Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 07:00

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7d/Bois.JPG

Je suis sûre que tu as chez toi au moins un objet en bois brut.

 

Voilà une astuce naturelle très simple pour l'entretenir: une bonne vinaigrette! Enfin pas tout à fait  

 

Simplement un mélange à parts égales de jus de citron et d'huile d'olive, un chiffon propre qui ne peluche pas que tu trempes dans le mélanges, et petit à petit, traiter toute la surface du meuble.

 

J'entretiens de cette façon ma table de travail, et elle reprend chaque fois de belles teintes dorées et du peps!

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 07:00

Si tu fais un peu de couture, tu as sûrement déjà constaté combien les accessoires coûtaient cher. J'entends par "accessoires" les boutons, fermetures-éclair, rubans, boucles, biais, dentelles, etc...

 

Il existe un moyen simple de les avoir à bas prix: la récup'! C'est comme quand on veut un bébé: on en voit partout, et des femmes enceintes partout. Et bien pour la récup', c'est pareil! Quand on en a besoin, on finit par voir partout et sur toute chose les accessoires qu'on pourrait récupérer avant que ça parte à la benne 

 

http://farm1.staticflickr.com/200/500742537_1c8af8560a_o.jpg

 

Il y a plusieurs façons de récupérer:


- CHEZ SOI: sur les vêtements, sacs, objets qui sont abîmés et qui partent à la poubelle: récupérer les boutons (de chemise, de pantalon), les fermetures-éclair (pantalons, sacs à main), les boucles de métal (ceintures, chaussures, manteaux), les anneaux de sac à main, les fermoirs (sacoches, chaussures) etc...

 

- "L'APPEL A UN AMI": Dans la même logique, demande à tes amis, collègues, famille, de te faire des lots de ce dont ils s'apprêtent à se débarasser, afin que tu récupères des accessoires avant que ça parte à la poubelle. Si eux n'ont pas l'oeil, toi tu l'auras. Le petit + sympa (pour les gens avec qui tu t'entends bien): leur fabriquer un petit quelque chose avec un élément de ce qu'ils t'ont donné. Ils se rendront compte qu'on peut donner une deuxième vie aux choses avant de s'en débarasser.

 

- LES SURPLUS MILITAIRES: Ca peut paraître bizarre, mais on y trouve des accessoires bradés d'excellente qualité. Au surplus de Plancoët, j'ai déniché des sachets de boutons pour 1€ le sachet. Ce sont les boutons qui correspondent à tous les uniformes de tous les corps d'armée. Ils sont beaux et très solides. Idem pour les tissus! Bon, là ça coûte un peu plus cher, mais un coton de sac militaire est ultra résistant, par exemple. Et si tu aimes la résille façon camouflage, il y a de quoi faire! 

 

- LES BROCANTES: la saison des brocantes, foires au troc et vide-greniers a recommencé depuis peu. C'est le moment de sortir! Il y a toujours quelqu'un avec un carton de boutons, rubans, dentelles récupérés de la grand-mère, et qui ne savent pas quoi en faire! Un conseil: rends-toi sympathique auprès des vendeurs, parle avec eux, explique ce que tu comptes faire avec leurs objets, comment tu vas leur offrir une seconde vie. En général, c'est comme ça qu'on fait de bonnes affaires...

 

(Véridique: il y 10 jours, foire au troc en bas de chez moi. Je repère une dame qui avait un de ces fameux cartons plein de rubans, fils à broder, etc... tout ça en vrac. Elle me demande ce que je cherche: je lui réponds "boutons et fermetures-éclair". Elle me répond qu'elle ne pensait pas que ça intéresserait quelqu'un, et m'invite à me servir dans le carton. Belle-maman (chineuse hors-pair) demande combien elle vend l'ensemble du carton (on triera plus tard!). "Tout ce que vous voulez pour 1€", me répond la dame (c'est le prix d'un seul beau bouton neuf...). Une fois à la maison, je dépiaute mon trésor: des centaines de boutons anciens, en écaille, en corne, brodés ou peints à la main, des rubans de coton brodés de grande qualité, mais aussi des aiguilles à tricoter, des crochets... Ca vaut une petite fortune! et j'ai eu le tout pour... 1€.)

 

Sur les brocantes, ça vaut le coup aussi de regarder les vêtements, sacs à main, chaussures, même s'il ne te plaisent pas. Il faut simplement apprendre à les regarder autrement, et repérer un tissu, un motif que tu pourras réutiliser; un sac moche vendu 50 cts te permettra de réutiliser les boucles de métal et fermoirs qui valent à eux seuls plusieurs dizaines d'euros...

 

 

Remarques: 

- L'avantage des vide-greniers, c'est qu'il y en a partout! C'est léger pour le porte-monnaie, on recontre des gens sympas, et même si on ne trouve rien on a fait une balade! 

- En tapant dans les moteurs de recherche "Récup" ou "Récupe", tu vas tomber des sites sympas qui prônent cet esprit récup' et recyclage, pour donner une seconde vie aux objets.

- A voir également dans la rubrique "Mes p'tits chouchous" (à droite sur ce blog) le site Donnons.org qui fonctionne en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Québec, Dom-Tom. Ici, tout est gratuit, à condition de se déplacer pour venir chercher les objets chez les gens.

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 07:30

Je fais partie de ceux qui utilisent un gant de toilette sous la douche: ça permet d'utiliser moins de savon, et moins d'eau. Mais ça n'est pas l'objet de mon propos aujourd'hui...

 

J'ai découvert, ô joie, combien il était plus facile de faire le ménage avec un gant de toilette qu'avec une éponge! (en plus c'est beaucoup moins agressif que le "gratte-gratte", et ça nettoie tout aussi bien)

Tu sais, tu récupères les vieux gants qui grattent, qui ont déteint, qui ne sont plus raccord avec tes serviettes dépareillées, et tu les recycles en gant de ménage. 

 

Ce week-end, lors du grand ménage de printemps, j'ai lavé par terre: j'ai pris mon gant, mon seau d'eau chaude et de savon noir, je me suis mise à genoux, et frotte que je frotte! Ca m'a aussi permis de découvrir que:

- c'était beaucoup moins douloureux pour le dos d'être près du sol que debout avec un balais à longues franges pas pratique (surtout quand on est grand). Et pourtant j'ai de sérieux problèmes de dos!

- c'était beaucoup plus facile de repérer les taches, puisqu'on a le nez dessus!

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/33/GantToilette1.JPG/1280px-GantToilette1.JPG

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 07:30

http://3.bp.blogspot.com/_HSh0msu45U4/ShmUzybQvkI/AAAAAAAABbU/HNfJLo9RVDI/s1600/chaleur.jpgAllez on y croit, c'est bientôt l'été! (avec un peu d'imagination, et beaucoup beaucoup d'espoir )

 

Je me suis rappelé récemment des mes années d'étudiante à Paris, en chambre de bonne sous les toits, sans cuisine ni toilettes. Trois ans passés dans 15m² sous un toit en zinc et des fenêtres simples vitrage. Bref, autant dire qu'il fait glacial l'hiver, et que c'est la fournaise l'été!

 

Avec une seule fenêtre, pas moyen de faire un courant d'air pour avoir moins chaud et réussir à dormir la nuit. J'avais donc investi dans un ventilateur, mais quand ça brasse de l'air chaud, ça ne sert pas à grand chose.

 

Voilà donc ce que je faisais, j'ouvrais ma fenêtre et accrochais à la tringle à rideaux un grand drap humide. Le jour, ça protège des rayons du soleil, et  l'air, en passant à travers le drap, fait s'évaporer l'eau donc rafraîchit l'atmosphère et réhumidifie l'air trop sec. J'aurais aussi bien pu pulvériser de l'eau directement sur mes rideaux.

 

D'une façon plus générale, étendre une lessive dans une pièce où il fait trop chaud permet de rafraîchir l'air.

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 07:15

http://imalbum.aufeminin.com/album/D20060724/206820_T14B6MLFUXVXWRGI27RU6NIS758ZHZ_ek_H220307_L.jpgCertains ont une araignée au plafond, moi j'ai une huître dans la bouilloire!

 

Dans ma région, l'eau est très calcaire, et j'en avais assez de devoir détartrer ma bouilloire toutes les semaines. Heureusement, belle-maman est passée par là, et m'a donné cette astuce! Mettre une petite coquille d'huître dans la bouilloire, et l'y laisser en permanence. Le tartre se dépose alors dessus, et ta bouilloire reste propre!

 

Allez, peut-être même qu'un jour, j'y découvrirai une perle... Ouais, bon, ça va. Je sais que ça n'arrivera pas, mais on peut toujours rêver! 

 

Remarque:

Evidemment, il ne faut mettre que la coquille propre (et pas l'huître entière, pauv' bête) dans une bouilloire préalablement nettoyée et débarassée de son calcaire. Pour cela, on fait simplement bouillir de l'eau avec un peu de vinaigre. On laisse agir, on frotte, et c'est bon!

Repost 0
Publié par Anne-Marie - dans C'est du propre!
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 07:45

http://www.pole-esg.fr/newsletter/improving-people/images/01-09_affiche-conference-esgci.jpg

 

Lorsque j'ai été contactée par France Inter, on m'a demandé de récapituler quelle était la "panoplie" idéale de la petite ménagère écolo. J'ai donc réalisé que je parlais à peu près toujours des mêmes produits, sans en avoir jamais fait de liste précise.

 

 

 

Voici donc un petit récapitulatif des produits indispensables, et avec lesquels on peut à peu près tout faire.

 

1) LE VINAIGRE BLANC:

* de quoi c'est fait? C'est du vinaigre d'alcool de betteraves (le plus souvent). 100% naturel et biodégradable.

* où le trouver? Dans n'importe quel supermarché, au rayon condiments (avec les autres vinaigres plus "nobles"), en général tout en bas, là où ça ne se voit pas. Je recommande de prendre la marque magasin.

* combien ça coûte? Environ 35 centimes le litre.

* ses propriétés? Détartrant, adoucissant pour l'eau, dégraissant, antiseptique (= détruit les bactéries). Sent fort sur le coup, mais l'odeur disparaît rapidement, et totalement.

* conditions d'utilisation: Dilué, froid ou chaud. Ne jamais utiliser sur le marbre ou la pierre calcaire. Ne jamais mélanger avec de l'eau de Javel (émission de gaz très toxiques). Ne jamais mélanger avec du bicarbonate dans un récipient fermé (émission de gaz): réaliser le mélange à la demande.

 

2) LE BICARBONATE DE SODIUM:

 

* de quoi c'est fait? Sa formule chimique: NaHCO3. Existe à l'état naturel. 100% naturel et biodégradable.

* où le trouver? Dans n'importe quel supermarché, au rayon condiments (généralement avec le sel). 

* combien ça coûte? Environ 3€ le kilo.

* ses propriétés? Nettoyant, adoucissant, désodorisant. Soluble dans l'eau, il est un abrasif doux.

* conditions d'utilisation: Seul pour désodoriser. En association avec de l'eau chaude ou du vinaigre pour nettoyer. Ne jamais mélanger avec du vinaigre dans un récipient fermé (émission de gaz): réaliser le mélange à la demande.

 

3) LE SAVON NOIR:

* de quoi c'est fait? C'est de l'huile de lin + de la glycérine. 100% naturel et biodégradable.

* où le trouver? Dans n'importe quel supermarché, bio ou pas, au rayon produits d'entretien, en général tout en bas, là où ça ne se voit pas. Personnellement, je recommande le savon noir Jacques Briochin.

* combien ça coûte? Entre 2€ et 5€ le litre (marque magasin / autre marque)

* ses propriétés? Dégraissant, détachant, désinfectant, déacapant.

* conditions d'utilisation: c'est un produit très concentré, donc à utiliser à faible dose, et avec des gants de ménage (sinon prévoir une excellent crème hydratante et une manucure). S'utilise pur (pour les taches corriaces) ou le plus souvent dilué.

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 17:04

http://www.dinosoria.com/tragedie/femme-barbe-2.jpg

 

 

Eh oui, qui l'eût cru, la barbe n'est pas seulement le nouvel accessoire de mode de ces messieurs, elle est surtout très bonne pour leur santé! (J'avoue que ça fait mon affaire, moi qui aime les poilus...)

