Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:25

Le Kesari est une spécialité indienne, de gâteau de semoule à la cardamome, léger et rafraîchissant!

Cette recette n'est pas compliquée, à condition de suivre scrupuleusement les étapes, de tout avoir à portée de main, d'être bien coordonné,et... d'avoir les bras musclés!

 

Ingrédients:kesari.jpg

- 6 c. à soupe de Ghî (=beurre clarifié) 

- 1 mesure (200 g) de semoule de blé dur moyenne

- 2 mesures d'eau bouillante

- 250 g de sucre en poudre 

- 1 c. à café de cardamome*

- 8 pistils de safran

- 1 c. à soupe de lait chaud

- 1 pincée de sel

- colorant alimentaire orange (en fait jaune + rouge)

 

 

Etapes:

 

0)Tu commences par beurrer un moule rectangulaire profond et assez grand (20 x 25 cm c'est bien).

 

1) La cardamome n'étant pas souvent commercialisée en poudre (pour mieux conserver les arômes), il faut que tu ouvres les cosses pour en sortir les petites graines noires, et tu les réduis en poudre dans un mixeur. Tu réserves.

 

2) Tu fais bouillir l'eau, puis tu y ajoutes 36 gouttes de colorant jaune, et 12 gouttes de colorant rouge. Tu réserves.

 

3) Tu fais chauffer le lait, et tu y ajoutes les pistils de safran à infuser. Tu réserves.

 

4) Dans une grande casserole profonde, tu fais revenir la semoule dans 2 c. à soupe de Ghî jusqu'à ce que la semoule commence à cuire (blanchisse), puis à feu doux, tu rajoutes petit à petit l'eau colorée sans cesser de touiller la semoule.

 

5) Lorsque la semoule se détache de la casserole, tu y ajoutes le sucre en poudre, le mélange lait+safran, et la cardamome, sans cesser de touiller. Ne t'étonne pas: la semoule qui était devenue très compacte se reliquéfie instentanément. Tu dois de nouveau touiller jusqu'à ce qu'elle redevienne compacte.

 

5) Lorsque la semoule se détache à nouveau de la casserole, tu y ajoutes le reste du Ghî (4 c. à soupe). Il te faut maintenant touiller jusqu'à ce que le beurre soit complètement absorbé par la semoule (au début, franchement, on se dit que c'est pas gagné!) et que la semoule se détache complètement de la casserole.

 

6) Tu verses ta préparation dans ton moule beurré, et tu étales et tasses bien le tout avec le dos d'une cuillère à soupe enduite de Ghî (sinon ça colle).

 

7) Servir froid coupé en petits losanges.

 

 

Remarques / conseils:

 

- Attention à la semoule que tu choisis: la semoule indiquée dans cette recette n'est pas de la semoule à couscous! Elle est bien plus fine (presque de la poudre) et est spéciale pour les desserts.

 

- Utilise plutôt une casserole avec un revêtement anti-adhésif et une cuiller en bois. C'est bien plus confortable pour cette préparation.

 

- Le Kesari peut se servir froid coupé en losanges (et éventuellement décoré d'une demi noix de cajou), mais aussi en coupelle individuelle (type crème brûlée) et tiède.

 

- Si tu as raté cette recette, que ta préparation est trop liquide, impossible à découper, ce n'est pas grave: tu la rebaptise "Sodji" et tu la sers dans un bol avec une cuillère. Ce sera bon quand même ^^

 

 

* Info aliment:


cardamomeEn Asie du Sud, la cardamome verte est largement utilisée pour traiter les infections dans les dents et les gencives, pour prévenir et traiter les problèmes de gorge, la congestion des poumons, la tuberculose pulmonaire et l'inflammation des paupières. La cardamome peut être utilisée pour calmer les douleurs d'estomac après un repas trop lourd (vertus anti-acide) et pour faciliter la digestion en général. Elle permet également de neutraliser les mauvaises odeurs bucales (notamment l'ail) quand on en croque après le repas. Elle aurait également des vertus stimulantes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires