à haute pression.

Donc, à l'autocuiseur comment ça se passe: Tu commences par mettre un torchon ou chiffon propre au fond de la cocotte (pour éviter les chocs verre/métal), puis tu cales les pots avec d'autres chiffons. Attention de bien glisser des tissus entre les pots: s'ils sont mal calés, s'ils s'entrechoquent, ils cassent tout net, et la conserve est foutue, bien entendu. Quand c'est fait, tu couvres d'eau à 2 cm au dessus du pot le plus haut, tu fermes la cocotte en mettant bien la soupape, et tu chauffes à feu vif.

A partir du moment où la soupape siffle franchement, laisse cuire 20 minutes.

 

7) Quand la stérilisation est terminée, sors tes pots et mets-les à refroidir à température ambiante. Quand ils auront refroidi, tu pourras vérifier si la conserve a pris: pour les Le Parfait avec capsule métallique, tu dois pouvoir ouvrir le couvercle, mais la capsule ne doit pas se soulever; pour les Le Parfait avec languette caoutchouc, tu dois pouvoir "dégraffer" l'attache métallique, mais ne pas pouvoir soulever le couvercle. Si tel n'est pas le cas, il faut recommencer...

 

Les conserves ainsi faites peuvent se garder trèèès longtemps! Il y a 10 jours, j'en ai mangé une qui avait deux ans, c'était un vrai régal...

 

*il faut simplement adapter le temps de cuisson à la taille et au volume des conserves, mais aussi au type d'aliment. On trouve sur internet et dans les bons livres de cuisine toutes les indications nécessaires.

 

Remarque:

- Pour peler les poivrons, il existe aussi une technique au four. Si tu procèdes comme ça, pas besoin de passer par l'étape 3. Tu peux directement les couper en lamelles, et les mettre en pot pour la stérilistation.

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 17:01

Ce mets est un mezzé, qui se déguste très frais, tiède, ou chaud en accompagnement (avec de l'agneau, notamment).

 

Ingrédients:  

- 1 aubergine

- 1 gousse d'ail

- de l'huile d'olive

- 1 citron

- du sel, du poivre

- du cumin ou de la marjolaine

 

Pour préparer cette recette, il te faut:

- 1 mixeur ou 1 moulinette

- 1 grande cuillère

- 1 couteau à lame lisse bien affûté

- du papier de cuisson

 

 

Etapes:

1) Tu commences par faire griller l'aubergine au four en la préparant comme suit:

- Tu laves l'aubergine, et tu coupes le calice (partie verte).

- Tu la coupes en deux dans la longueur. Tu rajoutes sur la chair: du sel, du poivre et un filet d'huile d'olive.

- Tu disposes l'aubergine sur une plaque de four garnie d'une feuille de papier de cuisson huilée (huile d'olive), chair vers le haut. 

- Tu enfournes à four chaud pendant 30 à 40 minutes, en la retournant à mi cuisson. Tu sais que l'aubergine est cuite lorsque la chair est totalement molle (comme une purée).

 

2) Pendant ce temps, prépare l'ail: tu coupes la gousse en deux, tu retires le germe (qui est indigeste), et tu éminces le plus finement possible.

 

3) Lorsque ton aubergine est bien cuite, racles la chair à l'aide d'une grande cuillère, en prenant soin de ne pas avoir de morceaux de peau, puis mets-la au mixeur ou à la moulinette et réduis-la en purée.

 

4) Ajoutes ensuite l'ail émincé, du sel, du poivre, ainsi qu'une pincée de cumin ou de la marjolaine (adapte la quantité en fonction de ton goût). Termine par du jus de citron (attention aux pépins!). Cette dernière étape permet de réduire le côté parfois âcre de l'aubergine, et aussi d'éviter qu'elle noircisse.

 

5) Dispose ton caviar d'aubergine dans un ramequin (si c'est pour manger tout de suite en mezzé), ou sinon dans un bocal en verre, et conserve-le au réfrigérateur.

