Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:52

Beurre.jpgLe Beurre Clarifié est un beurre purifié, fondu puis débarrassé de ses impuretés, composé uniquement d'acides gras saturés.

Il est meilleur pour la santé car il réduit le mauvais cholestérol dans le sang.

Il présente l'avantage de supporter de plus hautes températures de cuisson que le beurre frais, et il peut se conserver hors du réfrigérateur (à condition d'être dans un récipient hermétique)

 

Etapes de préparation:

 

1) On prend du beurre doux, qu'on fait fondre à feu très doux dans une casserole surtout sans remuer.

 

2) Quand le beurre est fondu, on retire très délicatement la mousse blanche qui s'est formée au dessus.

 

3) On verse le beurre fondu limpide (beurre clarifié) dans un récipient, en faisant attention de laisser au fond de la casserole le reste des impuretés (particules blanches flottantes).

 

4) Quand le beurre clarifié est solidifié, on retourne le récipient en appuyant délicatement sur la masse compacte, et un liquide s'échappe encore. Le beurre clarifié est prêt à être utilisé.

 

 

 

Quelques vidéos pour t'aider:

 

http://www.youtube.com/watch?v=FHQuCx3nChE

http://www.dailymotion.com/video/xci1j9_comment-faire-du-beurre-clarifie_lifestyle

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:29

Alors cette recette... comment te dire.... Si tu aimes les épinards, c'est le top du top!! Je ne les cuisine plus que comme ça

 

Ingrédients:http://p2.storage.canalblog.com/23/25/1073928/82204799_o.jpg

- 1 kg d'épinards frais

- 25 cl de crème fraîche

- 200 g de panir (fromage indien)

- 1 c. à soupe de Ghî (beurre indien)

- 2 c. à café de coriandre en poudre

- 1/2 c. à café de curcuma

- 2 grosses pincées d'Asafoetidia

- 1/2 c. à café de sucre

- 1 c. à café de sel

- 2 c. à soupe d'eau

 

Etapes:

1) Tu nettoies les épinards frais, tu les égouttes, et tu les haches en menus morceaux.

2) Tu coupes le panir en petits cubes.

3) Tu fais frire les épices (coriandre, curcuma, et asafoetidia) dans le Ghî sans les laisser roussir, puis tu rajoutes les épinards hachés, et l'eau (pour éviter que ça attache). Tu laisses réduire en purée pendant une dizaine de minutes.

4) Tu ajoutes la crème, les cubes de panir, le sel et le sucre, et tu laisses cuire à feu très doux jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

 

Remarques / Conseils:

- N'ayant pas trouvé d'épinards frais le jour où j'ai testé cette recette, j'ai remplacé par des épinards hachés surgelés nature. Ca a l'avantage d'être déjà très bien haché et de contenir de l'eau. Par contre pour la quantité, du coup j'ai fait au pif...

- Tu peux remplacer le panir par de la Vache qui Rit, ou bien du St Morêt (c'est certes moins authentique, mais c'est plus facile à trouver, et c'est quand même super bon).

- Tu peux remplacer l'Asafoetidia par de l'ail haché (même remarque que précédemment: moins authentique, mais plus facile à trouver).

- Le Ghî, c'est en fait du beurre clarifié. Tu trouveras la recette ici.

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 10:32

L'autre jour, j'ai testé mes premières recettes indiennes. Comme le résultat a été concluant, je partage!

Poulet indien aux noix de cajou et naans fait maison. #homemade #bread #indian #bakery #cooking

 

Ingrédients pour 6 personnes:

- 6 filets de poulet

- 400 ml de lait de coco

- 2 à 4 c. à café de curry (selon le goût)

- 2 c. à soupe de sauce soja

- 2 poignées de noix de cajou grillées (type apéro)

- 1 c. à café de sucre

- 2 grosses pincées de paprika

 

Etapes:

1) Tu commences par concasser les noix de cajou: soit au mixeur, et tu auras de la poudre qui va épaissir la sauce, soit dans un bol avec le fond d'un verre, et tu auras quelque chose de plus grossier avec des morceaux.

2) Tu découpes les filets de poulet en longues et fines lanières.

3) Tu mélanges dans une casserole tous les ingrédients en même temps (poulet, coco, curry, cajou, soja, sucre et paprika) sans matière grasse, et surtout sans sel (la sauce soja étant déjà extrêmement salée). Tu fais cuire le tout à feu doux. Lorsque le poulet est cuit, c'est prêt!

 

Remarques / Conseils:

- Prévoir une sauteuse pas trop grande, mais profonde. Le poulet doit pouvoir baigner entièrement dans sa sauce; de cette façon il ne sèche pas et reste bien tendre.

-  C'est un plat à servir avec du riz, et je conseille également les épinards au fromage (histoire de manger un peu de vert).

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:04

En fouillant bien, j'ai fini par retrouver cette subliiiime recette de paupiettes de veau réalisée il y a une bonne quinzaine d'années maintenant. C'est une recette d'une de mes tantes et qui se fait pour une fois sans barde et sans chair à saucisse.

Et pour dire la vérite, encore plus qu'une sublime recette de paupiettes, c'est une recette qui sublime la paupiette (qui l'eût cru?)

 

La voici en exclusivité, juste pour toi, toi et toi!

 

(prévoir 30 à 40 mn de préparation, et 45 minutes de cuisson)

 

 

paupiettes-de-veau.jpgIngrédients:

 

- 1 fine escalope de veau par paupiette (compter une paupiette par personne)

- 1 tranche de bacon (ou lard) par paupiette

- du Bleu de Bresse ou d'Auvergne (faut être ouvert d'esprit ^^)

- 1 oignon

- 1 verre de vin blanc sec

- 1 verre d'eau

- de la farine blanche

- 1 bouquet garni (thym, laurier, persil)

- poivre

 

- de la ficelle de cuisine

 

 

Etapes:

 

1) Sur ton espace de travail, tu mets une escalope de veau, sur laquelle tu rajoutes une tranche de bacon ou de lard. Tu tartines le tout de fromage (enfin quand je dis tartiner, tu peux aussi mettre des morceaux; de toute façon ça va fondre. Mais il faut qu'il y en ait sur toute la surface, ou presque). Ensuite tu roules le tout, et tu attaches solidement avec de la ficelle de cuisine pour que tout l'intérieur ne se sauve pas et se tienne bien à la cuisson.

 

2) Tu farines copieusement tes paupiettes, sur tous les côtés, sans rien oublier!

 

3) Tu coupes ton oignon finement, et tu le mets à dorer doucement dans une sauteuse. Il doit être fondant, et non pas grillé.

 

4) Quand l'oignon est prêt, tu y ajoutes les paupiettes, que tu fais dorer légèrement sur toutes les faces. Puis tu y verses le vin blanc et l'eau, le bouquet garni, tu poivres, et tu couvres.

 

5) Tu laisses mijoter tout ça à feu doux pendant 45 minutes, en remuant la sauce et tournant régulièrement tes paupiettes, pour qu'elles passent entièrement dans la sauce. Le fromage se sauve en bonne partie de la paupiette, mais c'est normal; il vient se fondre délicieusement dans la sauce au vin blanc....

 

 

Remarques / Conseils:

 

- Surtout, ne pas re-saler avant d'avoir goûté! Le bacon est déjà très salé, et à mon humble avis, ça suffit largement...

 

- Prévoir une sauteuse pas trop grande, mais profonde. Les paupiettes doivent pouvoir bien baigner dans leur sauce, si tu veux qu'elles restent tendre. Sinon elles pourraient sécher, et là ça devient juste de la carne à manger. C'est aussi pour ça qu'il faut les tourner régulièrement pendant la cuisson.

 

- Tu peux les servir avec du riz, des tagliatelles ou des pommes terre. Mais dans l'ensemble, ce n'est pas un plat qui se mange avec des légumes. Ca t'étonne?

 

- Si tu es un(e) gourmand(e) et que tu en as prévu plus pour le repas du lendemain, c'est aussi très bon réchauffé. Il te suffira de rallonger la sauce avec de l'eau bouillante (en plus elle a tendance à épaissir beaucoup avec les fromage...)

