Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 22:27
Quiconque décide planter des végétaux dans des pots, que ce soit en intérieur ou en extérieur, doit connaître la base de la base:

- Toujours mettre des billes d'argile ou de la pierre volcanique au fond du pot ou mélangées au terreau. Poreuses, elles permettent à la plante de se faire une petite réserve qui leur permettra de tenir plus facilement et plus longtemps entre deux arrosages. Bien pratique si tu pars quelques jours mais que personne ne peut venir arroser à ta place. (certains mettent des éponges au fond des pots, pour la même raison. Mais attention aux bactéries si ce sont des éponges usagées...)

- Tu peux aussi mettre des copeaux décoratifs au pied de tes plantes (aussi appelé paillage), sur le terreau.
Plusieurs avantages à cela: ils aident à limiter l'évaporation de l'humidité, adoucicent les changements de température,  ralentissent la pousse des mauvaises herbes, évitent un peu les nuisibles, évitent le tassement du terreau dû à l'arrosage, et en plus ils décorent. Par contre, je déconseille cette pratique si tu as un chat... Pour peu qu'il soit joueur et taquin, tu risques d'en retrouver un peu partout...sauf dans tes plantes. C'est valable aussi pour les parterres en jardin.


- Toujours choisir des pots percés en dessous pour que le surplus d'eau puisse s'évacuer et ne fasse pas pourrir les racines.

- Toujours mettre une soucoupe sous son pot   et la choisir suffisamment grande pour que le surplus d'eau puisse être éventuellement stocké (attention; certaines plantes ne tolèrent pas d'eau dans la coupelle. Elles absorbent au moment de l'arrosage ce dont elles ont besoin, et le reste est de trop)
Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 22:01
Voici la première astuce ménage de ce blog! Attention....... Roulements de tambour.....

Comme tout le monde, j'imagine qu'il t'es déjà arrivé de laisser perdre des yaourts dans ton frigo. Mais si, tu sais bien, ceux au fond de l'étagère du haut...
Et bien je te propose ici d'arrêter de jeter tes yaourts périmés à la poubelle, et de les mettre plutôt dans la cuvette de tes toilettes et de tirer la chasse!


Pourquoi cette bizarrerie? Parce que (attention la comparaison est saisissante!), les bactéries du yaourt nettoient les tuyaux des toilettes comme elles nettoient nos intestins!
Le bifidus, c'est bon pour le transit, quel qu'il soit.... !
Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 14:13



Je trouvais important de faire un petit topo sur les oeufs, car on dit tout un tas de choses sur leur conservation, la durée limite de consommation etc, etc, et beaucoup de ces informations tiennent davantage, à mon avis, de la légende urbaine que du réel bon conseil.
Je ne prétends pas détenir une quelconque vérité à ce sujet, n'étant pas experte es-oeuf, mais j'ai quand même essayé de débroussailler un peu tout ça... (Camille, tu me reprends si je dis des bêtises!)



1) Date limite de consommation

A partir du jour de ponte, les oeufs peuvent être consommés durant 28 jours: c'est la date limite de consommation inscrite sur la boîte.
- Les oeufs dits extra-frais ne le sont que pendant 9 jours, maximum. Dans ce laps de temps, ils peuvent être consommés mollets, coque, durs ou mimosa accompagnés de mayonnaise. 
- Entre le 10e et le 28e jour, ils doivent impérativement être cuits (brouillés, au plat, en omelette ou dans un gâteau, par exemple).

2) La conservation:

- Ne lave pas tes oeufs avant de les stocker, car tu retirerais la cuticule, pellicule protectrice qui empêche les bactéries et les germes de pénétrer dans la coquille.
- Un oeuf se conserve toujours la pointe vers le bas, de façon à ce que la chambre à air se trouve vers le haut.
A température ambiante, ou au réfrigérateur?: 
- Tu peux très bien conserver tes oeufs hors du réfrigérateur, dans un endroit frais (<20°C), aéré, et si possible sans trop de lumière. (Il paraîtrait que ça évite à la coquille de devenir poreuse, et d'attraper toutes les salmonelles qui traînent dans ton frigo... Info à vérifier)
- Si tu les conserves au réfrigérateur, laisse-les dans leur emballage d'origine (cela permet d'éviter que l'oeuf s'imprègne de l'odeur d'autres aliments) ou place-les dans le compartiment qui leur est destiné, mais surtout pas dans la porte (chaque ouverture de porte provoque des changements brutaux de température, néfastes à la conservation de l'oeuf). Un oeuf conservé au frais doit être sorti au moins une heure à l'avance; les blancs montent mieux, et c'est vraiment l'astuce pour une recette réussie.