 

caviar d'aubergine

 

Remarques / conseils:

- Le caviar d'aubergines se prépare traditionnellement simplement avec du sel, du poivre, et de la marjolaine. N'en ayant pas sous la main, je l'ai fait bien épicé au cumin, et c'est délicieux!

- Ce mezzé est délicieux frais avec un pain pita, ou sur un toast grillé en apéritif. Mais je le déguste aussi chaud, mélangé à des pâtes ou du riz, de la tomate, des courgettes, et en accompagnement de la viande d'agneau.

- Pour le conserver longtemps, tu as deux options: simplement recouvrir le caviar d'huile d'olive dans son bocal, ou alors stériliser tes pots et en faire des conserves (voir l'explication de la technique ici). Dans le premier cas, tu peux le garder 3 mois au frais. Dans le cas d'une conserve, tu pourras le garder entre 6 mois et 1 an.

- Ce plat est très aillé. Alors un conseil: évite de le servir lors d'un rendez-vous galant pour épater le mâle! L'odeur fétide de ton haleine pourrait bien réduire toutes tes chances à néant, même si la sienne ne vaudra pas mieux... Et si malgré tout, par chance, le mâle est conquis, il attendra peut-être quand même le deuxième rendez-vous pour croquer ta bouche 

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 21:18

Un grand merci à Cathy pour sa recette !!

 

Molène

 

C'est un des sirops de mon enfance, que faisaient déjà ma mère et ma grand-mère, un sirop des campagnes d'avant les sirops rouges, jaunes et verts...

 

Le bouillon blanc est en fleur tout l'été. Les fleurs se cueillent une à une, de préférence le matin (avant les abeilles, c'est encore mieux, et sans la petite cupule verte) car chaque soir, les fleurs du jour tombent pour laisser la place aux suivantes le lendemain matin. Une fois que tu as repéré un plant, tu peux donc y repasser tous les jours.

 

Pour préparer un sirop de fleurs, il te faut:

- 1 bol de fleurs fraîches par litre d'eau (mais on peut très bien utiliser des fleurs séchées)

- 1 kg de sucre par litre de macération obtenue

 

 

Etapes:

1) Fais bouillir l'eau.

2) Quand l'eau bout, éteinds le feu et ajoute les fleurs. Laisse macérer 24 heures.

3) Filtre à travers un linge de coton bien propre (ce qui permet d'éliminer les petits poils du bouillon blanc qui gratteraient la gorge).

4) Mesure la quantité de liquide obtenue (en litres) et ajoutes-y autant de sucre (en kilos).

    1 litre de macération = 1 kilo de sucre.

5) Fais cuire 10 minutes, en écumant si nécessaire.

6) Mets en bouteilles ou bocaux fermés hermétiquement.

 

 

Remarques:

- Ce sirop dilué dans de l'eau peut être servi en boisson rafraîchissante pour toute la famille.

- Ce même procédé peut être utilisé pour faire du sirop de mélisse (1 bol de feuilles de mélisse), de fleurs de sureau (1 bol de fleurs de sureau, sans les tiges qui risquent de donner une amertume au sirop), de fleurs de violette, etc...

- Toutes ces plantes ont également des propriétés médicinales, mais leur inocuité (= absence d'effets secondaires, absence de contre-indications, absence de toxicité) permet un usage familial.

- La fleur de bouillon blanc peut être séchée (mais veille à ce qu'elle soit bien sèche avant de la stocker, pour éviter les moisissures) et utilisée en infusion en cas de toux, bronchite, trachéite, laryngite, maux de gorge, gastrite, entérite, colite, diarrhées,... Elle fait partie des tisanes pectorales.

Repost 0
Publié par Cathy - dans Gourmandises
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 21:02

tarte brocolis camembertPour cette recette, tu auras besoin:

- d'un plat à tarte

- d'un grand bol

- d'un fouet

- d'un couteau bien affûté

 

Ingrédients:

- 1 pâte feuillettée

- 1/2 camembert coulant

- 5 tranches de jambon de pays

- 1 brocolis

- 3 oeufs entiers

- 15 cl de crème fraîche épaisse

- poivre

 

Etapes:

1) Tu mets le four à préchauffer à 200°C, tu mets ta pâte dans ton plat, en n'oubliant pas de la percer de quelques coups de fourchette.

2) Coupe le camembert en tranches fines, le brocolis en petits bouquets, 3 tranches de jambon en petits morceaux, et dispose tout ça dans l'ordre sur le fond de tarte.

3) Dans un grand bol, tu bats les oeufs entiers, la crème et le poivre. Verse cette préparation sur la tarte.

4) Pour finir, mets les 2 tranches de jambon restantes en morceaux sur le dessus: ça amène du croustillant!

5) Met à cuire pendant 35 à 40 minutes.

 

Remarques / Conseils:

- Attends 3-4 minutes avant de découper la tarte pour que le camembert se solidifie et sers avec une salade verte.

- Pas besoin de saler! Entre le fromage et le jambon de pays, ça suffit largement!

 

Bon appétit, et vive le dentifrice 

Repost 0
Publié par Audrey - dans Gourmandises
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 09:12

http://www.recetoo.com/catimages/162.jpgAttention: cette recette se prépare la veille.

 

Pour cette recette, tu vas avoir besoin:

- d'un zesteur ou d'une mandoline fine

- d'un couteau bien affûté

- d'une grande bassine à confiture (en cuivre, si possible)

- d'une dizaine de pots de 250 gr avec leurs couvercles

- d'une grande cuiller en bois

- une petite assiette

- de la gaze stérile

- un grand bout de ficelle

- un mixeur (facultatif)

- une petite louche

 

Ingrédients: (pour une dizaine de pots de 250 gr)

- 3 pamplemousses non traités, bio de préférence.

- sucre cristallisé (pour le poids, pèse les 3 pamplemousses avec leur peau)

- 1 verre d'eau

 

Etapes:


La préparation:

1) Tu commences par bien nettoyer tes 3 pamplemousses. A l'aide du zesteur, tu prélèves le zeste de l'un des trois, que tu mets dans la bassine à confiture.

2) Tu découpes les trois fruits en 4, puis en lamelles très fines, en faisant attention de bien récupérer tout le jus, et tu mets le tout dans la bassine.

2 bis) Pense à récupérer les pépins, que tu mets dans un morceau de gaze stérile, fermé par le grand bout de ficelle. Place ce petit sachet dans la bassine avec les fruits.

3) Ajoute le sucre et le verre d'eau, remue bien. Couvre la bassine d'un torchon bien propre, et laisse macérer toute une nuit à température ambiante.

4) Lave et ébouillante les pots et leurs couvercles, et place les à l'envers sur un torchon propre.

5) Place la petite assiette au réfrigérateur ou au freezer.

 

La cuisson:

6) Le lendemain, remue bien le macérat de fruits, et mets à cuire à feu vif, tout en laissant le noué de pépins. Lorsque la confiture commence à bouillir, baisse à feu moyen, et laisse cuire de 15 à 20 minutes, tout en surveillant et en remuant régulièrement pour qu'elle n'attache pas.

7) Pour voir si ta confiture est cuite, fais le test de l'assiette: sors la petite assiette glacée du frigo ou du freezer, verse une goutte de confiture dessus. Si la goutte coule, le sirop n'est pas cuit. Si au contraire, la goutte reste bien ronde et se fige, tu peux arrêter la cuisson.

8) N'oublie surtout pas de retirer le petit noué avec les pépins!

 

La mise en pots:

9) Avec ta petite louche, tu remplis tes pots jusqu'à 1 cm du bord environ. Ferme soigneusement les couvercles, et retourne-les jusqu'à complet refroidissement.

