Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 06:00

http://farm3.staticflickr.com/2572/4187665318_6d51188e9b.jpgMerci ma Zépabu pour le partage de cette recette! Recette qui convient aux végétariens, aux allergiques aux protéines de lait, et aux personnes faisant attention à leur ligne!

 

 

Ingrédients: (pour 2 grands bols de soupe)

- 4 carottes

- 1 boîte de lait de coco (~ 400 ml)

- un peu d'eau

- du curry

 

 

Etapes:

1) Tu coupes les carottes en petits morceaux, et tu les fais cuire dans un peu d'eau. Lorsqu'elles sont tendre, égoutte-les, et garde l'eau de cuisson.

2) Ensuite, tu les mixes hors du feu avec le lait de coco, tu aissaisonnes avec du curry, selon le goût.

3) Enfin, ajuste la consistance en rajoutant plus ou moins d'eau de cuisson des carottes. La quantité d'eau que tu mets détermine la consistance de la soupe. Peu d'eau = velouté; beaucoup d'eau = soupe.

 

 

Remarques / Astuces:

- Tu peux remplacer le curry par un mélange de cumin, gingembre et coriandre en poudre.

- Tu peux ajouter un bouillon cube à l'eau de cuisson. Dans ce cas, ne pas re-saler.

- Pour un potage vraiment épais, rajoute une petite pomme de terre.

- Le lait de coco est très riche en fer et en phosphore, et beaucoup moins calorique que la chair de coco.

- Si tu as mis trop de curry, tu peux adoucir en ajoutant un peu de lait (sauf si la soupe va être mangée par quelqu'un qui y est allergique, évidemment)

Repost 0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 06:00

http://farm3.staticflickr.com/2169/2659514731_1478c2754e_b.jpgAprès l'expérience ratée de la dernière fois, j'ai pas mal discuté avec l'Homme au Chapeau, habitué de la Réunion, et qui m'a donné ces conseils avisés pour bien réussir son rhum arrangé:

 

1) Ne pas acheter les préparations en sachet qui sont des "attrape-touristes" et qui sont dégueulasses. (ah bah voilà, je comprends tout de suite mieux pourquoi le mien était imbuvable!) Il vaut mieux acheter des fruits frais. Au moins on est sûr de la qualité.

 

2) Quelle qualité de rhum choisir: si tu parfumes un rhum avec des fruits qui rendent du jus (litchees, ananas, goyavier, mangue...), tu peux te permettre de mettre du rhum Charette, ou un rhum qui n'est pas d'excellente qualité, car alors, c'est le goût des fruits qui sortira en premier, pas le rhum. En revanche, si tu parfumes ton rhum avec des produits qui ne rendent pas de jus (épices, gingembre râpé, poivre, piment, coco, canelle...) alors il faut choisir un excellent rhum, car alors, c'est le goût du rhum qui sort avant l'épice. Et si le rhum n'est pas extra, le machin va être imbuvable, même pour des connaisseurs.

 

3) En plus du parfum principal, on peut ajouter à sa guise une gousse de vanille, de la canelle, du sirop de sucre (absolument facultatif si les fruits sont goûtus et juteux!), et d'autres choses, selon l'inspiration.

 

4) Bien doser les proportions: on fait 50/50 = même volume de rhum que de fruits, et on laisse reposer 3 à 4 mois. Au bout de ce délai, on filtre la préparation, on sépare le volume de rhum dans 2 bouteilles différentes, et on comble avec du rhum nature. Et à partir de là, on patiente encore environ 6 mois! Mieux vaut planquer les bouteilles pour ne pas être tenté 

 

5) Il est frustrant mais absolument normal d'en rater 3-4 avant d'en réussir un!

 

 

LES REMARQUES RABAT-JOIE:

- L'abus d'alcool, blablabla.

- Femmes enceintes, abstenez-vous.

 

Les remarques tout court:

- Le rhum est différent du rhume, bien que l'un puisse aider à soigner l'autre avec un peu de citron, de miel et d'eau chaude!

- Pour avoir des idées de parfums pour rhums arrangés, va faire un tour ici.

Repost 0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 06:00

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e4/Lemon.jpg

 

Cette sauce, très simple, se fait sur le même principe que la sauce béchamel sauf qu'au lieu d'utiliser du lait comme liant, on utilise le court-bouillon de cuisson du poisson filtré (pour en retirer tous les morceaux).

 

J'y rajoute le jus d'un citron pressé, j'attends que ça épaississe bien, et j'en nappe mon poisson, ou bien le riz d'accompagnement.

 

C'est tout bonnement délicieux!

 

TRILOGIE DU POISSON épisode 1

TRILOGIE DU POISSON épisode 2

Repost 0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 06:00

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a6/Pollachius_virens_Gervais.jpgJ'adore les filets de poisson frais, et j'adore le goût du court-bouillon, mais je crois n'avoir jamais réussi à le cuire correctement, malgré toute la vigilance possible. La cuisson du poisson, c'est vraiment à la minute près! Si t'es pas là pile au bon moment, le poisson est trop dur, ou trop sec.

 

Alors Maman m'a donné son astuce pour une cuisson inratable du poisson: il faut commencer par faire son court-bouillon soi-même (bien meilleur que les sachets du commerce!), et une fois que le bouillon est bouillu, on met le poisson à cuire hors du feu!

 

De cette façon, le poisson n'est jamais trop cuit, et reste bien tendre (la cuisson est tout de même à contrôler avec la pointe d'un couteau). 

 

TRILOGIE DU POISSON épisode 1

TRILOGIE DU POISSON épisode 3

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 06:30

J'avais goûté, il y a looooogtemps ce gâteau (mais dans sa version aux noix), et il était vraiment à tomber. Je ne savais pas qu'il portait ce nom, donc je n'avais jamais retrouvé la recette.

Et ce week-end... ô miracle! Comme si elle m'attendait 

 

C'est une vraie recette diététique, puisqu'elle ne contient ni farine, ni beurre, et peu de sucre. Elle convient aux personnes végétariennes, et à celles allergiques au gluten et aux protéines de lait. Elle est ultra rapide à faire, et le gâteau est extrêmement léger, donc il s'apprécie même après un repas lourd (genre fondue ou tartiflette), avec une tasse de café (ou pas).

 

(pour la photo, une fois de plus, je n'ai pas eu le temps de prendre le mien en photo, il a été mangé trop vite. Donc j'ai emprunté la photo de quelqu'un d'autre, car mon gâteau ressemblait exactement à celui-ci)


Préparation: 10 minuteshttp://vegemiam.fr/wp-content/uploads/IMGP15492eme-235x354.jpg

Cuisson: 30 minutes

 

Pour faire cette recette, tu auras besoin de:

- 2 jattes : 1 grande, 1 petite

- 1 batteur électrique

- 1 balance de cuisine

- 1 cuiller en bois

 

Ingrédients:

- 125 gr de noisettes en poudre

- 125 gr d'amandes en poudre

- 175 gr de sucre roux

- 1 c . à s. de cacao pur en poudre (type Van Houten, le meilleur cacao du Monde!)

- 6 oeufs (blancs et jaunes séparés)

 

Etapes:

1) Tu mets ton four à préchauffer à 200°C (Th 6/7).

2) Dans la grande jatte, tu commences par mélanger les poudres (fruits secs, sucre, cacao).

3) Puis tu ajoutes les 6 jaunes, et tu mélanges bien.

4) Dans la petite jatte, tu montes les 6 blancs en neige très ferme (c'est elle qui permettra au gâteau de se tenir, donc c'est important), et tu les incorpores délicatement au reste de la préparation.

5) Tu dresses dans un moule rond beurré (ou huilé) et fariné, et tu baisses ton four à 175°C. Enfourne alors ton gâteau pour 30 minutes.

 

 

Variantes possibles:

- Le tout-noisettes, ou tout-amandes, ou encore tout-noix (ce que j'avais goûté).

- Noix + noisettes

- Noix + cacao + café

- J'imagine qu'on doit pouvoir faire un tout-amandes + eau de fleur d'oranger

Finalement, on fait ce qu'on veut, tant qu'il y a 250 gr de fruits secs en poudre!

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 06:50

Et voilà, je me suis réveillée ce matin m'apercevant que j'avais oublié de faire le gâteau aux pommes promis pour le déjeuner du boulot ce midi. Panique à bord! Vite debout, mais pas le temps de chercher une recette. Tant pis, j'improvise! On verra bien ce que ça donne.

gateau-aux-pommes.jpg

 

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin de:

- 1 poêle

- 1 batteur électrique

- 1 jatte

- 1 cuiller en bois

- 1 économe

- 1 cuiller à soupe profonde (qui servira de mesure)

 

Ingrédients:

- 2 oeufs entiers

- 75 gr de beurre 1/2 sel (environ) fondu

- 2 c. à s. de sucre roux vanillé maison

- 4 c. à s. de sucre roux

- 3 pommes

- 1 c. à s. de beurre clarifié + 2 c. à s. de sucre pour les pommes rôties

- 3 c. à s. d'amandes en poudre

- 8 c. à s. environ de farine blanche

- 5 à 6 c. à s. de lait

- 1 c. à c. de levure chimique

 

 

Etapes:

1) Tu commences par préparer tes pommes: tu les épluches, et tu les coupes en dés. Puis tu vas les mettre à rôtir à la poêle avec 1 c. à s. de beurre clarifié et 2 c. à s. de sucre. D'abord à feu vif, puis en baissant un peu et en remuant régulièrement. Il faut que les pommes commencent à dorer (comme des pommes de terre sautées). Tu coupes le feu, et tu réserves.

1 bis) Mets ton four à préchauffer 210°C.

2) Dans une jatte, tu mélanges au batteur électrique les deux sucres et les oeufs entiers. Tu bats jusqu'à ce que le mélange devienne blanc, mousseux et bien épais.

3) Tu ajoutes ensuite le beurre fondu, puis la farine. Délaye régulièrement avec le lait si la pâte est trop épaisse.

4) Tu peux maintenant rajouter les amandes en poudre, et la levure chimique.

5) Enfin, tu rajoutes les pommes à ta préparation, et tu places dans un moule beurré et fariné.

6) Baisse le thermostat de ton four à 175°C et fais cuire ton gâteau environ 45 minutes, en surveillant la cuisson. Une pointe de couteau qui ressort propre du gâteau indique que celui-ci est cuit!

 

 

Remarque / Astuce:

- Pour beurrer le moule, pas besoin de prendre un nouveau morceau de beurre: il suffit simplement de récupérer le reste de beurre fondu sur les parois du récipient dans lequel le beurre à fondu (casserole, ou ramequin sui micro-ondes) et d'en badigeonner le plat. Un peu de farine par là-dessus, et le gâteau n'accrochera pas!

- Pour les gourmands, on peut aussi arômatiser ce gâteau avec de la cannelle, ou un peu de rhum (pourquoi pas du rhum arrangé raté-recyclé), ou bien encore rajouter des pépites de chocolat.

Repost 0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 16:13

Ayant de la famille dans le lyonnais, mes papilles ont redécouvert récemment le plaisir des quenelles, spécialité locale. Désolée si j'en déçois certains, mais non, la quenelle n'est pas qu'un sketch de Dieudonné!

Pour moi, c'est un véritable souvenir d'enfance; en revanche, je pensais qu'elles étaient forcément au brochet, mais j'ai découvert à cette occasion qu'elles pouvaient être aussi à la volaille.

 

C'est très très bon, mais ça coûte cher, aussi. Alors je me suis dit que j'allais essayer d'en faire moi-même. Si on n'y met pas de morilles, ce ne sont que des produits "pas nobles", et donc ça ne coûte pas très cher pour la quantité obtenue.

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:

- de 2 grandes casseroles (ou 1 grande et 1 marmite)

- 1 écumoire

- 1 grille de refroidissement (à défaut, 1 grille de four fera très bien l'affaire)

- 1 couteau

 

Ingrédients: (pour 30 quenelles environ)

- 1/2 litre d'eau

- 100 gr de beurre

- 400 gr de farine (type 55)

- 6 oeufs

- 600 gr de volaille

- 2 pincées de sel

- 2 pincées de muscade

- de l'huile de coude! (absolument pas facultatif!!)

 

Etapes:

Avant toute chose, tu commences par mixer la viande pour en faire une sorte de purée. Et tu réserves.

 

PREPARATION DE LA PÂTE:

1) Tu commences par mettre le beure en morceaux dans l'eau, et tu portes à ébullition.

2) Dès que l'eau bout, et hors du feu, tu verses la farine en une seule fois, et tu touilles énergiquement. Ca n'est que le début... Ca gonfle d'un seul coup, et forme une pâte très dense.

3) Tu remets sur le feu à feu doux, et du touilles comme tu peux, pour faire lentement sécher la pâte, pendant 5 minutes.

4) A nouveau, tu sors du feu, et tu ajoutes les oeufs un par un. C'est pas évident, et il faut de la patience (et des biceps). Personnellement, j'ai des biceps, mais un peu moins de patience. Du coup, à partir du troisième oeuf, je me suis aperçue que c'était devenu tiède, et du coup, j'ai laissé tomber ma cuiller en bois, et j'ai mis les mains dedans. C'est tellement plus simple! Par contre attention, ça colle...

5) Enfin, tu ajoutes la viande mixée et tu mélanges jusqu'à ce que ça soit homogène, et tu laisses tiédir.

 

A ce moment-là, tu mets une grande casserole (ou marmite) d'eau à bouillir.

 

FACONNAGE DES QUENELLES:

1) Tu te laves bien les mains. Puis tu farines un plan de travail, tu farines aussi tes mains copieusement.

2) Tu prends une poignée de pâte, que tu roules sur le plan de travail fariné en un boudin d'environ 30 cm de long, et 3 cm de diamètre. Tu coupes ensuite des sections d'environ 10 cm de long.

3) Tu reprends chaque boudin, et du arrondis les bouts pour leur donner leur forme finale de quenelle.

Quenelle-1st-part.jpg

4) Tu réserves, sans les coller les unes aux autres.

DSC_0216.JPG

 

POCHAGE DES QUENELLES:

1) Théoriquement, à la fin du façonnage, l'eau bout. Tu y plonges alors délicatement et une à une tes quenelles. En fonction de la taille de la casserole, tu peux mettre jusqu'à 10-12 quenelles en même temps.

2) Lorsqu'elles remontent à la surface, elles sont prêtes à être cuisinées! Tu les sors donc avec une écumoire, et tu les mets à égoûter sur une grille jusqu'à complet refroidissement.

Quenelles-3st-part.jpg

 

Moi j'ai gardé la quantité que je voulais pour le repas du soir, mais j'ai congelé le reste, dans des sacs plastiques hermétiques, en préparant déjà les portions dont j'aurai besoin.

 

COMMENT LES CUISINER?

Je les fais comme ma Maman les faisait, c'est à dire que je les dispose dans un plat, un peu espacées les unes des autres (pour leur laisser la place de gonfler à la cuisson), et je les recouvre entièrement d'une sauce Mornay à laquelle je rajoute du concentré de tomates. Ca a l'avantage de donner un petit goût sympa, et surtout de la couleur au plat. Et pour finir, je mets du fromage râpé dessus, pour que ça gratine.

Je fais cuire au four environ 30 minutes à  200°C, et je les sers accompagnées de riz.

Repost 0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:53

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/77/Cucurbita_moschata_Butternut_2012_G2.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes:

- environ 1kg de courge Butternut 

- 1 pomme de terre

- 1 bouillon de poule

- 2 pincées de coriandre en poudre

- 2 grosses c. à s. de crème fraîche épaisse (la vraie, celle à 30%  )

- sel, poivre

 

 

 

 

 

Etapes:

1) Commence par bien brosser la courge avec une brosse à légumes (tu vas garder la peau, c'est pour ça que cette étape est importante).

2) Tu la coupes en gros dés sans l'éplucher, et tu mets les morceaux dans une cocotte minute (ou un fait-tout).

3) Tu épluches la pomme de terre, tu la coupes en gros dés, et tu la rajoutes dans la marmite.

4) Rajoute de l'eau juste un peu en dessous du niveau des légumes (plus tu mettras d'eau, moins ça sera velouté), le bouillon de poule, la coriandre, le sel, le poivre, et tu mets à cuire.

    - autocuiseur = cocotte-minute = 10 min à partir du moment où la soupape tourne

    - fait-tout = jusqu'à ce que la patate soit tendre.

5) Mixe les légumes, ajuste la quantité d'eau à ce moment-là (donc l'épaisseur de la soupe), puis rajoute deux bonnes grosse cuillères à soupe de crème épaisse. Remixe un petit coup. C'est prêt!