 

- Au cas où tu te serais posé la question, non, ce n'est pas la peine de rajouter de la crème fraîche dans la sauce 

Repost 0
Publié par Anne-Marie - dans Gourmandises
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 22:20

http://images.francetop.net/uploads/mayonnaise_40242.jpgEn cette période de fêtes où l'on passe son temps à manger (surtout quand on est chez ses parents ou beaux-

parents), j'ai pu apprendre une nouvelle astuce.

Il faut dire que le plateau de fruits de mer c'est bien, la fondue bourguignonne aussi... mais si tout cela n'est pas accompagné d'une bonne mayonnaise maison, ça manque de saveur.

Le problème de la mayonnaise, c'est que c'est quand même bien gras, n'est-ce pas?

 

Voici l'astuce de beau-papa: on y incorpore simplement des blancs montés en neige! Ca permet de ne pas gaspiller un blanc d'oeuf, et ça rend la mayonnaise moussue à souhait, si bonne que je l'ai mangée à la petite cuiller...

...Qui a dit que j'étais gourmande?

 

Si tu débutes en cuisine (eh oui, ça arrive!), et ne sais pas encore comment faire une mayonnaise, voici la recette:

 

Ingrédients:

 

- Moutarde nature

- Sel, poivre

- 1 oeuf (ou 2 selon la quantité de mayonnaise désirée)

- Huiles (tournesol, Isio4, ou mélange de colza et pépins de raisins; c'est plus léger et meilleur pour la santé).

 

 

Etapes:

 

1) Tu sépares le blanc du jaune, et tu réserves le blanc.

 

2) Au fouet à main, tu mélanges la moutarde, le jaune, le sel et le poivre jusqu'à ce que ce soit bien homogène et bien lisse.

 

3) Tu montes ton blanc en neige (au fouet électrique, c'est mieux) et tu le réserves.

 

4) Petit  à petit, tu rajoutes l'huile au mélange moutarde-jaune, sans cesser de fouetter. Plus tu vas mettre d'huile, plus tu auras de mayonnaise. Quand la mayonnaise aura bien pris, tu pourras incorporer délicatement le blanc monté en neige.

 

 

Astuces:

 

- Le blanc monte mieux si l'oeuf est à température ambiante. Donc si tu mets habituellement tes oeufs au réfrigérateur, pense à les sortir à l'avance. Tu peux aussi y ajouter une pincée de sel.

 

- Tu peux facilement transformer ta mayonnaise en aïoli, en ajoutant à la préparation de l'ail réduit en purée. Ce n'est peut-être pas terrible pour l'haleine... mais c'est super pour les papilles!

 

 

Remarques:

 

- Pour incorporer les blancs, ne jamais utiliser d'ustensile en métal. Ca fait tout rater...

 

- La mayonnaise maison ne se conserve pas bien au réfrigérateur. Il vaut mieux prévoir de tout manger le jour même; donc attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, et à prévoir la juste quantité!

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 21:19

Pour peu que tu n'aies pas eu de lapin domestique dans ta prime enfance, peut-être aimes-tu avoir cette charmante bestiole dans ton assiette, accompagnée d'un bon vin... Alors voici ce que je te propose: une super recette inratable, pour un repas forcément réussi.

 

http://www.canailleblog.com/photos/blogs/lise-marie220090228190354.jpg

Ingrédients: (pour 6 personnes)

 

- 1 lapin en morceaux

- farine blanche

- 2 échalottes ou 1 oignon

- 1 carotte (facultatif)

- beurre ou autre matière grasse

- sel, poivre

 

Sauce:

 

- de l'estragon frais

- moutarde nature

- moutarde à l'ancienne

- 2 grosses c. à s. de crème fraîche épaisse

- eau bouillante (qui déterminera la quantité de sauce)

- 1 c. à s. de Maïzena

 

 

Etapes:

 

1) Tu mets de la farine dans une assiette creuse, et tu y passes soigneusement tous tes morceaux de lapin, afin qu'ils soient bien farinés de partout.

 

2) Tu prépares ta sauce. Dans un bol, tu mélanges la crème fraîche, l'estragon ciselé finement, la moutarde (moi je mets 1,5 c. à c. de chaque moutarde, mais après c'est selon les goûts), le sel et le poivre. A savoir: quand la moutarde est cuite, elle ne pique plus.