 

 

Remarques / conseils:

- Le petit sachet de pépins dégage de la pectine de fruit pendant la cuisson; cela évite de rajouter du gélifiant, ou de l'agar-agar. Pour ne pas le perdre dans ta confiture, attache une extrémité de la ficelle à la poignée de la bassine. Ca évitera de mixer le sachet, et de le retrouver au fond d'un pot (oh, la belle fève!)

- Si tu n'aimes pas trop les morceaux dans la confiture, tu peux donner un coup de mixeur.

- Si tu n'aimes pas les confitures trop amères, tu peux éplucher compètement le fruit, en retirant complètement le blanc qui donne toute son amertume à la confiture. C'est plus long à préparer, mais c'est plus doux et tout aussi délicieux.

 

Variante:

- Tu peux utiliser la même recette, mais en mélangeant les agrumes: oranges, citrons...

Repost 0
Publié par Claire - dans Gourmandises
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 13:52

http://www.recette-monde.com/wp-content/uploads/2010/06/Skendriettes-300x196.jpg 

 

Recette issue du livre "Gâteaux modernes" de Saïda Benberim, aux éditions Dar El Hana.

 

 

 

 

Ustensiles nécessaires:

- un grand plat allant au four

- caissettes en papier

 

 

 

Ingrédients:

Pâte:

- 3 mesures de farine (1 mesure = 100 g)

- 1 mesure de beurre fondu

- 1 pincée de sel (inutile si tu utilises du beurre demi-sel)

- 1 verre à thé d'eau de fleur d'oranger

- de l'eau

 

Garniture:

- 500 g de poudre d'amandes

- 300 g de sucre glace

- 1 c. à c. d'extrait naturel de vanille

- colorant alimentaire

- 2 à 3 blancs d'oeufs (en fonction de la taille des oeufs)

- parfum qui s'adapte à la couleur

 

Finition:

- 500 g miel liquide

- 1 verre à thé d'eau de fleur d'oranger

- amandes effilées

 

Etapes:

1) D'abord la pâte: Travaille tous les ingrédients ensemble jusqu'à ce que le mélange devienne lisse. Fais-en des boules de pâtes, mets-les dans un plat, couvre d'un film alimentaire, et laisse reposer.

 

Maintenant la farce

2) Mélange la poudre d'amandes avec le sucre glace. Colore et parfume selon ton goût. Mouille le mélange avec les blancs d'oeufs, jusqu'à ce que l'ensemble devienne ferme.

Sur un plan de travail fariné, abaisse la pâte en un rectangle d'1 mm d'épaisseur x 20 cm de long x 10 cm de large (environ).

3) Avec la farce, façonne un boudin d'environ 2 cm de diamètre. Pose-le sur le bord de la pâte, entoure-le deux fois, puis coupe le surplus avec un couteau ou une roulette, et ce jusqu'à épuisement de la farce.

4) Préchauffe ton four à 200°C.

5) Dans les rouleaux obtenus, coupe des losanges de 3 cm de long avec un couteau. Dispose-les dans un plat allant au four, et enfourne à 200°C pendant 15 mn à 20 mn, en surveillant: les gâteaux ne doivent pas colorer.

 

6) Pendant ce temps, fais revenir rapidement à sec des amandes effilées à la poêle, jusqu'à ce qu'elles deviennent craquantes et un peu colorées.

6 bis) Prépare le sirop de finition, en mélangeant le miel liquide avec l'eau de fleur d'oranger, et en faisant chauffer légèrement (juste assez pour que le miel soit vraiment liquide).

 

7) Lorsque les gâteaux sont cuits, trempe-les dans le sirop de miel et fleur d'oranger, décore chaque morceau avec quelques amandes effilées grillées, et dispose-les dans des caissettes.

 

Remarques:

- Tu peux remplacer la poudre d'amandes par de la noix de coco râpée, en gardant les mêmes quantités.

- A déguster avec un bon thé à la menthe!