 

 

 

Comme l'explique très bien le site Mother Nature Network, la barbe possède 5 vertus principales:

 

1) Elle protège du soleil, en retenant en partie les UV. Plus la barbe est épaisse, meilleure est la protection solaire. 

2) Elle réduit l'asthme et les allergies au pollen. La barbe (et aussi la moustache) ont, comme les poils de nez, une fonction de filtre à air, et empêchent ainsi les éléments allergènes de pénétrer dans les narines.

3) Elle réduit les signes de l'âge, à condition d'être bien hydratée. Elle offre une barrière naturelle contre le vent et l'air froid, qui ont tendance à dessécher la peau, et à la faire vieillir prématurément.

4) Elle permet de lutter contre les maladies. L'air est un excellent isolant; et ainsi piégé entre les poils de barbe, il constitue une bonne protection pour le cou en le maintenant au chaud.

5) Elle limite les infections. En effet, le rasage "à blanc" est la première cause d'infections bactériennes sur la zone du visage (le terme scientifique est "follicullite" = infection du follicule pileux, qui provoque boutons et taches). Les hommes ont donc tout intérêt à ne pas se raser.

 

Je ne sais pas toi, mais moi je suis convaincue.

C'est décidé, je laisse pousser! 

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 07:03

Pour nettoyer une tache de sang sur un tissu, il ne faut surtout pas utiliser de l'eau chaude (qui va fixer la tache), mais de l'eau froide (qui va la dissoudre). Ce n'est pourtant pas le premier réflexe qu'on a...

 

Avec du savon de Marseille:http://www.astuces-pratiques.fr/imagesarticles/55/nettoyer-tache-de-sang-sur-draps-et-tissus-0.jpg

1) Tu imbibes ton tissu d'eau froide;

2) Tu frottes avec du savon de Marseille des deux côtés du tissu;

3) Tu laisses tremper quelques heures avant de re-frotter un peu;

4) Tu rinces, ou tu passes en machine normalement.

 

Avec du savon noir:

1) Tu imbibes ton tissu d'eau froide;

2) Tu imbibes la tache recto-verso avec du savon noir, et tu émulsionnes avec un peu d'eau.

3) Tu laisses tremper quelques heures avant de re-frotter un peu;

4) Tu rinces, ou tu passes en machine normalement.

 

 

Remarque / conseil:

Si tu ne fais pas tremper tout ton tissu au début ou au rinçage, tu risques d'avoir une auréole soit de sang (pourpre), soit de savon (blanche), et donc une plus grande tache... Alors on laisse sa flemme de côté, et on lave tout! 

Repost 0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 21:58

http://iqbalactu.files.wordpress.com/2012/01/on-air-porte.jpgBon et bien voilà qui est fait!

 

Je ne sais pas si certains d'entre vous ont pu écouter l'émission, et si ça vous a plu. C'était très rapide, et les sujets forcément survolés (c'est très très frustrant de ne pas pouvoir en dire plus, d'ailleurs), mais disons qu'au moins le débat est lancé!

 

J'espère également que quelques uns ont été interpelés et feront la démarche d'aller vers un mode de consommation plus responsable et proche de la nature.

 

En tout cas, je reste à disposition évidemment pour la discussion, l'échange, le partage, ici et sur la page de l'émission.

 

Clique ici pour retrouver le blog "Les Litsées Citronnées" de Céline Claraz (pour des recettes et astuces de création de cosmétiques), ou encore là pour voir les vidéos de cuisine d'Alba Pezone, et retrouve Rémi Bricol'tout un peu partout sur le net.

Repost 0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 16:13

Ayant de la famille dans le lyonnais, mes papilles ont redécouvert récemment le plaisir des quenelles, spécialité locale. Désolée si j'en déçois certains, mais non, la quenelle n'est pas qu'un sketch de Dieudonné!

Pour moi, c'est un véritable souvenir d'enfance; en revanche, je pensais qu'elles étaient forcément au brochet, mais j'ai découvert à cette occasion qu'elles pouvaient être aussi à la volaille.

 

C'est très très bon, mais ça coûte cher, aussi. Alors je me suis dit que j'allais essayer d'en faire moi-même. Si on n'y met pas de morilles, ce ne sont que des produits "pas nobles", et donc ça ne coûte pas très cher pour la quantité obtenue.

 

Pour réaliser cette recette, tu auras besoin:

- de 2 grandes casseroles (ou 1 grande et 1 marmite)

- 1 écumoire

- 1 grille de refroidissement (à défaut, 1 grille de four fera très bien l'affaire)

- 1 couteau

 

Ingrédients: (pour 30 quenelles environ)

- 1/2 litre d'eau

- 100 gr de beurre

- 400 gr de farine (type 55)

- 6 oeufs

- 600 gr de volaille

- 2 pincées de sel

- 2 pincées de muscade

- de l'huile de coude! (absolument pas facultatif!!)

 

Etapes:

Avant toute chose, tu commences par mixer la viande pour en faire une sorte de purée. Et tu réserves.

 

PREPARATION DE LA PÂTE:

1) Tu commences par mettre le beure en morceaux dans l'eau, et tu portes à ébullition.

2) Dès que l'eau bout, et hors du feu, tu verses la farine en une seule fois, et tu touilles énergiquement. Ca n'est que le début... Ca gonfle d'un seul coup, et forme une pâte très dense.

3) Tu remets sur le feu à feu doux, et du touilles comme tu peux, pour faire lentement sécher la pâte, pendant 5 minutes.

4) A nouveau, tu sors du feu, et tu ajoutes les oeufs un par un. C'est pas évident, et il faut de la patience (et des biceps). Personnellement, j'ai des biceps, mais un peu moins de patience. Du coup, à partir du troisième oeuf, je me suis aperçue que c'était devenu tiède, et du coup, j'ai laissé tomber ma cuiller en bois, et j'ai mis les mains dedans. C'est tellement plus simple! Par contre attention, ça colle...

5) Enfin, tu ajoutes la viande mixée et tu mélanges jusqu'à ce que ça soit homogène, et tu laisses tiédir.

 

A ce moment-là, tu mets une grande casserole (ou marmite) d'eau à bouillir.

 

FACONNAGE DES QUENELLES:

1) Tu te laves bien les mains. Puis tu farines un plan de travail, tu farines aussi tes mains copieusement.

2) Tu prends une poignée de pâte, que tu roules sur le plan de travail fariné en un boudin d'environ 30 cm de long, et 3 cm de diamètre. Tu coupes ensuite des sections d'environ 10 cm de long.

3) Tu reprends chaque boudin, et du arrondis les bouts pour leur donner leur forme finale de quenelle.

Quenelle-1st-part.jpg

4) Tu réserves, sans les coller les unes aux autres.

DSC_0216.JPG

 

POCHAGE DES QUENELLES:

1) Théoriquement, à la fin du façonnage, l'eau bout. Tu y plonges alors délicatement et une à une tes quenelles. En fonction de la taille de la casserole, tu peux mettre jusqu'à 10-12 quenelles en même temps.

2) Lorsqu'elles remontent à la surface, elles sont prêtes à être cuisinées! Tu les sors donc avec une écumoire, et tu les mets à égoûter sur une grille jusqu'à complet refroidissement.

Quenelles-3st-part.jpg

 

Moi j'ai gardé la quantité que je voulais pour le repas du soir, mais j'ai congelé le reste, dans des sacs plastiques hermétiques, en préparant déjà les portions dont j'aurai besoin.

 

COMMENT LES CUISINER?

Je les fais comme ma Maman les faisait, c'est à dire que je les dispose dans un plat, un peu espacées les unes des autres (pour leur laisser la place de gonfler à la cuisson), et je les recouvre entièrement d'une sauce Mornay à laquelle je rajoute du concentré de tomates. Ca a l'avantage de donner un petit goût sympa, et surtout de la couleur au plat. Et pour finir, je mets du fromage râpé dessus, pour que ça gratine.

Je fais cuire au four environ 30 minutes à  200°C, et je les sers accompagnées de riz.

Repost 0

Qu'est-Ce Que Donc ?

  • : Les Trucs des Filles...
  • Les Trucs des Filles...
  • : Cuisine, jardin, beauté, ménage, travaux d'aiguilles... Retrouvez des trucs et astuces pour la vie de tous les jours!
  • Contact

Suivez moi aussi sur

Rechercher Un Truc:

Pourquoi Ce Blog?