 

3) Dans une cocotte profonde, tu fais fondre à feu vif ta matière grasse, et tu saisis les morceaux de lapin sur tous leurs côtés, afin qu'ils commencent à dorer, mais pas à cuire. Quand ils sont saisis, tu les réserves, et tu mets à dorer les échalottes (ou l'oignon).

 

4) Quand les échalottent sont bien dorées, tu baisses le feu, et tu remets tes morceaux de lapin dans la cocotte. Puis tu couvres d'eau bouillante que tu ajoutes petit à petit. Tu vas voir qu'immédiatement, ça va s'épaissir. (C'est la même réaction chimique que pour une béchamel, une mornay, etc, où l'on fait cuire la farine dans le beurre, puis on rajoute du liquide, et ça épaissit direct. D'où l'intérêt de bien fariner la bestiole...). Plus il y aura de liquide, plus il y aura de sauce (et crois moi, c'est mieux quand il y en a beaucoup!). Et pense aussi que la sauce va encore épaissir.

 

5) Enfin, tu rajoutes ton mélange crème-estragon-moutarde, tu touilles un peu pour uniformiser la sauce, et tu laisses mijoter une heure, deux heures, comme tu veux en fait, mais à feu très doux. Plus longtemps ça mijote, plus tendre sera le lapin...

 

 

Astuces:

 

Si ta sauce n'est pas assez épaisse à ton goût (elle doit napper la cuiller), tu peux l'épaissir avec de la Maïzena. Voir la méthode ici.

 

 

Accompagnement:

 

Cette recette s'accompagne très bien de pommes-de-terre vapeur, de riz, ou de tagliatelles. Un bon Bordeaux, et c'est le paradis!

 

 

Remarque:

 

C'est encore meilleur réchauffé... Mais avec le Loup que j'ai à la maison, c'est rare qu'il en reste à réchauffer le lendemain! Au moins ça veut dire qu'il se régale :-)

 

Bon appétit!

Repost 0
Publié par Claire - dans Gourmandises
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 17:37

Tu es une belle plante, et tu es amatrice de thé? Alors sois sympa, partage! Regarde, tes plantes aussi en ont besoin...

 

Que tu boives du thé en vrac, ou en sachet, ne le jette pas après infusion! Tu le fais sécher, et un fois bien sec, tu l'émiettes au pied de tes plantes (sauf les plantes carnivores qui ne tolèrent pas l'engrais). Ca leur fait un engrais naturel très efficace et peu coûteux.

 

Il paraît que le thé noir a la vertu d'éviter la présence de moucherons dans les pots, mais je n'ai pas eu l'occasion de le vérifier. Peut-être pourras-tu me le dire?

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 16:55

Comme tu le sais, c'est mieux de manger des légumes de saison, et ça tombe bien, l'hiver, c'est la saison du potiron!

Et personnellement, je trouve qu'il vaut mieux en faire un bon potage que d'en faire une lanterne au moment d'Halloween...

 

C'est une recette très simple et délicieuse, pour laquelle il te faut:

 

Ingrédients: (pour 4 personnes)

 

- 1 morceau de potiron = 1 "bourrelet" (citrouille, potimaron, ou courge muscade)

- 4 pommes de terre

- du lait

- de l'eau

- 1 bouillon cube de pot-au-feu

- 2 bonnes pincées de curry

- (sel) poivre

- 1 c. à s. de crème fraîche épaisse

 

 

Etapes:

 

1) Tu commences par éplucher et laver le morceau de courge et les pommes de terre. Puis tu les coupes en petits morceaux (plus les morceaux seront petits, plus ça cuira vite) et tu les mets dans une cocotte profonde.

 

2) Tu couvres à part égale de lait et d'eau (plus il y a de liquide,moins la soupe est épaisse. Un velouté est en général assez épais).

 

3) Tu émiettes le bouillon, tu poivres, et tu mets le curry. Tu peux resaler, mais attention, le bouillon est déjà naturellement très salé. Quant au curry, il permet de faire ressortir le goût du potiron, mais il ne faut pas avoir la main trop lourde.

 

4) Tu mets le tout à cuire sans couvrir (la soupe contenant du lait, si tu couvres, tout va passer par dessus bord). D'abord à feu vif, puis à feu doux jusqu'à ce que le potiron soit cuit (sa chair est très dense et très dure, et ça prend environ 40 minutes).