 

Recettes similaires:

- Cornes de gazelle

- Baklavas

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 12:53

Un grand merci à ma p'tite Clém qui nous a réjoui les papilles ce matin! Ce gâteau, aux allures et saveurs de pain d'épices, a été une délicieuse surprise.

Et en plus, comme la recette ne contient ni beurre, ni crème, ni lait, elle convient aux personnes allergiques au lactose.

 

Par contre, attention: il se prépare la veille (1 nuit de trempage)

 

gateau-au-the.jpg

 

Ingrédients:

- 225 g de raisins secs blonds

- 225 g de raisins secs bruns

- 375 ml de thé chaud

- 450 g de farine tamisée

- 1 sachet de levure chimique

- 250 g de cassonade

- des épices

- 1 oeuf entier battu

 

 

 

Etapes:

1) Commence par préparer du thé (type thé à la bergamote, thé de Noël, ou thé à l'orange), dans lequel tu vas mettre à imbiber tous les raisins. Laisse tremper toute la nuit.

2) Le lendemain, tu mets à préchauffer ton four à 175°C.

3) Puis dans l'ordre, tu vas rajouter aux raisins imbibés (et au reste de thé) la farine, la levure, la cassonade, les épices, et l'oeuf battu. La pâte est très épaisse; aussi, il faut tout mélanger avec les mains. (Maintenant, tu dois commencer à avoir l'habitude avec moi. Dans mes recettes, on met souvent "la main à la pâte"!)

3) Place le mélange ainsi obtenu dans un moule à cake, et met à cuire environ 1h15 à 175°C.

 

Remarques / conseils:

- A déguster avec un bon thé anglais léger.

- Il n'y a pas d'autre liquide que le thé contenu dans les raisins; c'est pour cela que la cuisson est si longue.

Repost 0
Publié par Clémence - dans Gourmandises
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 18:09

Livre-de-cuisine-Zaina.jpg

 

La corne de gazelle est une pâtisserie fine typiquement maghrébine, faite à base d'amandes et de fleur d'oranger. C'est comme un petit chausson en forme de croissant.

 

C'est long à faire (surtout le façonnage), mais ça vaut le coup!! Prévoie donc de te mettre aux fourneaux en début d'après-midi, et d'y passer... un certain temps!

 

 

La recette que j'avais donnée initialement ne m'ayant pas convaincue à 100 % (bien que très bonne, j'ai trouvé la pâte trop épaisse), j'ai demandé directement à Zaïna si elle avait une bonne recette... Elle m'a alors très gentiment prêté son livre de recettes de pâtisserie directement venu du bled! (voir photo ci-contre), livre que je vais m'empresser de potasser plus que sérieusement, pour t'en faire profiter!

 

 

 

Pour cette recette, tu auras besoin (notamment):

- de 2 saladiers

- 1 plateau

- du film alimentaire

- une plaque de cuisson

- du papier de cuisson

- 1 casserole pour faire le glaçage

- 1 grand plat profond

- 1 volette à pâtisserie (= grille à gâteau)

- des mains propres, des ongles coupés, et beaucoup de patience !

 

Voilà donc la (nouvelle) recette:

 

Ingrédients:

Pâte (=croûte):

- 3 mesures de farine blanche tamisée (= 500 g)

- 1 mesure de smen (= beurre clarifié)

- 1 pincée de sel fin (inutile si tu utilises du beurre demi-sel pour faire le smen)

- 2 c. à s. de sucre glace tamisé

- 1 c. à c. d'extrait naturel de vanille

- 1 verre à thé d'eau de fleur d'oranger

- Eau nécessaire

 

Farce (=garniture):

- 2 mesures de poudre d'amandes

- 1 mesure de sucre glace tamisé

- 1 c. à c. d'extrait naturel de vanille

- Eau de fleur d'oranger nécessaire

 

Sirop d'enrobage:

- 1/4 de litre d'eau

- 1 verre à thé de fleur d'oranger

- 250 g de sucre cristallisé

 

Glaçage final:

- beaucoup de sucre glace

- sucre vanillé

 

 

Etapes:


Tu commences par faire la pâte (= la croûte du chausson):

 

1) Tu commences par préparer le smen, que tu laisses refroidir.

2) Dans un saladier, tu mélanges la farine tamisée avec le sucre glace, l'extrait naturel de vanille et le sel. Puis tu fais un trou, et tu ajoutes le smen refroidi. Tu malaxes à la main (c'est super agréable!), pour bien faire pénétrer le gras dans la farine.

Mouille petit à petit avec l'eau de fleur d'oranger et l'eau, en malaxant bien, et jusqu'à ce que tu obtiennes une pâte molle et homogène. 

Forme alors de petites boules de pâte de la grosseur d'une mandarine, place-les sur un plateau, couvre avec du film alimentaire, et laisse reposer.

 

 

Maintenant, la farce: 

 

3) Dans un autre saladier, tu mélanges dans l'ordre les amandes en poudre, le sucre glace, l'extrait naturel de vanille, et, petit à petit, l'eau de fleur d'oranger.

Un conseil: mets-y les mains! Trop dur, avec une spatule en bois, d'agglomérer la pâte...

 

 

Le façonnage: 

4) Tu commences par façonner de petits boudins de farce, de 8 cm de long, sur 1/2 cm de diamètre. Saupoudre-les légèrement de sucre glace, et réserve-les.

5) Puis une par une, tu étires chaque boule de pâte le plus finement possible, en une forme légèrement ovale de 11 cm de diamètre. 

Sur le bord de ce cercle, tu vas déposer un petit boudin de farce. Roule en appuyant légèrement sur le boudin, puis donne-lui une forme de croissant. Ta première corne de gazelle est façonnée! Tu n'as plus qu'à recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.

 

6) Dans un four préchauffé à 200°C-220°C (Th. 6), tu enfournes sur une plaque recouverte de papier de cuisson, jusqu'à ce que les cornes aient une couleur dorée.

 

 

Dernière étape: le glaçage:

Pour le moment, les cornes de gazelle ne ressemblent pas à grand chose. Si c'est ta première fois, elles sont même peut-être un peu ratées :-) Rien de tel que le glaçage pour camoufler tout ça! Il se fait en deux temps: d'abord le sirop, puis l'enrobage au sucre glace.

 

7) Le sirop: dans une casserole, tu fais chauffer ensemble et à feu doux le sucre cristallisé et l'eau, det dès qu'il commence à épaissir, tu ajoutes l'eau de fleur d'oranger. Retire ta casserole du feu, et laisse refroidir.

Lorsque les cornes sont refroidies, tu les trempes dans ce sirop épais, et tu les retires pour les mettre à égoutter sur la volette.

 

8) Place tes cornes dans un plat profond. Saupoudre chaque gâteau de sucre glace tamisé, en prenant soin d'appuyer légèrement avec la paume des mains pour bien faire adhérer au sirop.

Laisse reposer quelques heures, puis enrobe à nouveau les cornes de sucre glace tamisé, additionné cette fois de sucre vanillé, pour la seconde couche.

 

 

 

Remarques / Suggestions:

- A déguster avec un bon thé à la menthe 'maison' (surtout pas du "en sachet" hein! c'est dégueulasse  Celui-là, on le garde pour l'engrais à mettre au pied des plantes...) Pour le faire, rien de plus simple: du thé vert "Gunpowder", beaucoup de menthe fraîche, et beaucoup de sucre. A boire très chaud.

- Elles se conserveront très bien dans une boîte hermétique - mais à mon avis, elles seront mangées tellement vite, que tu n'auras plus à te poser la question de savoir si elles vont bien se conserver ou pas! Je me demande même si tu auras le temps d'attendre que ça refroidisse pour faire le glaçage...

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?