 

 

Remarque:

La courge Butternut est un légume d'hiver, plus délicate et savoureuse encore que le potiron. Elle se congèle très bien une fois préparée (= brossée, épépinée, et coupée en gros morceaux). Tu peux préparer tes portions pendant l'hiver (dans un sac congélation hermétique avec la courge et la patate lavées, coupées en morceaux), et comme ça tu as de la soupe longtemps après, directement dans les bonnes proportions, auxquelles tu n'as plus qu'à rajouter les épices...

Là, c'est de la soupe "en sachet", mais dans sa version +++ 

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 19:34

Voilà un bon petit plat d'hiver, très facile, et rapide à préparer. Bizarrement, j'adore ça, mais je n'en fais pas souvent...

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:Endives

- d'un plat à gratin

- d'une casserole

- d'un fouet à main

 

Ingrédients: (pour 4 personnes ou 2 gourmands)

- 4 endives

- 4 tranches de jambon blanc

 

Pour la sauce Mornay:

- 30 gr de beurre

- 3 grosses c. à s. de farine

- 1/2 à 3/4 de litre de lait

- 2 c. à c. de Maïzena

- fromage râpé

- sel, poivre, épices

Recette de la sauce  ICI.

 

 

Etapes:

1) Commence par retirer le coeur de l'endive avec un couteau (cela évite qu'elles soient amères).

 

2 ) Roule chaque endive dans une tranche de jambon, puis dispose-les dans un plat à gratin.

 

3) Maintenant la sauce Mornay. Une fois qu'elle est faite, tu nappes copieusement les endives roulées (en fait, elles doivent baigner dedans, et même, presque disparaître sous la sauce... miam!)

 

4) Saupoudre le tout de fromage râpé, et enfourne à four moyen (180°C environ) pendant 40 à 50 minutes, en surveillant. Ca doit gratiner joliment.

 

Attention au moment de servir: c'est brûlant! Il faut adopter la méthode des nenfants: couper en petits morceaux, et souffler! Ca ressemble à rien, mais c'est divin 

 

 

Remarques:

- Je trouve que ce plat se suffit à lui-même (surtout si les tranches de jambon sont épaisses), mais tu peux prévoir un accompagnement, comme un peu de riz, par exemple.

- Si tu veux que ça soit un peu plus "goûtu", tu peux aussi braiser tes endives à la poêle avant de les rouler dans le jambon. Mais ça demande plus de temps de préparation...

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 16:06

La Sauce Béchamel et la Sauce Mornay font partie de la catégorie des "roux", en cuisine. Et par conséquent, sont toujours délicates à réussir. Enfin c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que mon Papa me dise "Arrête de t'embêter à mettre les ingrédients les uns après les autres; en faisant comme ça, tu la rateras une fois sur deux... Là tu mets tout dans la casserole, tu touilles, et c'est réussi à tous les coups!"

 

Merci Papa pour cette astuce qui a sauvé plus d'un plat!

 

Ingrédients:http://www.simplement-cuisine.fr/images/recettes/grandes/Sauce_Bechamel-87-0.jpg

- 30 gr de beurre salé

- 3 grosses c. à s. de farine blanche

- du lait

- 2 c. à c. de Maïzena diluée dans du lait froid

- sel, poivre

- Epice: Massalé, ou Noix de muscade râpée

 

Etapes:

Y'a pas d'étapes! Tu mets tous les ingrédients dans la casserole, et tu touilles au fouet sans arrêt jusqu'à ce que ça épaississe. La quantité de lait détermine la quantité de sauce.

 

Moi je préfère une pointe de massalé à la muscade; je trouve ça moins écoeurant, et ça donne vraiment du corps à la sauce.

 

 

Variante => SAUCE MORNAY

- C'est exactement la même chose, sauf que quand la sauce est bien épaisse, tu rajoutes dedans une poignée de fromage râpé et un jaune d'oeuf (hors du feu)! Personnellement, je fais un mix entre les deux avec du fromage, mais pas d'oeuf.

- Je n'ai jamais essayé avec autre chose que de l'Emmental, mais ça doit être sympa avec du Comté, de l'Abondance, même de la Tome, pourquoi pas... Ca dépend quel plat ça accompagne!

- Pour accompagner un plat de quenelles, on fait une sauce Mornay à laquelle on rajoute de la purée de tomates et/ou du concentré de tomates. 

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?