3) Comment reconnaît-on un oeuf frais ?

- Le jaune doit être bombé et ferme (si le jaune éclate lorsqu'il tombe dans le saladier, ce n'est pas bon signe).
- Le blanc doit être clair, translucide et gélatineux. Plus le blanc est liquide, moins l'oeuf est frais.
- Un oeuf frais n'a pas d'odeur. Si tu n'as pas sûr(e) de la fraîcheur de tes oeufs, casse-les un à un dans un bol avant de les mélanger à ta préparation. De cette façon tu pourras examiner sa consistance et son odeur, et éviter de gâcher plusieurs oeufs pour un seul qui n'était pas très frais.
- La coquille doit être intacte. Si la coquille est fêlée et pire, cassée, n'utilise pas l'oeuf. Tu aurais une mauvaise surprise...


 

- Il existe un test très simple à faire pour savoir si un oeuf est frais: il suffit de le plonger dans un récipient d'eau. Si l'oeuf tombe au fond du récipient, il est frais. S'il flotte, il ne faut pas le manger. Plus un oeuf avance en âge, plus il remonte à la surface (car la bulle d'air qu'il contient grossit avec le temps).









Celui ou celle qui arrive à faire un oeuf au plat en ying et yang
(cf. photo du haut), je lui paye un coup  à boire !!

Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 12:33

gateau-choco-noisettes-lisa.jpgTu as envie de faire un gâteau, mais tu n'as pas de farine? Cette recette est faite pour toi 
Et crois moi, tu la referas!

Ingrédients:
- 130 gr de chocolat noir pâtissier
- 60 gr de noisettes en poudre
- 125 gr de sucre en poudre
- 100 gr de beurre
- 4 oeufs

Nappage:
- 70 gr de chocolat noir pâtissier
- de la crème fraîche

Etapes:
1) Tu allumes ton four à  200°C.
2) Tu beurres et farines un moule comme il se doit, pour que ça n'accroche pas à la cuisson.
3) Commence par mélanger les oeufs, les noisettes et le sucre en poudre.
4) Tu fais fondre le beurre avec 130gr de chocolat pâtissier.
5) Tu incorpores ensuite le mélange chocolat-beurre fondus au mélange oeufs-noisettes-sucre, et tu mélanges bien.
6) Tu verses ta préparation dans ton moule beurré et fariné, et tu mets le tout à cuire pendant 10 minutes environ à 200°C.
7) Pendant ce temps là... Tu fais fondre le reste du chocolat (70gr) avec un peu de crème fraîche, mais attention, ça ne doit pas être trop liquide puisque ça va napper le gâteau.
8) Quand ce mélange est bien lisse, tu l'étales sur le gâteau sorti du four.

Conseils:  Tu peux très bien rajouter autre chose sur ton nappage: des éclats de fruits secs, des éclats de pistaches, de la noix de coco râpée, du pralin, etc. Tout est affaire de goût...et d'imagination!

Repost 0
Publié par Lisa - dans Gourmandises
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 21:23
Ca, c'est la recette indispensable: le gâteau au yaourt, que j'appelle aussi "base de gâteau", puisqu'on peut rajouter ce qu'on veut dedans, ce sera toujours bon!
Ingrédients:
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c7/Pot_fa%C3%AFence-yaourt_des_Gourmets.jpg
- 1 yaourt et son pot (qui servira de verre doseur)
- 1 pot de yaourt 1/2 de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 oeufs entiers
- 3 pots de yaourt de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 1/2 pot de yaourt de beurre fondu (ou d'huile pour les allergiques au lait)

Les étapes:

1) Tu allumes ton four pour le préchauffer (150-175°C)
1 bis) Tu beurres et farines un moule, comme ça c'est fait...
2) Tu mélanges le yaourt, le sucre, le sucre vanillé, et les oeufs entiers.
3) Tu ajoutes en même temps la farine et la levure chimique. Tu mélanges bien (au batteur électrique de préférence, ça évite les grumeaux)
4) Tu verses doucement le beurre fondu, et tu mélanges jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse.
4 bis) Tu as le droit de tremper le doigt dedans pour goûter.
5) Tu étales ta préparation dans le moule et tu fais cuire au four pendant 45 minutes environ à 150-175°C. (Selon la qualité de ton four, le temps de cuisson varie. Vérifie régulièrement la cuisson avec un petit couteau ou un aiguille à tricoter; elle doit ressortir intacte)

Conseil:  Ce gâteau de base, tout seul comme ça, n'a pas grand intérêt. Comme je le dis au départ, on peut rajouter plein de choses dedans pour l'améliorer: des pommes, des bananes, des poires, fruits secs, et ne pas hésiter à mettre des épices. Ce que je préfère, c'est pomme-cannelle, ou poire-amandes effilées (que j'ai auparavant faire griller rapidement à la poêle, sans matière grasse). Ou alors juste avec un mélange d'épices allemandes cannelle-cardamome-badiane-coriandre-poivre-gingembre.

Tu peux aussi innover en coupant ton gâteau, une fois cuit, en deux dans l'épaisseur, et en badigeonnant les deux faces internes de crème pâtissière, de Nutella, confiture, compote, etc etc. Bien sûr après tu le refermes, hein, sinon ça n'a pas de sens...
Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 11:38
En exclusivité, je te fais partager ici une recette familiale! Les carrés de Papé.
Papé, c'était mon grand-père paternel. Les carrés de Papé, ce sont des petites gourmandises qu'il faisait quand on venait le voir, très faciles, et trèèès bonnes. Ce sont en fait des chocolats croustillants et bien gras, le délice des petits enfants!

Ingrédients:

- 175 g de biscuits secs (je prends des Thé de Lu)
- 85 g de sucre
- 175 g de beurre (salé de préférence, à condition d'aimer le sucré-salé)
- 200 g de chocolat noir à cuire

Etapes:

1) Réduis les biscuits en poudre ou petites miettes (tu les mets dans un robot ou tu prends un pilon et un bol, et Yalla!) puis tu mélanges cette poudre avec le sucre.
2) Tu fais fondre le beurre et le chocolat, puis tu les mélanges aux biscuits et au sucre.
3) Beurres un moule (rectangulaire de préférence. Plus il sera grand, moins les chocolats seront épais, et inversement), verses-y la pâte obtenue et mets le tout au réfrigérateur pendant quelques heures, le temps que la pâte durcisse.
4) Découpes en petit carrés (autant que faire se peut), et stockes-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

Avant et après découpe:


Variante: Tu peux rajouter des noisettes ou amandes pilées grossièrement, c'est très bon aussi!

Conseil:
Les carrés de
Papé ne se conservent pas très longtemps: manges-les vite, mais attention tout de même à l'indigestion!

Repost 0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 18:53
Cher toi qui vient lire cette page, pour inaugurer ce blog de nénettes, voici une astuce pour conserver la salade. Et bah oui, on rentre tout de suite dans le vif du sujet! Ca te plaît; hein? Je le savais... ^^

Il y une légende urbaine qui dit que pour conserver la salade au réfrigérateur, il faut la laver, puis la mettre dans un trochon propre, et zou, au frigo! Seulement, je ne sais pas pour toi, mais pour moi ça n'a jamais marché. Enfin si, pendant deux jours...

Alors voilà l'astuce:

Quand tu achètes ta salade, tu la prépares tout de suite: tu coupes les feuilles, et tu la mets à tremper pendant une heure dans de l'eau bien froide avec du vinaigre blanc pour tuer les bestioles (une nuit entière si elle a déjà un peu souffert de la chaleur et que les feuilles commencent à mollir).

Ensuite tu la rinces bien (les limaces, ça fait des protéines, mais c'est pas très bon...), et tu la stockes dans un sac congélation hermétique (avec un zip) au réfrigérateur. Et c'est tout! Mais ça c'est sûr, ça marche.
Repost 0