 

5) Quand la chair du potiron est tendre (une pointe de couteau s'enfonce sans forcer dedans), tu mixes le tout assez longtemps pour que le velouté soit velouteux, et tu rajoutes la crème fraîche au moment de servir.

 

 

Conseils / Astuces:

 

S'il te reste du pain rassi, tu peux en faire des croûtons et les mélanger à la soupe. Le tout saupoudré de fromage râpé, et ça te fait un repas copieux.

 

 

 

Repost 0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 11:19
http://www.giteboisseau.fr/images/boeuf_bourguignon.jpgEt bien oui, la semaine dernière je me suis lancée, j'ai fait pour la première fois un boeuf bourguignon, pour le plus grand bonheur des papilles de mon homme et des miennes!

Ingrédients: (pour 4 pers.)

- 1 kg de Paleron de Boeuf (coupé en gros cubes)
- 50 g de matière grasse (beurre et huile de tournesol mélangés, de préférence)
- 2 ou 3 grosses carottes
- 2 oignons
- 30 g de farine environ (1 grosse cuiller à soupe bombée)
- 75 cl de vin rouge (moi j'ai utilisé du Bourgogne)
- 1 gousse d'ail
- 1 bouquet garni (persil, thym, laurier attachés ensemble)
- Persil
- Sel, poivre
- Pommes de terre, pour la garniture (mon conseil, les Roseval!)

Etapes:

1) Dans une grande cocotte, tu fais bien chauffer la matière grasse. Sur feu vif, tu y jettes la viande, et la retournes régulièrement pour qu'elle soit roussie de tous les côtés. Tu ajoutes ensuite carottes et oignons coupés en petits morceaux. Saupoudre le tout de farine, puis mélange sur feu vif afin que la farine dore.

2) Puis tu mouilles le tout avec le vin rouge. Lorsque le plat arrive à ébullition, tu rajoutes le sel, le poivre, un grand verre d'eau, le bouquet garni et l'ail écrasé. Tu baisses le feu au minimum, tu couvres, et tu laisses mijoter tranquillement pendant environ 2h.

3) Tu épluches tes pommes de terre et les mets à cuire à la vapeur. (Dans la cocotte minute, c'est 50 minutes de cuisson depuis le moment où tu allumes le feu, ce qui équivaut à 15 minutes à partir du moment où la cocotte siffle).

4) Quand tout est prêt, dispose la viande dans un plat profond avec les pommes de terre, et arrose de sauce. Au moment de servir, saupoudre de persil frais haché.


Variantes:

- Certains rajoutent des petits lardons ou du bacon, pour rendre le tout encore plus "goûtu".
- En plus des carottes, certains mettent des champignons coupés en gros quartiers, et aussi des oignons "grelots" entiers.
- Pour que le bourguignon n'ait pas un goût trop fort de vin (pour les enfants, par exemple), on peut remplacer une partie du vin rouge par un bouillon de boeuf. Mais attention ! Si tu utilises un "bouillon cube", ne sale pas ton plat, il serait immangeable. Les bouillons sont déjà très salés...

Un conseil:

Ne lésine pas sur la qualité de la viande, et va donc l'acheter chez le boucher. C'est ce que je ferai la prochaine fois. Parce que là, ma viande de Lidl était un peu trop coriace, même si le plat était très bon.

Les restes:

Le boeuf bourguignon fait partie de ces plats qui sont encore meilleurs réchauffés... Pour utiliser différemment ce qu'il te reste de viande et de sauce, tu peux émietter ta viande, bien la mélanger à la sauce, et servir le tout avec des tagliatelles ou un riz pilaf. C'est vraiment délicieux...
Repost 0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 11:04
http://www.elcolmadito.com/Arte/MasProductos/DuryeaMaizena13_1.jpgPour épaissir une sauce, rien de plus simple:

Tu délayes une cuillerée à café de Maïzena diluée dans un peu d'eau bouillante, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux et que ça ait une consistance de colle à papier-peint

Tu rajoutes ensuite ce mélange à ta sauce, et le tour est joué!
Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?